Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Choisir une base de données : Le bon choix pour les entreprises de la grande distribution et les entreprises de e-commerce


Rédigé par Vincent Gonnot, Couchbase le 23 Novembre 2016

À l’ère de l’économie numérique, les entreprises de la grande distribution et de e-commerce sont en concurrence non seulement sur la base de leur offre de produits, mais aussi sur l’expérience qu’elles fournissent à leurs clients et leur efficacité opérationnelle.



Vincent Gonnot, Directeur Europe du Sud, Couchbase
Vincent Gonnot, Directeur Europe du Sud, Couchbase
Leurs clients attendent des interactions personnalisées, des informations pertinentes et des gratifications instantanées, mais les entreprises doivent parvenir à remplir ces attentes tout en réduisant leurs coûts d’exploitation et les délais de mise sur le marché. Les entreprises de la grande distribution et de e-commerce qui réussissent sont celles qui gagnent des clients fidèles qui dépensent plus et coûtent moins.

Outre la concurrence au sein de leur secteur spécifique (par exemple la confection, l’automobile, l’électronique, les fournitures de bureau, etc.), les entreprises de la grande distribution et de e-commerce font également face à la concurrence plus vaste de sociétés Internet telles qu’Amazon et eBay. Ces entreprises de la génération numérique, bercées par la technologie, sont réputées pour la manière dont elles font évoluer leurs applications de e-commerce, et pour la vitesse et l’agilité avec laquelle elles lancent de nouvelles fonctions.

Quand il s’agit de l’expérience des clients, la performance et la disponibilité sont des facteurs de succès essentiels. Que les clients en aient connaissance ou non, ils interagissent avec une base de données. Ils accèdent à des données sur les produits, sur la clientèle et sur la participation, et si ces données ne sont pas immédiatement disponibles, leur expérience en pâtit.

Les clients s’attendent à ce que toutes les demandes, qu’il s’agisse de trouver et de visualiser un produit, de l’ajouter à leur panier d’achats ou de le payer, soient traitées immédiatement, non pas en quelques secondes, mais en quelques millièmes de secondes. Peu importe l’heure ou le fuseau horaire dans lequel ils se trouvent, que ce soit le premier jour des soldes, « Black Friday » ou « Cyber Monday », les clients attendent des applications de e-commerce, Web et mobiles, qu’elles soient disponibles 24 heures sur 24, 365 jours par an, n’importe où dans le monde et sur n’importe quel dispositif. Les entreprises de détail et de commerce électronique se tournent de plus en plus vers la technologie NoSQL afin de répondre à leurs exigences croissantes en termes de performance et de disponibilité.

Le NoSQL est une technologie de base de données moderne qui a été développée il y a environ dix ans par de grandes sociétés Internet comprenant Google, Facebook, Amazon et LinkedIn. Il a été créé afin de surmonter les limites des bases de données relationnelles qui sont beaucoup plus structurées et moins flexibles pour répondre aux exigences des applications Web, mobiles et IoT modernes.

Généralement, les bases de données relationnelles fonctionnent sur un seul serveur. Ainsi, les ressources - de traitement, de stockage et de mémoire - disponibles à la base de données sont non seulement limitées, mais également fixes. Ce n’était pas un problème lorsque les bases de données relationnelles soutenaient des applications internes avec un nombre limité d’utilisateurs et des charges de travail prévisibles. Toutefois, les applications utilisées par des milliers, sinon des millions de clients Web et mobiles peuvent submerger les bases de données relationnelles avec des charges de travail croissantes, et plus important, volatiles.

Les bases de données NoSQL orientées document sont adaptées à de nombreux types de données, de catalogues de produits et de prix à la gestion de contenus en passant par la personnalisation de profils clients, ce qui les rend très efficaces comme bases de données généralistes pour des applications de commerce de détail et électronique. Elles sont idéales pour les données sur les produits, de parcours, sur les sessions, les commandes et les utilisateurs ou les membres, toutes faisant partie aujourd’hui de l’expérience des clients, que ce soit en ligne ou en magasin. Toutefois, cela ne signifie par que les bases de données relationnelles n’ont pas leur place. Celles-ci sont en particulier adaptées aux applications de gestion d’entreprises qui existent de longue date, telles que les systèmes de planification des ressources d’entreprise (ERP) et de gestion de la chaîne d’approvisionnement (SCM). Le NoSQL est quant à lui mieux adapté pour répondre aux exigences en termes de performance, d’évolutivité, de disponibilité et d’agilité des applications de relation client.

Les entreprises de la grande distribution et de e-commerce les plus novatrices ont déjà adopté le NoSQL en l’introduisant avec succès dans leurs environnements relationnels afin de soutenir un nombre croissant de cas d’utilisation. Le NoSQL n’améliore pas seulement l’expérience des clients avec une performance supérieure et de meilleures fonctions, mais aussi l’efficacité opérationnelle en réduisant les coûts et en accélérant les délais de mise sur le marché.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.