Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


IDT lance une plateforme de calcul faible-latence pour accélérer l'analyse "Big data" et le "Deep learning" à l’extrémité des réseaux


Rédigé par Communiqué de IDT le 26 Octobre 2015

Produit du laboratoire ouvert HPAC (High-Performance Analytics and Computing Lab, ou laboratoire d'analytique et d'informatique hautes-performances) d'IDT, cette plateforme est optimisée pour les services informatiques de réseaux d'accès et de réseaux de distribution vidéo



Integrated Device Technology, Inc.® (IDT®) (NASDAQ : IDTI) a annoncé aujourd'hui avoir lancé une plateforme hétérogène MEC (Mobile Edge Computing, informatique dédié aux applications à l’extrémité des réseaux mobile), capable de réaliser de l'analyse "big data" temps-réel et du "Deep learning" (apprentissage profond) à faible latence. Développée au sein du laboratoire HPAC (High Performance Analytics and Computing), cette plateforme utilise des modules actuellement en production, et s'appuie sur plusieurs innovations en collaboration avec NVIDIA, Prodrive Technologies et Concurrent Technologies plc.

"Les opérateurs réseau recherchent le moyen d'ajouter des capacités d'analyse sur de gros volumes de données non structurées à proximité des utilisateurs, en amenant une plus grande capacité de calcul à l’extrémité du réseau au plus proche du mobile, plutôt qu'en envoyant les données à traiter sur le réseau de liaisons (backhaul) jusqu'aux data centers (centres de calcul) du réseau, " explique Sailesh Chittipeddi, Directeur Technique et Vice-Président Opérations mondiales chez IDT. "La plateforme MEC d'IDT offre aux opérateurs de réseau et de data centers, ainsi qu'aux intégrateurs systèmes, un chemin rapide vers le calcul à l’extrémité du réseau, en connectant des accélérateurs s'appuyant sur une architecture hétérogène à l'aide de produits IDT RapidIO à faible latence.

"Ceci devient extrêmement important avec le streaming vidéo à large bande passante et l'analyse associée, qui doivent avoir lieu dans le dernier kilomètre, là où se trouvent les utilisateurs, " ajoute Sailesh Chittipeddi.

Cette nouvelle plateforme s'appuie sur un serveur au format 1U et dispose d'une puissance de calcul hétérogène avec des processeurs NVIDIA® Tegra® K1 et des CPU x86. Les éléments de calcul sont connectés grâce à l’interconnexion RapidIO présentant environ 100 ns de latence de commutation, et dotés de ports 20 Gbits/s, tandis que la version à venir fera appel à la technologie RapidIO 10xN accélérée à 50 Gbits/s. La plateforme peut accueillir plusieurs types de processeurs et d'accélérateurs, afin d'optimiser les charges de travail pour le "deep learning"et l'analyse, à l’extrémité du réseau sans-fil. Installée au sein d'une station de base, cette plateforme peut supporter le format ATCA si nécessaire. De telles briques modulaires peuvent être déployées par les opérateurs pour implanter une fonctionnalité serveur au sein même de la station de base mobile, du C-RAN (Cloud Radio Access Network, ou réseau d'accès radio dans le cloud) ou même au sein du central téléphonique. Avec la montée en puissance des fonctions de data center (centre de calcul) distribuées pour les applications de streaming vidéo, la plateforme peut également être déployée au niveau du "point de présence" réseau.

Cinq systèmes 1U peuvent être maillés ensemble en réseau et offrir jusqu'à 60 Téraflops de puissance de calcul, grâce aux processeurs NVIDIA Tegra. Dans un central, jusqu'à 40 systèmes 1U peuvent être connectés dans un rack de data center industriel standard, pour fournir jusqu'à un demi-Pétaflop de puissance de calcul.

"Prodrive Technologies a développé une suite complète de solutions serveur et supercalculateur à base RapidIO pour différents marchés, " indique Pieter Janssen, Président Exécutif de Prodrive Technologies. "Notre dernière collaboration avec IDT sur l'informatique hétérogène a donné naissance à la première version de la plateforme MEC, qui s'appuie sur nos solutions de commutation RapidIO haut-de-gamme, déjà développées pour les marchés C-RAN et l’informatique hautes performances.

"Cette version initiale de la plateforme MEC, est concentrée sur les technologies GPU et x86 et sont disponibles en contactant : openhpac-lab@idt.com. D'autres versions en cours de développement s'appuieront sur des cœurs ARM, des DSP, des FPGA, ou des PowerPC.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.