Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Etude : Actuate passe l'open source au microscope


Rédigé par Communiqué de Actuate le 19 Décembre 2008



Il ne fait aucun doute que le logiciel libre, autrefois considéré comme un mouvement idéologique en marge de l’informatique, s’est aujourd’hui imposé sur le marché. Pas besoin de chercher bien loin pour comprendre pourquoi. Les organisations ressentent en effet le besoin de renforcer leur marge de manoeuvre, leur flexibilité ainsi que leur maîtrise des coûts liés aux logiciels. Cette volonté, alliée à leur crainte de l’obsolescence technologique, les pousse à se détacher des distributeurs de logiciels spécifiques et des modèles de licence traditionnels. La rapidité d’évolution est désormais telle que les entreprises ne peuvent plus se permettre d’être freinées par les agendas de leurs fournisseurs.
L’industrie du logiciel libre a prouvé qu’elle pouvait souvent offrir des logiciels de haute qualité plus efficaces, défiant ainsi les anciens modèles de mise au point et de maintenance de logiciels. L’utilisation de logiciels libres est dès lors passée de l’infrastructure et du middleware aux applications essentielles du monde des affaires, comme la veille économique, la gestion du contenu des entreprises et la gestion de la relation client. L’intérêt grandissant pour le développement de Web 2.0 et Enterprise 2.0 favorise encore davantage la montée du logiciel libre.

C’est dans ce contexte encourageant qu’a été menée la troisième enquête annuelle d’Actuate relative à l’adoption du logiciel libre. Cette étude confirme que l’Europe, ayant vite compris que ce type de logiciel offrait un réel potentiel de réduction des coûts et une grande flexibilité pour l’extension et le développement futurs des applications, n’hésite pas à se lancer dans l’acquisition.

Analysant en profondeur l’utilisation du logiciel libre et l’opinion des organisations sur ce sujet dans quatre territoires importants – l’Allemagne et maintenant la France, en plus du Royaume-Uni et de l’Amérique du Nord –, le rapport confirme une fois pour toutes que l’engouement pour le logiciel libre n’est pas un feu de paille et que le concept a été largement reconnu et adopté du fait de l’avantage compétitif durable qu’il procure.
Les conclusions vont dans le sens des prévisions de Gartner selon lesquelles, d’ici 2012, au moins 80 % des solutions logicielles commerciales comprendront des composants à code source libre.

2008 Actuate Annual Open Source Survey
Cette vaste étude de marché internationale, menée en toute indépendance par Survey Interactive, en est à sa troisième édition. Cette étude sans précédent a pour but de cerner les tendances en matière de logiciel libre, mettant en exergue les changements qui surviennent d’une année à l’autre dans différentes régions du globe.
Comme les années précédentes, des professionnels commerciaux et informatiques ont été invités à participer à cette enquête en ligne afin de se prononcer sur leur perception du logiciel libre, sur ses avantages et inconvénients et sur leur approche future envers cette technologie.

La France au microscope
L’intégration de la France dans l’enquête de cette année ne s’est pas faite par hasard. En décembre 2006, le gouvernement français annonçait des plans visant à faire de Paris un centre d’excellence dans le domaine de la mise au point de logiciels libres. À l’origine de cette décision : la conviction que la France doit exploiter un secteur dans lequel elle possède de nombreux talents pour promouvoir la croissance économique. Une commission économique mise sur pied par le Président Nicolas Sarkozy recommande à présent l’instauration d’avantages fiscaux en vue de soutenir le développement de logiciels libres tandis que des universités techniques de toute la France mettent l’accent sur cette technologie, proposant même des maîtrises et doctorats dans cette spécialité.
Comme les années précédentes, l’étude d’Actuate s’est articulée autour de trois axes : les niveaux de sensibilisation et d’adoption, les avantages et obstacles à l’adoption et l’évolution de la veille économique basée sur les logiciels libres. Avec un taux de réponse non négligeable (près de 1000 participants) au sein du marché des services financiers, du secteur public et du secteur industriel, l’enquête est l’une des études les plus vastes en son genre.

2008_birt_survey_france_v15___final.pdf 2008 BIRT Survey France_v15 - FINAL.pdf  (5.7 Mo)





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.