Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Black Mirror imagine avec quatre ans d’avance un chatbot social et truffé d’IA


Rédigé par le 15 Janvier 2017

Le premier épisode de la saison 2 de Black Mirror, qui date déjà de février 2013, est intéressant à mettre en perspective avec les avancées technologiques récentes en matière d’assistants personnels, de robots conversationnels, de big data, de traitement de la parole, et d’intelligence artificielle.



Black Mirror imagine avec quatre ans d’avance un chatbot social et truffé d’IA
En quelques lignes : dans cet épisode intitulé “ Be right back ”, une jeune femme perd son conjoint dans un accident de voiture. Une amie lui propose de tester un service qui reproduit de manière virtuelle son compagnon décédé, et permet de dialoguer avec lui.
Sous forme d’une application mobile, il devient alors possible de dialoguer, par écrit, puis par oral, avec la personne décédée.

Avec le recul, développez une application en cloud, qui analyse le profil d’une personne. Nourrissez la de Big Data, en leur permettant de récupérer les profils Facebook, les vidéos YouTube, et toutes les traces que nous laissons maintenant chaque jour de notre vie. Vous lui enverrez également vos photos et vidéos personnelles, afin de compléter au mieux les données analysées.
Cette application d’intelligence artificielle compilera l’ensemble afin de recréer le profil de la personne disparue, ses expressions, ses goûts, sa voix, ses opinions…
Maintenant, mettez tout cela dans un chatbot, et hébergez-le dans un Siri, Google Home ou Amazon Alexa.
IA, ChatBots, reconnaissance vocale, robots assistants, analyse sociale… des technologies qui ont explosé en 2016, et dont les scénaristes de la série avaient imaginé trois ans auparavant l’essentiel du développement.

L’application présentée dans la première partie de “Be right back” n’est plus de la science-fiction aujourd’hui. Le marché, bien que cynique, est présent et important. Quelle startup reprendra la recette de Black Mirror, et fera revivre une version virtuelle de nos proches disparus. Combien seriez-vous prêts à payer chaque mois pour converser avec un double virtuel de l’être aimé… ?

La seconde partie de l’épisode va plus loin; et la réalité n’a pas encore atteint la fiction.
L'héroïne se fait livrer un mannequin, recréé à partir des photos de son compagnon décédé, et ce mannequin devient une réplique plus que réaliste, qui parle, se déplace, fait l’amour, et apprend également quelles réactions avoir, à partir de l’historique de sa vie en ligne.
Certains robots japonais sont impressionnants de réalisme, mais nous en sommes encore loin.




Commentaires

1.Posté par Alexandre le 21/02/2017 17:24
Cela existe déjà:
http://www.theverge.com/a/luka-artificial-intelligence-memorial-roman-mazurenko-bot

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.