Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


KXEN adopte la méthodologie Six Sigma pour ses projets de Data Mining


Rédigé par le 24 Avril 2007



En adoptant Six Sigma DMAIC comme méthodologie d’implémentation standard pour ses utilisateurs, l’éditeur de solutions de data mining KXEN place l’analyse des données au cœur même de l’activité stratégique des entreprises.



L’adoption de la méthodologie DMAIC (Définir, Mesurer, Analyser, Améliorer et Contrôler) permet de placer les objectifs métier, des étapes et des mesures définis avec rigueur au centre des projets de data mining. Jusqu’à présent, l’absence d’une telle méthodologie avait éloigné de nombreuses entreprises du data mining, l’utilisation de cette technologie étant réservée aux projets spécialisés et à faible volume.



Pour David Norris, analyste du cabinet Bloor Research. : « Il s’agit d’une évolution majeure. L’absence de méthodologie appropriée constitue un frein à l’adoption et à l’utilisation des solutions de data mining ».



« J’ai toujours ardemment défendu les méthodes basées sur une approche de gestion de projets où tout est défini par rapport à des objectifs métier clairement établis et où les étapes ne sont pas considérées en termes d’activités accomplies mais en changements d’états enregistrés au sein de l’entreprise. KXEN partage clairement cette vision et la méthode adoptée par KXEN constitue une véritable déclaration d’intention dans cette voie. »



Commentant l’adoption de la méthodologie DMAIC, Roger Haddad, fondateur et CEO de KXEN a déclaré que les avantages seraient tout particulièrement importants pour les entreprises qui créent un grand nombre de modèles analytiques.



« La méthodologie Six Sigma DMAIC est une méthodologie de performances métier éprouvée qui a été adoptée par des milliers d’entreprises et des millions d’utilisateurs de par le monde. Elle constitue à ce titre une solution idéale pour KXEN », a-t-il déclaré. « Cette méthodologie permettra non seulement à nos clients d’obtenir des résultats de façon accélérée et plus efficace, mais également de profiter davantage de la capacité hors pair de KXEN à exploiter des ensembles de données massifs et à produire automatiquement des milliers de modèles par an. »



DMAIC, l’une des deux méthodologies Six Sigma disponibles, est couramment utilisée pour améliorer les processus métier existants. Elle sera déployée en standard par KXEN en raison de son exhaustivité, de ses descriptions très claires des tâches et des éléments à livrer, et de sa souplesse d’adaptation aux utilisateurs professionnels. La méthodologie Six Sigma a été développée par Motorola en 1986 et est une marque de service de la société.



Cette évolution souligne l’utilisation de KXEN dans des projets Six Sigma de plus grande envergure destinés à des initiatives d’amélioration des performances métier où le data mining permet d’identifier les véritables indicateurs de performances et les tendances et de détecter les anomalies.



Un livre blanc sur l’adoption de la méthodologie Six Sigma par KXEN est disponible en téléchargement sur le site web : http://www.kxen.com/kxen-dmaic.