Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


La solution Solvency II de Teradata conjugue conformité réglementaire et intelligence économique


Rédigé par Communiqué de Teradata le 29 Juin 2012

Cette nouvelle solution permet aux assureurs d’éviter les difficultés liées à la complexité des environnements de gestion financiers et des risques



Teradata (NYSE : TDC), le leader des solutions analytiques, vient d'annoncer la disponibilité immédiate de la solution Teradata Solvency II, qui permet aux assureurs et aux réassureurs ayant des activités en Europe de réagir rapidement à l'évolution des exigences règlementaires liées à la directive Solvency II. Solvency II de Teradata est un portefeuille complet de solutions, comprenant une infrastructure de données novatrice pour la gestion des risques, du matériel, des logiciels et des services, offrant un socle d’intelligence d’entreprise, grâce auquel les assureurs peuvent prendre les meilleures décisions possibles.

« La réforme Solvency II est le principal défi réglementaire des 15 dernières années. Malheureusement, beaucoup d'entreprises considèrent Solvency II uniquement comme une question de conformité », explique Valérie Lourme, Consultante Senior, Secteur Services Financiers, Teradata France. « Les leaders du marché estiment que le déploiement de nouveaux processus métier et technologies de mise en conformité avec la réglementation Solvency II conduira également à une nouvelle génération de pratiques de capacités de business intelligence, susceptibles de changer les règles du jeu de la concurrence. Les assureurs misant sur une pure approche de conformité resteront sur la touche. La solution Solvency II de Teradata diffère des produits concurrents en permettant aux assureurs d’analyser l’ensemble des classes de risques concernant tous types de données, à tout moment et quel que soit l'utilisateur, sans imposer des limites arbitraires d'infrastructure de données ».

Confrontés à l'imminence des dates limite de mise en conformité aux directives de gestion du risque Solvency II, en 2013 et 2014, beaucoup d'assureurs sont aux prises avec un environnement de gestion financière et des risques hétérogènes et complexes, qui est devenu un frein majeur à la réussite. Des décisions fondamentales s'imposent sur la manière dont les assureurs mettent en œuvre l’ensemble des services de gestion des données. Les aspects à traiter comprennent la gestion des risques, la gouvernance, la qualité et la gestion des données, la conformité réglementaire, la gestion des capitaux, la compréhension des risques menaçant l'entreprise entière et la meilleure façon de répondre aux besoins des décideurs en matière de business intelligence.

« De nombreux professionnels de l'assurance se focalisent sur les exigences analytiques, de modélisation et de reporting qu'implique la réglementation Solvency II, par opposition à l'infrastructure de données analytique sous-jacente », commente Sam Stuckal, directeur de recherche, assurances vie et rentes chez TowerGroup. « En apparence, ces questions peuvent sembler plus intéressantes et plus opportunes que l'infrastructure de données. La transition de Solvency I vers Solvency II conduira cependant l'ensemble du secteur à valoriser les données sources au même titre que les modèles et les résultats. La directive Solvency II repose sur plusieurs piliers visant à encourager les assureurs à exploiter les données, les calculs et les résultats de Solvency II pour orienter leur prise de décision professionnelle. C'est pourquoi il convient d'accorder autant d'importance à l'infrastructure de données, qu'à l'analyse et au reporting ».

La solution Solvency II de Teradata est une infrastructure de données risques et financières autonome, complète, intégrée et faisant autorité pour le reporting et l'analyse. Elle comprend les produits et services suivants : Teradata Insurance Industry Logical Data Model, Solvency II Data Catalogue, Teradata Purpose-Built Platform Family, Teradata Database, Teradata Professional Services consulting, ainsi que des solutions partenaires de référence. La solution Solvency II intègre des fonctions accélératrices permettant aux assureurs de la déployer rapidement dans n'importe quel environnement avec un risque réduit. Par ailleurs, la solution prend en charge la traçabilité des données et répond ainsi naturellement aux exigences d’audit et de traçabilité imposés par le régulateur.

Le nouveau catalogue de données Solvency II, le premier du secteur, répertorie les données requises dans l'entrepôt de données pour satisfaire aux exigences de Solvency II. Ce catalogue, qui décompose les spécifications techniques de la directive Solvency II telles qu'elles sont définies par l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles, est organisé selon un modèle de données logique.

« La complexité peut être fatale », relève Valérie Lourme. « Les assureurs qui n'adoptent pas une approche unifiée seront en difficulté. Solvency II est entièrement centré sur les données : collecte, organisation, modélisation, analyse et reporting. Si les données sont ambiguës et difficiles à collecter et à organiser, la modélisation, l'analyse et le reporting seront également source d'ambiguïté. Un mauvais choix quant à l'infrastructure de données Solvency II aura des répercussions financières considérables, puisqu'il peut littéralement doubler voire tripler le coût total du projet ».

Si les assureurs adoptent l'approche basée sur les meilleures pratiques de la solution Solvency II de Teradata, ils s'offrent de nombreux avantages concurrentiels, bien au-delà de la réduction de leurs coûts de conformité. La solution permet aux responsables de la gestion des risques, des finances et de l'informatique de bénéficier d'une visibilité accrue des principaux enjeux métier – actuels et à venir – et de réduire :
les réserves de capital réglementaires, qui peuvent ainsi être affectées à des activités de croissance
les pertes dues aux sinistres grâce à une meilleure évaluation et gestion des risques

Grâce à sa gamme de plates-formes dédiées (Teradata Purpose-Built Platform Family), les solutions analytiques d'entreprise et les solutions partenaires, Teradata permet aux entreprises de toutes tailles et niveaux de complexité de bâtir un entrepôt de données, servant de fondement à la prise en charge des données client, opérationnelles, financières et liées aux risques conformément à Solvency II. L'accès rapide à des informations pertinentes et des données analytiques est une source de business intelligence, susceptible d'améliorer sensiblement la prise de décision en matière de conservation, de marketing, de gestion financière, de gestion des risques et enfin de solvabilité, qui est un objectif-clé de Solvency II.

Liens connexes
Mise en œuvre de la conformité Solvency II ou gestion efficace des risques, un livre blanc de Bill Broaddus : http://www.teradata.com/resources/white-papers/Implementing-Solvency-II-Compliance-or-Effective-Risk-Management-eb6103/?type=WPBroaddus
Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles https://eiopa.europa.eu/activities/insurance/solvency-ii/index.html




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.