Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


BUSINESS OBJECTS ACCROIT SON LEADERSHIP EN VENTES SUR LE MARCHE DES OUTILS DE BUSINESS INTELLIGENCE EN EUROPE DE L'OUEST


Rédigé par Business Objects le 1 Septembre 2005

Une analyse sectorielle montre que Business Objects s'octroie 20% du marché des outils décisionnels en Europe de l'Ouest, occupant notamment la première place du marché en France, Allemagne, Italie et au Royaume-Uni.



Business Objects (Nasdaq: BOBJ; Euronext Paris ISIN code: FR0004026250 - BOB), annonce le renforcement de sa position de leader des fournisseurs de solutions de business intelligence (BI) en Europe de l'Ouest, sur la base du rapport publié par IDC intitulé "Western European Business Intelligence Tools, 2004 Vendor Share (IDC #LT06M, July 2005)". Ce rapport souligne la position de premier plan de Business Objects à travers l'Europe de l'Ouest sur l'ensemble du marché des outils de business intelligence, ainsi que sur le segment des outils d'interrogation, de reporting et d'analyse.

Le rapport d'IDC combine les données des ventes de licences de logiciels et les revenus issus de la maintenance pour les outils d'interrogation, de reporting et d'analyse, les solutions de datamining, les datamarts packagés ainsi que les datawarehouses. IDC constate qu'en 2004, le marché de la business intelligence en Europe de l'Ouest a atteint 1,4 milliard de dollars. Business Objects prend la tête du classement avec 20% de parts de marché, sur la base de ses 287,5 millions de dollars réalisés en 2004. Dans le segment le plus large du marché des outils de BI, celui des outils d'interrogation, de reporting et d'analyse, Business Objects renforce son leadership en s'octroyant 25,3% du marché. Le rapport relève également que Business Objects a été le leader global en termes de revenus en France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni - avec une part de marché supérieure à 27% dans trois sur quatre de ces pays.

« Business Objects continue d'être le fournisseur prépondérant de solutions de BI dans le monde, et c'est en Europe de l'Ouest que c'est le plus évident » déclare Rasmus Andsbjerg, analyste chez IDC et auteur du rapport.
« Depuis l'acquisition de Crystal Decisions en 2003, Business Objects n'a cessé de dégager des résultats importants. Le Groupe détient aujourd'hui 20% du marché des outils de BI en Europe de l'Ouest, sur la base d'une croissance de son chiffre d'affaires de plus de 16%. Ceci illustre clairement la réussite de l'intégration des deux sociétés et de la transition complètement optimisée. Nous estimons que le marché de la business intelligence en Europe de l'Oues va continuer à bénéficier d'une forte croissance dans les années à venir. »

« Avec un chiffre d'affaires de plus de 60% supérieur à celui de son concurrent direct, Business Objects est toujours le premier fournisseur de BI en Europe » précise Maurizio Carli, Senior Vice President et general manager de Business Objects pour l'Europe. « En offrant la plateforme de BI la plus complète et la plus robuste du marché, un réseau de partenaires variés, et une équipe de R&D unique, dont les innovations redéfinissent les standards du marché, nous menons la vie dure à nos concurrents. Business Objects reste clairement le choix de référence sur le marché de la BI, particulièrement pour les organisations faisant des choix de standardisation en matière de BI à l'échelle de l'entreprise, dans la mesure où aucun autre acteur ne peut égaler la valeur et les fonctionnalités de notre plateforme de BI. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.