Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Ca y est, la BI est en crise !


Rédigé par le 20 Juin 2008



Ca y est, la BI est en crise !
Bon, c’est moins grave que le titre dramatique ne pouvait le laisser supposer puisque c’est le Gartner qui l’annonce ;-)

Le marché du décisionnel aurait atteint selon l’analyste américain, le chiffre de 5,1 milliards de dollars en logiciel dans le monde entier. En mettant en oeuvre leur stratégie d’acquisition, les quatre acteurs majeurs que sont Oracle, SAP, IBM et Microsoft seraient passés en un an de 20 % à 66 % de parts de marché !
La meilleure croissance du marché en 2007 est attribuée à Oracle avec 105 % de croissance, suivi de Cognos (14,2%), SAS (13%) et Business Objects (7,9%).

Mais ce qui inquiète le Gartner, c’est le ralentissement brusque de la croissance de ce marché aux Etats-Unis. Alors que le marché des logiciels décisionnels a progressé de 13 % en 2007 au niveau mondial, cette croissance a largement épargné les Etats-Unis et le Canada où elle n’a atteint que 5 %. Elle était encore en 2006 de 16 % sur la même zone géographique.

Cette réduction brutale de croissance pourrait avoir un impact direct sur l’ensemble du marché, les budgets de recherche et développement tout comme ceux consacrés au marketing et au commercial risquent de se trouver amputés dans les autres régions. Certains éditeurs pourraient aussi choisir de manière extrême de se recentrer sur leur marché original nord-américain et fermer certaines filiales.




Commentaires

1.Posté par Ali Belcaid le 24/06/2008 14:13
Je pense que vos chiffres ne coincident pas avec ceux du "LemondeInformatique" (à vérifier).
Selon le monde informatique (dixit Gartner) on retrouve :

N°1 : Business Objects avec 18.2 de parts de marché (26% si +SAP)
N°2 : SAS avec 14,5%
N°3 : Cognos avec 13,7%
N°4 : Oracle et Microsoft en tandem avec 10,6

Bàv,

2.Posté par Jean-Michel Franco le 26/06/2008 11:23
Bonjour Philippe,

Les chiffres du Gartner que tu évoques sont trompeurs car ils considèrent Oracle hors Hyperion et SAP (dont la croissance est estimée à 33%) hors Business Objects. A noter par ailleurs que Microsoft fait d'après eux plus 20% (voir par exemple le site de Mag IT qui détaille ces chiffres).

Par ailleurs, il faut relativiser : ile BI est à ma connaissance le seul "gros" marché dans le logiciel dont la croissance est encore à deux chiffres. Ceci étant, ce qui est certain, c'est que la consolidation se fait aussi dans les entreprises : les budgets logiciels se ré-allouent vers un nombre plus réduit de fournisseurs (selon IDC, les enterprises ont à ce jour en moyenne six éditeurs référencés pour leur BI ). Le principe "faire plus avec moins" commence à s'appliquer aussi à la BI.

Autre point à considérer : certaines entreprises commencent certes à être correctement équipées en logiciel BI. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu'ils sont utilisés à leur plein potentiel : à ma connaissance le Gartner ne donne pas de signes de ralentissement du marché du côté des budgets destinés aux projets de mise en oeuvre de projets décisionnels, domaine qui est confirmé cette année par le même Gartner comme première priorité des entreprises.

3.Posté par Ali Belcaid le 28/06/2008 09:48
Bonjour,

Juste un petit rectificatif, les chiffres que je donne dans mon commentaire sont bien entendu "part de marché" et non la "croissance 2006-2007" qui est justement reprise par Philippe.

Pour ma part, on est loin d'un marché en crise. C'est un marché en pleine mutation et ce sous l'impulsion de la SOA et EDA pour ne citer qu'elles (data services, convergence BI-BPM, CEP...). De nouveaux entrants sont entrain de prendre place (Tibco avec Spotfire par exemple). Bref cela nous augure de belles "bagarres" et de nouveaux taux de croissance en perspective.

Pour ce qui est du ralentissement observé aux US, il est plutôt d'ordre conjoncturel que structurel.

Bàv,

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.