Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Comment réussir son projet d'Intelligence Opérationnelle


Rédigé par Andrea ZERIAL, Mind7 Consulting le 4 Septembre 2015



Andrea ZERIAL, Directeur Associé de Mind7 Consulting
Andrea ZERIAL, Directeur Associé de Mind7 Consulting
Les données, les données et encore les données
C’est sans doute le point le plus critique d’un projet d’Intelligence Opérationnelle : les données et sources d’information. Elles déterminent la qualité globale de l’application car sans donnée pertinente, il n’y a pas d’application pertinente. Il convient donc, pour réussir son projet de s’intéresser au cycle de vie de la donnée, de comprendre les modèles des applicatifs sources, mais aussi et surtout le sens métier de ces données. A partir de là tout sera lié : les volumes, la durée de rétention, la « fraîcheur » des informations, mais aussi l’architecture et l’infrastructure qui devront être mis en œuvre, mais surtout les indicateurs et alertes qu’il sera possible de mettre à disposition des utilisateurs métier.

Modèle, indicateurs et règles d’évaluation
Le principe d’une solution d’Intelligence Opérationnelle est d’aider un manager ou ses opérationnels à évaluer la situation et détecter les problèmes. En effet, contrairement à la Business Intelligence par exemple, l’utilisateur ne manipule pas les données pour mener ses propres analyses ; il doit comprendre immédiatement la santé de ses activités.
Il est donc indispensable de concevoir et de mettre en œuvre des indicateurs ainsi que des règles d’évaluation de ces indicateurs. C’est véritablement dans ce « moteur » de règle que réside le bénéfice de ces solutions car c’est là que les différents événements et données collectés vont être rapprochés, corrélés et analysés à la volée afin d’évaluer le contexte opérationnel.

Tableau de bord, ergonomie et actions
L’interface principale d’interaction entre l’utilisateur et son application sera une vue de type « cockpit » composée de Tableaux de bord avec si besoin, en complément, des alertes (email, SMS,…). Il est souvent important que l’interface utilisateur soit claire et simple d’utilisation mais dans le cas de l’intelligence Opérationnelle c’est indispensable ! Imaginez une voiture avec un tableau de bord qui nécessite de relire un manuel d’instruction à chaque fois que vous prenez le volant… Une solution d’Intelligence Opérationnelle doit impérativement permettre à l’utilisateur de comprendre instinctivement ce qui se passe et lui offrir des possibilités intuitives de navigation dans le détail de la donnée pour prendre les bonnes décisions et les actions appropriées.

Itérer
L’idéal dans un projet d’Intelligence Opérationnelle est d’enrichir la solution progressivement, au travers d’itérations complémentaires. Ces itérations vont permettre soit d’ajouter de nouvelles sources de données (et donc d’enrichir le périmètre) soit d’ajouter des contrôles en corrélant les choses différemment (et donc d’ajouter à la pertinence Business).
Ces itérations successives permettent aux utilisateurs opérationnels de mieux appréhender la valeur ajoutée de ces solutions, de mieux se projeter dans l’utilisation au quotidien et donc de participer plus efficacement à la conception des nouveaux indicateurs.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.