Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Gérer le Référentiel Métier dans l’Entrepôt de Données


Rédigé par par Michel Bruley, Directeur Marketing de Teradata Western le 25 Septembre 2008



Michel BRULEY, Teradata
Michel BRULEY, Teradata
La gestion des référentiels métiers (master data management en anglais, MDM) a pour but de référencer, contrôler, synchroniser toutes les données à travers l'entreprise (par exemple les données clients & produits), de façon à ce qu’elles soient précises, conformes, exploitables par les systèmes et leurs utilisateurs. Il s’agit par une bonne gestion des référentiels, de simplifier les processus métiers, d’éliminer les redondances, d’assurer la qualité et l’utilisation des données. L’enjeu pour l’organisation se décline au niveau métier en termes de vitesse, d’agilité, de facilité d’intégration de ses processus internes ou externes avec ceux de ses partenaires, et au niveau système d’information en termes de facilité et de rapidité d’évolution. Seule une vue factuelle des activités de l'entreprise fondée sur des données de qualité, permet de créer un contexte favorable aux affaires. Par exemple en matière de gestion des risques, une bonne maîtrise de la conformité des données et de leur accès, permet de réduire les informations contradictoires à l’origine de biens des problèmes.

Les responsables d’entrepôts de données s’intéressent en particulier à la gestion des référentiels métiers, car les données principales des entreprises résident déjà dans leurs systèmes. Dés lors il est pertinent de profiter des ressources et des savoirs faire mis en œuvre dans le cadre de l’entrepôt de données, pour en faire profiter toute l’entreprise et globalement simplifier l'architecture de gestion des données, réduisant en conséquence le coût total du système d’information. L’objectif est donc d’éliminer la multiplication des référentiels métiers et des charges de gestion afférentes. Ces dernières années les entreprises ont utilisé différentes solutions de gestion de référentiels métiers du marché. Elles ont de ce fait évalué les solutions disponibles et peuvent aujourd’hui choisir les technologies les meilleures. La solution de gérer le référentiel métier dans l’entrepôt de donnée, est de nature à permettre aux entreprises d’apporter une valeur complémentaire significative à leurs systèmes décisionnels, tout en facilitant l’intégration du système d’information.

Par exemple pour une banque, il s’agit par une bonne gestion des référentiels métiers de pouvoir répondre aux exigences de BÂLE II en matière de gestion des risques. En établissant un gisement de données unique, centralement administré et maintenu, il est plus facile de gérer les processus du cycle de vie des données des référentiels métiers. Une solution de MDM dans l’entrepôt de données permet de répondre à ce besoin, et en particulier facilite les processus d’audit ou de garantie de la qualité des données. En particulier il est ainsi possible de corriger les erreurs plus rapidement, de faciliter la prise en charge de la problématique de la qualité des données par les utilisateurs eux même, et de produire des reportings ou des analyses dont la qualité fonde la crédibilité des décisions.

Toutes les entreprises peuvent tirer bénéfice d'une solution de MDM dans l’entrepôt de données, car elle leur permet d'augmenter leur efficacité globale par une meilleure utilisation de leur système informatique en général, et de leur système analytique en particulier. La gestion des référentiels métiers dans l’entrepôt de données facilite la simplification des processus. Quand les entreprises doivent regarder dans de nombreux systèmes pour trouver leurs données de référence, puis doivent réconcilier ces données, les processus (par exemple, création d’un nouveau client ou introduction d’un nouveau produit) peuvent devenir complexes, erratiques, et sources d’erreurs. Non seulement la mise en place d’une solution MDM dans l’entrepôt de données améliore de tels processus, autorisant une gestion plus rapide et plus simple des nouveaux produits ou clients, mais elle permet aussi aux utilisateurs d’éliminer des données et des processus superflus, de rendre les données réutilisables et d’améliorer la qualité globale des données.

De nombreux règlements gouvernementaux exigent maintenant de stocker et de pouvoir récupérer des données précises. Ces exigences concernent par exemple les données clients (dans la finance, la santé, les télécommunications), ainsi que les informations financières des entreprises. Si les données de référence d'une entreprise sont imprécises, elle va produire de mauvaises informations suite à des requêtes légales et peut encourir des sanctions. Si les règlements exigent d’être capable de récupérer et d’auditer rapidement des données sur un point particulier, les entreprises peuvent largement réduire leurs risques de produire des données fausses, grâce à une solution de MDM dans l’entrepôt de données qui peut garantir la cohérence des référentiels métiers, faciliter la transparence de l’information dans toute l’entreprise.

Pour aller plus loin sur le thème de la gestion du référentiel métier dans l’entrepôt de données, vous pouvez utilement consulter le lien ci-dessous, qui présente à titre d’exemple les solutions Teradata dans ce domaine :

http://www.teradata.com/master-data-management




Commentaires

1.Posté par Alain BERGER le 07/10/2008 06:04
La gestion des référentiels métier est un sujet complexe. La présentation de l'aspect volume de données est une dimension qui est croisée ici avec la dimension règlementaire (Bâle II).
Aujourd'hui la gestion des référentiels métier c'est aussi la problématique de la gestion du transfert des compétences sur les activités métier et sur la gestion des retours d'expérience.
La conférence expert d'ICC'2008 le 13 octobre 2008 à l'Hôtel Lutetia (Paris) traitera de cette facette avec les témoignages de Sonatrach (introduit par le Président du Club Gestion des Connaissances) et de Calydial (introduit par le Directeur Consulting & Knowledge Management d'Ardans).
Pour en savoir plus :
http://www.ardans.com/ et sur http://icc2008.info/
Programme : http://www.ardans.fr/doc/080913_14_ICC2008.pdf
Inscription : http://icc2008.info/tinc?key=tcFRUCne&formname=Ardans

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.