Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


LE CHU DE GRENOBLE MET EN OEUVRE LA T2A ET LA NOUVELLE GOUVERNANCE AVEC BUSINESS OBJECTS


Rédigé par Business Objects le 20 Juin 2005

Le nouveau mode de pilotage des structures de soins s'appuie sur BusinessObjects Performance Manager et Dashboard Manager.



Le Centre hospitalier universitaire de Grenoble (CHUG) implémente les technologies Business Objects (Nasdaq: BOBJ; Euronext Paris ISIN code: FR0004026250 - BOB), le leader mondial des solutions de business intelligence (BI), pour assurer le pilotage stratégique et opérationnel de ses activités, et accompagner la réforme de la T2A (Tarification à l'Activité) et la nouvelle gouvernance à l'hôpital.


Avec la mise en œuvre de la T2A, les centres hospitaliers ne disposeront plus de budgets définis en fonction des dépenses constatées l'année N-1, mais d'enveloppes allouées en fonction des prévisions d'activité. Par ailleurs, le projet de "nouvelle gouvernance" prévoit une plus grande responsabilisation des professionnels des pôles d'activité. Ces derniers doivent donc être en mesure de piloter leur structure, c'est-à-dire de connaître mensuellement la réalisation de la production et des dépenses et positionner ces informations en regard des objectifs stratégiques de leur établissement.

Mis à la disposition du comité exécutif, BusinessObjects Performance Manager permet une dialectique vertueuse entre décideurs stratégiques et unités opérationnelles. Il présente les objectifs stratégiques du CHUG et les décline en objectifs opérationnels pour chaque pôle d'activité.
Avec BusinessObjects Dashboard Manager, les cadres médicaux et para-médicaux, ainsi que les directeurs de pôle, disposent quant à eux, d'un portail complet pour piloter leur activité et positionner leurs prévisions et résultats par rapport aux objectifs stratégiques de l'établissement et leur environnement. Aujourd'hui, de nombreux tableaux de bord et indicateurs leur permettent de suivre ainsi les dépenses par pôle (médicaments les plus coûteux, ressources logistique ou humaine ...), ainsi que leur production en Groupe Homogène de Séjour (GHS). Ces informations sont accessibles à tous, avec une maille très fine.
Quand l'indicateur est en-deçà de l'objectif, les acteurs peuvent donc prendre rapidement les mesures qui s'imposent pour mieux optimiser leurs ressources financières et matérielles. Premiers bénéfices : suppression des listings papiers diffusés de manière massive, forte réactivité, et centralisation des informations de pilotage via un portail unique.

L'originalité de la solution décisionnelle mise en place au CHU de Grenoble est d'avoir su marier les différents outils d'analyse et de pilotage, BusinessObjects, BusinessObjects Performance Manager et BusinessObjects Dashboard Manager, pour que chacun trouve l'information la mieux adaptée à son contexte.

"La nouvelle réglementation T2A et la nouvelle gouvernance nous imposent un nouveau mode de pilotage des structures de soins par objectifs. Ce qui est devenu possible aujourd'hui avec les solutions Business Objects, c'est que tous les acteurs, de la direction aux unités opérationnelles, sont reliés et partagent les mêmes gisements de données, sémantiques (indicateurs), les mêmes objectifs et les mêmes alertes". Jean-Philippe Descombes, Directeur du Service Information et Organisation du Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble (CHUG).

Avec les technologies Business Objects, le CHU de Grenoble souhaiterait élargir cette première approche vers l'analyse prédictive, d'où son intérêt actuel pour la solution Predictive Analysis de Business Objects. "Il s'agit de mieux connaître par séjour, par type de pathologies, des profils médicamenteux et les coûts associés. Par exemple, en cancérologie, quel est le profil médicamenteux type ? Ceci nous aidera à maîtriser encore mieux nos Dépenses Médicale et PHarmacie (DMPH)".




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.