Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le Big Data serait né le 25 avril 1998


Rédigé par le 14 Mars 2012

Certains vous vendent le Big Data comme une révolution. Mais en cette période d'élections, les politiques comme les Hommes de marketing ont rapidement tendance à transformer des évolutions anticipées de longue date, en découvertes opportunes. A vous lecteurs et utilisateurs de prendre le recul nécessaire avant de céder aux sirènes des vendeurs.



Première planche de la présentation de John Mashey en 1998
Première planche de la présentation de John Mashey en 1998
Le big data ouvre des opportunités très intéressantes. A condition de ne pas y voir de simples technologies, mais de répondre à de véritables enjeux d'affaires. D'ailleurs, dès 1998, l'évolution que nous "découvrons" aujourd'hui était annoncée.

Les archives du Web et les miracles du Big Data de Google ont permis d'exhumer une présentation préparée le 25 avril 1998, par John Mashey, Chief Scientist chez Silicon Graphics/Cray Research. Elle figure dans les archives de la conférence 1999 Usenix Annual Technical Conference qui s'est tenue du 6 au 11 juin 1999 à Monterey en Californie.
Le 11 juin 1999, John R. Mashey présente une conference sur le thème " Big Data and the Next Wave of InfraStress Problems, Solutions, Opportunities ".

A cette époque, Internet continue de grandir, on y voit apparaitre les images, et l'on anticipe les données qualifiées de "difficiles", audio et vidéo. Les micro-processeurs 64 bits sont annoncés pour le début du siècle suivant; la limite des 4 Go de mémoire vive par serveur vient d'être franchie. Et la "webisation" des affaires est en marche. "la plupart des organisations auront webisé leurs opérations d'ici 2002", explique John Mashey. Tous ces facteurs combinés suggèrent à John Mashey l'entrée dans une période d'infrastress (Infrastructure Stress) (à lire en diapositive 11).
A propos des tendances, John Mashey explique comment l'évolution des différents indicateurs de mesure (CPU, mémoire, données) passe d'une échelle linéaire à une échelle logarithmique.

Alors, s'agit-il de la première utilisation officielle du terme "Big Data" ? Ou en connaissez-vous d'autres plus anciennes ?





Commentaires

1.Posté par Philippe NIEUWBOURG le 18/03/2012 16:49
Alors, qu'en pensez-vous ? La présentation de John Mashey datée du 25/04/1998 est-elle la première occurrence publique du terme "big data" ? Ou en avez-vous trouvé une plus ancienne ?
Fouillez le web, fouillez vos archives et vos bases de données, et aidez-nous à remonter le temps de la découverte du big data !
Publiez vos découvertes ici même en commentaires, et sur twitter avec le hashtag #bigdatacontest
Un cadeau à celui qui trouvera la plus ancienne référence !

2.Posté par Fredrick WARE le 19/03/2012 11:29 (depuis mobile)
Big Data, comme database appliances, est surtout une "révolution" en marketing et marketectures!
Cela ne veut pas dire que la révolution est inutile! au contraire....
A cause des réductions budgetaires, le travail reste à faire...

3.Posté par Jean-Michel Franco le 19/03/2012 11:43
A ce sujet, il y a aussi cet intéressant blog qui reprend l'intégralité d'une note de 2001 du Meta Group concernant les 3 V (qui sont les moteurs du Big Data), sous le titre déjà VVVU :
http://blogs.gartner.com/doug-laney/deja-vvvue-others-claiming-gartners-volume-velocity-variety-construct-for-big-data/ (ça date de 2001 : je n'ai donc pas gagné, c'est juste pour faire avancer le Schmilbick).
Ceci étant, je trouve plutôt positif qu'on remette au premier plan des sujets comme le temps réel, la gestion de données non structurées, ou l'adaptation des bases de données à la gestion de très grands volumes de données ou de données complexes.
Le monde du décisionnel ne s'endormait-il pas un peu sur ses lauriers en considérant que le temps réel et la gestion des grands volumes, c'était réservé à une élite ; que la gestion du décisionnel opérationnel, ce n'était pas son affaire ; ou que les données non issues des systèmes maîtrisés par l'informatique interne n'étaient pas suffisamment maitrisées pour être éligibles au système décisionnel d'entreprise. Bref, me semble-t-il, le Big data relance les vieux 'rêves' de la fin du siècle dernier. Et si désormais ils devenaient plus réalisables ?

4.Posté par Stéphane D le 01/02/2013 18:34
On parlait déjà big data en 1969 ?
http://books.google.fr/books?id=dlZRAAAAYAAJ&q=%22big+data%22&dq=%22big+data%22&hl=en&sa=X&ei=c6DAUJP3IJO20AG7rIBo&redir_esc=y

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.