Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Casino unifie son système d’information avec Informatica


Rédigé par Informatica le 14 Novembre 2005

Les solutions d’Informatica répondent aux besoins d’intégration du Groupe en proposant
un mode de gestion « temps réel » et en supportant un environnement multi plates-formes.



Informatica Corporation (NASDAQ : INFA), premier fournisseur de solutions d’intégration de données, annonce la signature d’un contrat avec le groupe Casino qui s’est concrétisée le 24 décembre 2004. Le groupe s’appuiera sur les solutions PowerCenter 7.1.1 et PowerExchange 5.2 d’Informatica pour répondre aux besoins de ses plate-formes décisionnelles et notamment permettre le transfert des données commerciales et logistiques (ventes et stocks) vers un data warehouse. Critère de choix : Informatica était le seul éditeur du marché à supporter des environnements multi plates-formes et à opérer en mode « temps réel » !

Contexte et besoins : centraliser une information dispersée
Présent dans 15 pays avec environ 9 000 magasins, le Groupe Casino a réalisé en 2004 un chiffre d’affaires consolidé de 23,17 milliards d’euros. Fin 2004, la Direction des Systèmes d’Information du Groupe décide de s’équiper d’un outil d’intégration de données pour l’ensemble des activités françaises. L’objectif était de pouvoir mettre en œuvre une architecture de données permettant de satisfaire les besoins des différentes directions en ce qui concerne l’exploitation des gisements de données du Groupe..

Naissance du projet d’intégration de données : d’un ERP à un projet décisionnel
En 2002, le Groupe Casino a décidé de transformer profondément son système d’information, en ce qui concerne la supply chain, activité centrale et stratégique du groupe. Casino a choisi G.O.L.D. d’Aldata qui lui permet aujourd’hui de piloter ses processus en entrepôt, de suivre ses flux marchandises et de gérer les stocks et les ventes dans ses magasins. Le reporting d’activité s’appuie alors sur un data warehouse Teradata et un outil de restitution de MicroStrategy. Dans le cadre de cette transformation importante des besoins de refonte de l’architecture de données naissent naturellement. Casino décide alors d’étudier la mise en place d’un outil d’intégration de données pour répondre aux besoins décisionnels du Groupe.

Informatica s’impose comme la solution « temps réel » la plus adaptée
Après un appel d’offres, trois éditeurs du marché sont retenus Ce sont les deux solutions d’intégration (PowerCenter) et d’accès aux données (PowerExchange) d’Informatica qui sont choisies. Ces solutions étaient en effet capables de répondre à plusieurs besoins : alimenter un data warehouse central sur Teradata à partir de tables Oracle, SQL Server et DB2, diffuser des modifications sur ventes et stocks en « temps réel » sans ralentir les systèmes sources, alimenter des data marts avec les données du data warehouse central, tout en respectant les contraintes de sécurité.

Intégration de données et accès en mode différentiel (CDC) avec Informatica PowerCenter et Informatica PowerExchange
La technologie d’Informatica est la seule du marché à couvrir les besoins d’accès aux données des entreprises quelles que soient leurs plates-formes informatiques. Casino souhaitait pouvoir intégrer les données stockées provenant de ses nombreuses sources : fichiers plats, AS/400, client/serveur (Unix) et notamment une importante volumétrie sur mainframe zOS. Informatica répondait donc parfaitement aux contraintes techniques du Groupe. Dans le cadre de ce projet, Informatica alimentera un data warehouse « temps réel » constitué à partir d’informations extraites de différentes sources.

Le mode différentiel ou CDC (Change Data Capture) permet aux utilisateurs de capturer les données, issues de n’importe quelle source (dans la cas de Casino : DB2, SQL Server et Oracle) en ne prenant en compte que les données modifiées (traitement des delta seulement) ce qui réduit considérablement les temps de traitements et la mise à disposition des informations pour l’ensemble de l’entreprise.

Jean-Luc Galzi, Directeur des Systèmes d’Information du groupe Casino, à l’initiative du projet, commente : « Informatica avait l’avantage de supporter des environnements mainframe et d’opérer en « temps réel ». Son offre globale, totalement intégrée, lui conférait un atout concurrentiel majeur. Nous sommes constamment à l’affût de solutions à la fois robustes et innovantes. Informatica nous a séduit par son approche novatrice avec son option CDC ».

Des services à valeur ajoutée
Dès le début du projet, Casino a pu s’appuyer sur les équipes d’Informatica. « Informatica nous a montré qu’elle comprenait notre problématique et pouvait y répondre de manière proactive » conclut Jean-Luc Galzi.

En effet, au-delà du leadership d’Informatica sur le marché de l’intégration de données, de la pérennité de son offre, Casino a trouvé en Informatica un partenaire capable de l’accompagner avec succès dans la mise en place et le déploiement de PowerCenter et PowerExchange au sein de ses équipes. Cette proximité éditeur/client a conforté Casino dans ce choix stratégique pour l’entreprise.