Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


IA: du Décisionnel à l’Assistance Conversationnelle


Rédigé par Christophe Bourguignat, Zelros le 4 Septembre 2017

Depuis des dizaines d’années, l’informatique décisionnelle (Business Intelligence) offre aux employés des moyens d’accéder aux données stratégiques de l’entreprise, afin de les aider dans le pilotage de leur activité.



Photo by Alex Knight on Unsplash
Photo by Alex Knight on Unsplash

Christophe Bourguignat, Zelros
Christophe Bourguignat, Zelros
Elle prend traditionnellement la forme de tableaux de bord, rapports, ou autres portails.
Cependant, malgré de récents progrès — en particulier l’agilité apportée par le cloud — ces solutions présentent certaines limitations: interfaces complexes, information difficile à trouver, manque d’interactivité, etc. … Elles restent réservées à une population restreinte d’analystes spécialisés.
Beaucoup de nos clients (managers, gestionnaires, dirigeants, …) nous disent perdre du temps, noyés dans le flot d’informations, malgré la pléthore d’outils d’analyse de données mis à leur disposition. Ils ont de plus en plus de difficultés à obtenir des réponses rapides et directes à leurs questions, même simples (combien ai-je fait de ventes hier ? Où en est le traitement du dossier de tel client ?).

La meilleure façon d’obtenir une réponse à une question est encore de la poser

Il est temps de repenser la façon dont les collaborateurs accèdent à l’information clé, en se mettant à leur place. L’assistance conversationnelle (exprimer sa demande en langage naturel et obtenir la réponse instantanément, et non pas la rechercher dans une application), est un puissant moyen d’y parvenir. Elle permet de connecter facilement ceux qui posent les questions (les métiers: combien de factures clients sont impayées, et quelles sont celles les plus à risque ?), à ceux qui ont les réponses (experts, data analyst, data scientist, …).
L’IA conversationnelle est probablement le dernier maillon qu’il manquait pour relier les données stratégiques des entreprises à tous leurs employés.
IA: du Décisionnel à l’Assistance Conversationnelle

Une infrastructure conversationnelle déjà en place

Les entreprises disposent déjà des “tuyaux” pour faire transiter des conversations: les messageries instantanées telles que Skype for Business, Slack, Microsoft Teams, Google Hangout, etc. … Il faut en profiter !
Sans même une nouvelle application à installer sur le poste de travail, sans mot de passe supplémentaire à retenir, sans nouveau logiciel à assimiler, il devient possible de connecter instantanément des assistants virtuels intelligents à des milliers de collaborateurs.
IA: du Décisionnel à l’Assistance Conversationnelle

Des IA encore jeunes, mais apprenantes

Soyons clairs: même si les Intelligences Artificielles dont nous parlons ici commencent à être déployées, elles sont encore loin d’être 100% autonomes. L’IA forte n’existant pas encore, la supervision humaine reste obligatoire : adaptation aux sources de données, paramétrage des conversations, pré-calcul de scores prédictifs, …
Mais le caractère conversationnel de ces solutions présente un avantage unique par rapport aux applications fenêtrées traditionnelles. L’analyse des dialogues qu’elles génèrent permet à ces systèmes d’être à l’écoute des utilisateurs, de comprendre leurs intentions, et de faire le nécessaire pour y répondre — par modification des règles métier dans un premier temps, puis par apprentissage automatique (machine learning) dans un second temps.
Cette rapidité de convergence vers un service de plus en plus adapté à leurs utilisateurs est au coeur de l’efficacité et du succès des IA conversationnelles.
IA: du Décisionnel à l’Assistance Conversationnelle

Ce qu’il faut retenir: l’IA conversationnelle sera un différenciateur concurrentiel pour les entreprises qui sauront en adopter les premières formes

Selon Gartner, d’ici 2020, 50% des requêtes analytiques seront générées à l’aide de moteurs de recherche, du traitement en langage naturel ou de la voix — ou seront générées automatiquement.
Selon WorkMarket, équiper les employés de logiciels intelligents peut leur faire économiser jusqu’à 3 heures par jour.
Il devient donc stratégique pour les entreprises de doter dès maintenant leurs forces vives des premières formes d’assistants virtuels intelligents. Ceux-ci seront les différenciateurs concurrentiels des collaborateurs et des organisations qui auront appris à les mettre en oeuvre à temps.




Commentaires

1.Posté par Renaud Finaz de Villaine le 12/09/2017 14:56
Pour une fois une analyse pertinente sur l'évolution des systèmes décisionnels et sur l'arrivée de l'interrogation et réponse en langage naturel grâce à l'IA conversationnelle! Vu la relative faible pénétration du décisionnel moderne (3.0) dans les entreprises, cette nouvelle manière de dialoguer avec les données risque malheureusement de prendre encore quelques années. Dommage car c'est évidement un plis fantastique pour l'utilisateur de données pertinentes de l'entreprise comme de son métier!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.