Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Environnement Business Objects : Entretien exclusif avec Thomas TROLEZ, CEO de Softntic


Rédigé par le 30 Mars 2011

Softntic est un éditeur de logiciels, français, spécialisé dans les solutions « compagnons » à SAP BusinessObjects. Partenaire de SAP, il annonce une nouvelle version de Enterprise Connector. Cette plateforme permet aux utilisateurs et administrateurs SAP BusinessObjects Enterprise d’accéder directement aux informations de leur environnement via des requêtes SQL ou le moteur SAP BusinessObjects. C’est également l’occasion de revenir avec son fondateur sur la croissance rapide de cette société créée en 2003.



Thomas TROLEZ, CEO de SoftNtic
Thomas TROLEZ, CEO de SoftNtic
Decideo : Peut-être pour commencer un petit point factuel sur Softntic. Quel est le profil de votre entreprise ?

Thomas TROLEZ : En quelques années, Softntic a conquis une cinquantaine de sites clients, et emploie aujourd’hui douze personnes. Nos clients sont essentiellement des grands comptes. Notre portefeuille produits est composé d’une dizaine de solutions autour de l’environnement SAP BusinessObjects, et va continuer à s’enrichir puisque cinq nouveaux produits sont prévus dans les prochains mois. Notre chiffre d’affaires est en forte croissance et régulière depuis plusieurs années.

Decideo : Comment cette gamme de produits se répartit-elle ? On imagine que tous les produits n’ont pas la même importance et la même maturité.

Thomas TROLEZ : Notre gamme est ultra-fonctionnelle. Les produits que nous proposons répondent à des besoins clients très précis et pointus, à des cas réels rencontrés par nos clients. Elle est aussi basée sur l’expérience ; moi-même et nos deux principaux experts avons plus de dix ans d’expérience dans l’univers Business Objects et historiquement Crystal Decisions. Notre gamme est développée de manière très modulaire. Les composants de base que nous développons peuvent ensuite être assemblés dans plusieurs produits afin de répondre à un besoin précis. Mais l’on peut segmenter notre offre en deux gammes : la suite Advanced Administration qui est un ensemble de logiciels graphiques d’administration de la plateforme SAP BusinessObjects et qui gère des fonctions d’intégration, de sauvegarde, d’analyse, etc. En matière d’analyse par exemple nous proposons des analyses sur les univers, sur la qualité des documents, des objets. A côté nous proposons d’autres produits, Enterprise Connector, dont la nouvelle version sort aujourd’hui même, non graphique. Il permet aux administrateurs d’accéder à leur plateforme au travers de requêtes SQL, ce que personne n’avait encore proposé.

Decideo : Vous annoncez donc cette nouvelle version de Enterprise Connector. Qu’apporte-t-elle comme nouveauté ?

Thomas TROLEZ : Enterprise Connector est complémentaire de la plateforme d’administration de SAP BusinessObjects. Il est là pour permettre de faire de l’analyse décisionnelle du contenu et des paramètres de la plateforme. Les outils d’administration SAP permettent de paramétrer la plateforme ; Enteprise Connecter permet d’analyser le contenu de cette plateforme. Enterprise Connector ne remplace pas du tout, mais complète l’interface graphique d’administration de SAP BusinessObjects. Nous pouvons ainsi croiser les informations, les exporter. Prenons un exemple : dans l’outil d’administration, nous allons accéder à la liste des utilisateurs, aux groupes, aux documents rattachés à chaque utilisateur, etc. En revanche, ce qui n’est pas disponible et que nous proposons au travers d’Enterprise Connector, ce sont des informations comme le nombre de documents pour chaque utilisateur à l’intérieur d’un groupe, un croisement donc de ces données. L’objectif d’un outil d’administration est d’administrer, celui d’un outil d’analyse est d’analyser ! A l’inverse, l’accès aux données se fait en lecture uniquement. Pour modifier les données et les paramètres, on continue plutôt à passer par la plateforme d’administration de SAP, par exemple pour modifier les droits des utilisateurs. Enterprise Connector est le seul outil qui permet d’afficher la matrice de sécurité d’une plateforme SAP BusinessObjects, à l’aide du langage SQL. Enteprise Connector propose la création d’un entrepôt de données virtuel, en temps réel, qui permet de requêter ensuite des données organisées pour l’analyse.

Decideo : Mais comme fonctions nouvelles, que va apporter cette nouvelle version ?

Thomas TROLEZ : Tout d’abord la partie « sécurité » comme cette visualisation complète de la matrice de sécurité, qui n’était pas présente dans la version précédente. On retrouve également des fonctions supplémentaires d’agrégats, directement au niveau du moteur de requêtage ; des tables supplémentaires ; et quelques fonctions de mise à jour.
Encore un petit exemple de ce que permet de faire Enterprise Connector. Nous pouvons supprimer toutes les instances de SAP BusinessObjects qui sont en échec, quelque soit le document concerné, en une seule commande ; alors que cela doit être fait document par document dans la console d’administration standard.
Notre solution est également très légère à mettre en œuvre. L’installation prend cinq minutes, y compris celle de l’univers de démonstration que nous fournissons, nous n’imposons aucune infrastructure. En moins d’un quart d’heure vous avez accès aux données de production de votre environnement SAP BusinessObjects.

Decideo : Vous faites du lancement de cette nouvelle version le point d’orgue de votre communication de début d’année. Ressentez-vous des besoins particuliers, en ce moment, de la part des clients SAP ?

Thomas TROLEZ : Il y a un besoin, mais pas simplement en ce moment. C’est un besoin récurrent. Enterprise Connector a nécessité un gros investissement de la part de Softntic, plus d’un an et demi de développement. Il a été mis en exergue par la migration des clients des versions 6 et 6.5 vers les versions actuelles. Dans ces anciennes versions les données étaient beaucoup plus facilement accessibles en SQL. La migration a donc restreint le nombre d’informations auxquels les utilisateurs pouvaient accéder. Et aujourd’hui se profile la sortie de SAP BI 4. Business Objects nous a proposé de valider nos produits pour cette nouvelle version, nous sommes donc déjà compatibles avec SAP BI 4. Et cela peut aider SAP à faire migrer les clients qui restent en version 6.5 et qui profiteront alors de Entreprise Connector pour retrouver un accès aux données qui leur fait défaut dans les nouvelles versions de SAP.
Nous sommes les seuls à avoir une gamme aussi riche, les seuls à n’imposer aucune infrastructure nouvelle pour le déploiement.

Decideo : Vous êtes partenaire de SAP, certes. Mais en même temps vos produits mettent en lumière certains manques dans la plateforme SAP. Quelles sont vos relations avec SAP ? Seront-ils un jour intéressés par un rachat de Softntic ?

Thomas TROLEZ : Le rachat de Softntic n’est clairement pas à l’ordre du jour ! Je ne m’avancerai pas plus dans des suppositions. En ce qui concerne le positionnement de nos outils par rapport à ceux de SAP : Softntic propose des outils d’administration complémentaires, mais je dirais plus d’intégration au reste du système d’information. SAP fournit de bons produits d’administration, mais à mon avis comme tout éditeur, ils se concentrent sur les performances et les fonctionnalités de leur plateforme et ne vont pas fournir d’outils pour l’intégrer dans des situations particulières que peuvent connaître les clients. SAP a trouvé le produit Enterprise Connector très intéressant et susceptible de répondre à un vrai besoin chez certains de ses clients, c’est à dire de voir le contenu du référentiel sous un autre angle, sous forme de base de données. Sans faire notre promotion auprès de ses clients, SAP sait très bien ce que nous proposons et sera par exemple à nos côtés pour le lancement de la nouvelle version de Enterprise Connector.




Commentaires

1.Posté par Emmanuel P. le 31/03/2011 00:22

non seulement les outils de SoftNtic comblent un vide dans la plateforme SAP/BO mais en plus ils apportent une véritable valeur ajoutée à son utilisation au quotidien et à son optimisation. Que ce soit par l'intégration à des outils tiers (ordonanceur, ..) ou par la gestion de la sécurité, ... et encore plus avec le requêtage sur la base référentielle, ces outils nous simplifient la vie et nous permettent d'optimiser notre utilisation de la plateforme BO.


2.Posté par Un vrai expert le 31/03/2011 09:16
Juste une petite correction

"
Il permet aux administrateurs d’accéder à leur plateforme au travers de requêtes SQL, ce que personne n’avait encore proposé. "

Il existe sur le marché et depuis de très nombreuses années les mêmes solutions.

Une recherche très basique su google permet de les trouver!

le monde SAP BO ne se réduit pas à la France.

3.Posté par Thomas Trolez le 31/03/2011 15:53
Réponse à "un vrai expert"

Au jour d'aujourd'hui Enterprise Connector est le seul pilote autonome ne nécessitant aucune interface graphique ni aucune infrastructure à obtenir des données du référentiel SAP BusinessObjects Enterprise XI (et supérieurs...) par le biais de requêtes SQL relationnelles et ce en temps réel.
Alors, effectivement, il existe différents produits sur le marché mais à ma connaissance, aucun qui réunisse toutes les fonctionnalités citées. Ceci dit, n'hésitez pas à m'indiquer si mes sources ne sont pas exactes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.