Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


HYPERION ANNONCE DES RESULTATS RECORDS POUR LE TRIMESTRE ET L'EXERCICE CLOS LE 30 JUIN 2005


Rédigé par Hyperion le 28 Juillet 2005

Les ventes records de licences se traduisent par un résultat trimestriel net en hausse de 40%



Hyperion Solutions (Nasdaq:HYSL), leader mondial des solutions de Business Performance Management (BPM), annonce des résultats financiers records pour le quatrième trimestre et l'exercice fiscal clos le 30 juin 2005.

Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'élève à 189 millions de dollars et marque une progression de 7% comparé aux 176,4 millions enregistrés pour la même période l'an dernier. Le chiffre d'affaires généré par les ventes de licences progresse de 9% et atteint 78,9 millions de dollars, contre 72,2 millions il y a un an. Entre les deux périodes comparées, les ventes de services et de maintenance ont augmenté de 6% , passant de 104,1 millions à 110,2 millions.

Calculé selon les normes comptables US GAAP, le résultat net du trimestre s'établit à 20,7 millions de dollars (ou 0,50$ par action diluée), soit une progression de 40% par rapport aux 14,7 millions (ou 0,36$ par action
diluée) enregistrés au quatrième trimestre de l'exercice 2004. Sur une base non-US GAAP, le résultat net s'élève à 22,8 millions de dollars (ou 0,55$ par action diluée), en excluant l'impact des charges liées à l'amortissement des actifs immatériels acquis, l'ajustement des revenus de maintenance différés, l'ajustement des charges de restructuration et les rémunérations basées sur les actions de la société. Ces résultats doivent être comparés au résultat net hors normes GAAP de 17,8 millions de dollars (0,44$ par action diluée) réalisé au quatrième trimestre de l'exercice 2004.

Au 30 juin 2005, le bilan d'Hyperion fait ressortir 440,7 millions de dollars de trésorerie et investissements à court terme. Ce montant est à comparer aux 426,7 millions disponibles au 31 mars 2005. L'activité du trimestre a généré un cash flow de 41,4 millions de dollars. Au cours du trimestre, poursuivant le programme annoncé en mai 2004, la société a consacré 31,5 millions de trésorerie au rachat de ses actions. Le délai moyen de recouvrement des créances a été de 67 jours, soit 6 jours de moins qu'au trimestre précédent.

Le chiffre d'affaires total de l'exercice fiscal clos le 30 juin s'élève à
702,6 millions de dollars, en hausse de 13% par rapport aux 622,2 millions enregistrés pour l'exercice 2004. Sur une base US GAAP, le résultat net annuel s'établit à 66,7 millions de dollars (1,90$ par action diluée) , marquant une progression de 52% par rapport à l'exercice 2004 (43,8 millions de dollars ou 1,10$ par action diluée). Hors norme US GAAP, le résultat net de l'exercice s'établit à 78,4 millions de dollars (ou 1,90$ par action diluée), à rapprocher des 56,6 millions (ou 1,42$ par action
diluée) enregistré l'an dernier. Les résultats non-US GAAP ne prennent pas en compte les charges, hors impact fiscal, liées à l'acquisition de Brio Software, l'amortissement des actifs immatériels acquis, des rémunérations basées sur les actions de la société, des charges de restructuration, des recherches & développements en cours, les pertes associées aux remboursements de dette et l'ajustement des revenus différés.

« Ce trimestre a été le meilleur de l'histoire de notre société et termine en beauté une année exceptionnelle » a déclaré Godfrey R. Sullivan, Président et CEO d'Hyperion. « Nous avons réalisé des résultats records en termes de chiffre d'affaires, de marge d'exploitation et de bénéfice net, tant au quatrième trimestre que sur la totalité de l'exercice. Le trimestre a été particulièrement bon pour notre plate-forme de Business Intelligence, avec une forte croissance à la fois séquentielle et d'une année sur l'autre pour Hyperion Performance Suite et Hyperion Essbase. Dans le domaine des applications financières, notre activité continue à progresser fortement, tirée par les ventes records d'Hyperion Planning, produit qui a franchi la barre des 1000 clients au cours du trimestre. »

« Notre croissance doit beaucoup au succès de nos 10 000 clients à travers le monde et à notre communauté grandissante de partenaires » poursuite M.
Sullivan. « Nous capitalisons sur la forte demande que rencontrent nos solutions de BPM et notre position sur le marché n'a jamais été aussi solide. »

Eléments prévisionnels
Hyperion a aussi publié ses prévisions pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2006. Sur une base US GAAP, le chiffre d'affaires devrait se situer entre 168 et 172 millions de dollars et le bénéfice par action diluée entre 0,22$ et 0,27$. Ces chiffres sont avancés sur la base d'un taux d'imposition effectif de 35%, de 41,5 millions d'actions diluées en circulation et d'un taux de change de 1,20$ par euro. En excluant l'impact de l'amortissement des actifs immatériels et les dépenses liées aux rémunérations basées sur les actions de la société (qui devraient augmenter en raison de l'application de la norme FAS 123R), la société prévoit pour le premier trimestre fiscal 2006 un bénéfice par action diluée se situant entre 0,38 et 0,43$ (non-US GAAP).
Rapprochement des résultats prévisionnels par action GAAP et pro forma

Prévision de résultat GAAP par action pour le premier trimestre 2006 0,22$ - 0,27$ Plus :
Amortissement des actifs intangibles acquis 0,06
Amortissement des rémunérations différées basées sur les actions 0,19 Moins :
Effet sur l'impôt société des ajustements pro forma (0,09)
Prévision de résultat par action diluée non GAAP Q1 2006 0,38$ - 0,43$

Autres développements récents
- Signature d'importants contrats avec : Alcoa, Atari, Corporate Express, Dell Inc., Harris Corporation, Hogeschool INHOLLAND (Pays-Bas), INVISTA, Laidlaw Education Services, Pearson plc (Royaume-Uni), Red Bull GmbH (Autriche), SigmaKalon B.V. (Pays-Bas), The Carphone Warehouse Ltd.
(Royaume-Uni), United Space Alliance, Wolters Kluwer N.v. (Pays-Bas) et Xstrata (Suisse).

- Hyperion a été nommé leader des fournisseurs d'applications financières et de Business Performance Management par IDC en termes de chiffre d'affaires). Hyperion se place en tête de ce segment avec 21% de part de marché, d'après les estimations établies par IDC sur la base des ventes de licences et de contrats de maintenance enregistrées pour l'année calendaire 2004.

- Ouverture du Centre d'Excellence Hyperion au siège de SAP, à Walldorf (Allemagne). Ce centre permettra à Hyperion d'étendre ses activités partenariales avec SAP et de renforcer l'intégration de ses solutions avec celles de SAP afin de répondre aux attentes des clients communs aux deux sociétés.

- Obtention de la certification "Powered by SAP NetWeaver" pour Hyperion Analyzer 7.2 et certification de l'intégration de Hyperion SQR 8.2 pour SAP Business Information Warehouse (SAP BW). Ces deux certifications permettent aux clients utilisant les solutions Hyperion et SAP de réduire leur coût total de possession.

- Nomination de Heidi Melin au poste de Chief Marketing Officer. Heidi Melin prend en charge tous les aspects de la stratégie marketing globale d'Hyperion (branding, communication, marketing produits, clients et
terrain)




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.