Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


KXEN se hisse en 2ème position sur le marché du data mining et de l’analyse avancée selon IDC


Rédigé par Communiqué de Kxen le 30 Juin 2009

KXEN, spécialiste du data mining automatisé, annonce aujourd’hui une performance record publiée par l’institut IDC. Selon l’étude récente menée par IDC France et intitulée « Le marché français du Décisionnel, bilan 2008 et perspectives 2012 », KXEN réalise une forte percée sur le marché du décisionnel lui permettant d’accéder au titre de numéro 2 sur le marché des outils de data mining et d'analyse avancée.



KXEN tire son épingle du jeu de la crise économique et affiche une performance commerciale inédite en France grâce à la conquête de nombreux nouveaux clients comme ING Direct ou La Poste et à la fidélité de ses clients historiques comme Orange ou LCL. Selon Roger Haddad cette tendance souligne l’importance de l’analyse prédictive et du data mining dans la conjoncture actuelle : « l’avenir appartient aux entreprises qui font preuve d’une réactivité maximale en s’adaptant perpétuellement à l’évolution de leur marché ».

KXEN se positionne ainsi au deuxième rang des acteurs sur le marché des outils de data mining et d'analyse avancée avec une part de marché de 6,8 % devant SPSS et après SAS.

Par ailleurs, Cyril Meunier, Consulting Manager chez IDC et co-auteur de l’étude, nous fait remarquer que KXEN est « pure player » sur le domaine du data mining, face à des éditeurs positionnés le plus souvent sur l'ensemble du marché du décisionnel : « Sur un segment du marché qui est loin d'avoir atteint sa taille adulte et devrait croître d'environ 8% par an à horizon 2012, KXEN est d'ores et déjà très bien positionné sur le marché français. Son rang actuel et sa spécialisation dans le data mining sont ses meilleurs atouts. » Pour l’éditeur cette progression s’explique par l’alignement des bénéfices clés de KXEN et des critères majeurs de sélection de logiciels analytiques : facilité d’utilisation, automatisation et intégration dans les systèmes existants.

Le marché des outils de data mining et d'analyse avancée est caractérisé par une croissance sur l'année 2008 supérieure à celle du marché décisionnel pris dans sa globalité (+ 9,3 % contre + 8,5%). Cette tendance devrait perdurer dans les prochaines années. En effet, malgré un contexte de crise qui freine les niveaux d'investissement des entreprises, IDC anticipe une année 2009 positive pour le marché des outils d'analyse avancée et de data mining avec une croissance (+ 6,2 %) supérieure à celle des autres segments du marché décisionnel (en moyenne, + 5,7 %).




Commentaires

1.Posté par Vallaud Thierry le 11/07/2009 13:55
???
Pour le moins suprenant....et félicitation à KXEN
Les éditeurs devraient publier officiellement leur CA via Décideo par exemple....
J'aimerai en savoir plus sur la méthodologie d'IDC
Posez vous la question qui dit quoi, à qui, dans quel but....

2.Posté par saad le 21/04/2010 18:03
kxen du svm ou tout simplement du moindre carré???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.