Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Les fabricants considèrent que des environnements peu performants en matière de prise de décision influent sur la compétitivité


Rédigé par Communiqué de Infor le 7 Mars 2012

Un livre blanc révèle que des processus métiers plus rapides, des données délivrées en temps réel et une meilleure collaboration constituent autant de facteurs clés qui contribuent à l'innovation et à la croissance



Les environnements peu performants en matière de prise de décision constituent un frein à la croissance, selon une enquête conduite par IDC Manufacturing Insights et sponsorisée par Infor auprès de 378 fabricants mondiaux opérant dans les secteurs de l'industrie automobile, de l'outillage industriel, de l'électronique high-tech et de l'aérospatiale. Le Livre blanc, In Pursuit of Operational Excellence: Accelerating Business Change Through Next Generation ERP, met en évidence le fait que, pour atteindre leurs objectifs de croissance, les fabricants doivent analyser toutes les informations dont ils disposent et ce, afin d’en optimiser la visibilité et la pertinence et d’évaluer les impacts que ces mêmes informations peuvent avoir sur l'entreprise. Des systèmes inadaptés, des données pauvres et le fait d’intégrer des données de partenaires constituent de véritables freins à l’amélioration de la prise de décision.

Le livre blanc révèle que les processus métiers et les systèmes informatiques restreignent le plus souvent les prises de décisions nécessaires à l'excellence opérationnelle. 60 % des fabricants interrogés mettent ainsi en avant le manque de fonctionnalités de type “social-networking” collaboratif, notamment au sein des systèmes ERP, avec pour effet l’impossibilité de mettre en place un environnement propice à une meilleure prise de décision. Les revendications des fabricants en matière de fonctionnalités portent sur des processus métiers plus rapides, de l'information délivrée en temps-réel et du collaboratif, autant d'éléments clés pour améliorer les bonnes pratiques et prendre de bonnes décisions.

L'étude a été réalisée en Octobre 2011 auprès de fabricants implantés en France, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie, au Brésil, en Australie, en Chine, au Japon, en Inde, au Qatar, en Arabie Saoudite, aux Emirats Arabes Unis et en Russie.

Ce qu’il faut retenir :
D'après le livre blanc, les freins à une meilleure prise de décision varient en fonction des secteurs d'activités. Au sein des industries de l'aérospatiale et de l'outillage industriel, le fait que les données soient dispersées au sein de plusieurs systèmes constituent le principal challenge (67 et 68 % respectivement). Dans les secteurs de l'industrie automobile, l'intégration inadéquate des systèmes de partenaires arrive en tête (77 %), alors que dans le secteur de l'électronique high-tech, ce sont les données manquantes ou incorrectes qui posent problème (64 %).
Les entreprises interrogées mettent en avant une plus grande rapidité des processus métiers (85 %), un accès à de l'information en temps réel (60 %) et une meilleure collaboration (60 %) comme des critères décisifs pour améliorer les environnements et les rendre propices à la prise de décision, toutes régions et toutes industries confondues.
Le collaboratif et le “social networking” sont de plus en plus à l'ordre du jour chez les fabricants. Bien que ces facteurs ne soient pas encore considérés comme un frein à la croissance (seules 4 % des entreprises interrogées y font référence en premier), le peu de développements en la matière apparait comme un deuxième frein significatif au sein des systèmes ERP du marché. Ces constats ouvrent ainsi la voie à un ERP social au sein de l'entreprise, pour des raisons de productivité évidentes. 35 % des fabricants interrogés considèrent, en outre, que le “networking” social et mobile transformera complètement la manière dont nous travaillerons dans le futur.
Pour les 3 prochaines années, la rapidité constitue enfin un élément essentiel de la stratégie de croissance des fabricants. La capacité à répondre rapidement aux exigences changeantes des métiers -particulièrement dans les domaines de l'aérospatiale (71 %) et de l'électronique high-tech (78 %)- et à pouvoir capitaliser sur des processus rationalisés permettant de tendre vers l'excellence opérationnelle (72 %), constituent les deux premiers souhaits des fabricants. Une plus grande visibilité (58 %) et une meilleure collaboration (42 %) dominent également leurs attentes à court et moyen termes en matière d'ERP.

L'avis de IDC Manufacturing Insights :
“En période de faible croissance économique, il semble que les fabricants se concentrent sur la vitesse et sur une meilleure agilité à tous les niveaux de leurs activités,” affirme Pierfrancesco Manenti, Head of IDC Manufacturing Insights, Europe, Middle East & Africa. “Mais, alors que les organisations savent que l'innovation rapide et réactive constitue un élément clé de leur compétitivité, elles sont freinées par des environnements peu propices à la prise de décision, ce qui restreint leur capacité à répondre rapidement aux attentes. A terme, cette réalité n'est pas viable pour des entreprises proactives, qui se doivent de faire évoluer leurs systèmes pour une prise de décision améliorée, plus rapide, collaborative, et qui soit en mesure d'accompagner les stratégies d’innovation.”

La position d'Infor :
“Il est évident que plus on est informé, plus on est capable de prendre des décisions rapides, avec pour conséquence une meilleure gestion de l'entreprise. Face à des niveaux de croissance particulièrement bas, la nécessité de prouver son agilité n'a jamais été aussi critique,” déclare Andrew Kinder, Director, Product Marketing chez Infor. “Par une combinaison de données transactionnelles et d'intelligence contextuelle, la technologie peut accompagner des décisions non seulement plus rapides mais également plus pertinentes et mieux documentées. Il est intéressant de noter que, pour la première fois, les fabricants considèrent le “social networking” comme une composante essentielle dans le cadre de la mise en œuvre d’infrastructures favorisant la prise de décision. Plus d'un tiers des fabricants interrogés soulignent le fait que l'évolution des médias sociaux leur permet de penser différemment et de transformer profondément la manière dont les gens travaillent ensemble.”




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.