Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Manthan Systems vise le marché français de l’aide à la décision pour le secteur de la distribution


Rédigé par Solveig Emerard-Jammes le 16 Mars 2005

Face aux outils décisionnels généralistes proposés par les plus grands éditeurs, nous constatons une émergence de solutions verticalisées, développées à partir d’une expertise sectorielle. Lancés en France depuis deux mois et dédiés au marché de la distribution, les produits ARC et ASTRA de Manthan Systems en font partie. Qui sera le mieux placé pour répondre aux besoins opérationnels des entreprises clientes en matière d’informatique décisionnelle, telle semble être la question de fond ?



Manthan Systems vise le marché français de l’aide à la décision pour le secteur de la distribution
En ce qui concerne l’informatique décisionnelle, l’analyse orientée clients ou marketing qui se fonde sur une étude du comportement d’achat, par exemple, ne nécessite pas de véritable verticalisation de la solution informatique utilisée. Cependant, des besoins demeurent liés à la gestion de la performance et Manthan Systems estime que dans le secteur de la distribution, le secret de la performance est lié à la rapidité d’action mise en œuvre au vu des niveaux affichés par les indicateurs. C’est pourquoi Manthan propose des solutions permettant de réduire l’écart entre la stratégie et la réalisation opérationnelle. Ces outils spécialisés ont donc une double visée non seulement métier, mais également transversale. Or, en matière de verticalisation de leurs solutions, il semble que les éditeurs généralistes éprouvent quelques difficultés à s’imposer face à ces éditeurs spécialisés.

Manthan Systems, spécialiste du secteur de la distribution

Issue du monde du service informatique, Manthan a su développer une expertise ainsi que des compétences en informatique décisionnelle dans le secteur précis de la distribution. Après le développement de l’activité de mise en place d’outils d’alimentation et d’analyse généralistes, tels que Business Objects ou Cognos, et d’une offre de services de type data mining sur des problématiques de distribution, l’entreprise a fait le choix de développer une offre de produits destinés à assurer le reporting vertical pour les acteurs de la distribution, qu’il s’agisse du secteur du luxe, de la parfumerie, comme de l’alimentaire.

Depuis deux mois, ARC et ASTRA sont disponibles en France, ARC offrant des fonctionnalités de reporting et d’analyse, ainsi qu’une bibliothèque d’indicateurs de performance prêts à l’emploi et ASTRA permettant la gestion de tableaux de bord et de « balanced scorecard ».
Les deux solutions visent à réduire la phase de définition qui est bien souvent consommatrice de temps dans les projets, en permettant à l’entreprise utilisatrice de choisir le déploiement d’une série d’indicateurs standards portant par exemple, sur les achats, les clients, les démarques, les opérations, les promotions, les ventes…
Pour la solution ARC, à partir d’une interface Web à l’ergonomie relativement simple, il est ainsi possible d’ajouter, de modifier ou de personnaliser des éléments. Il suffit ensuite de réaliser une cartographie entre les données appartenant à l’entreprise et le modèle de la solution ARC, puis de les extraire soit à l’aide d’un ETL, soit de requêtes. Le déploiement de la solution ARC est estimé par l’éditeur entre seulement quatre à six semaines.
En matière d’accès aux données, il est possible de gérer en fonction des profils, la possibilité de voir un certain nombre d’indicateurs, voire de colonnes, et certaines données provenant des magasins. D’autre part, une gestion d’alertes et la mise en place de filtres permettent aux différents consommateurs d’informations dans l’entreprise d’obtenir le détail d’indicateurs. Le portail de navigation de ARC offre des fonctions d’export en format texte par courrier électronique, en fichiers Excel, ou pour l’impression.
De son côté, la solution ASTRA offre des fonctionnalités de création de tableaux de bord visuels à partir de différents indicateurs et des analyses de causes à effet, permettant de faire des comparaisons, de gérer des tâches et de réaliser du reporting. Il est également possible de modéliser les interdépendances entre les différents indicateurs selon un modèle en « arrête de poisson », configurable par l’entreprise cliente.
Les deux solutions sont développées à partir d’une même architecteur de base en Java supportant les différents systèmes d’exploitation Windows, Unix, Linux, avec toute la partie de la restitution réalisée en XML. Le modèle de données universel pour la distribution, élaboré par ARTS, a inspiré la solution ARC qui peut ainsi s’adapter à tous les cas de figure, que l’entreprise utilise une hiérarchie de magasins sur plusieurs niveaux ou une hiérarchie de produits par catégories ou par départements.

Des objectifs trop ambitieux ?

Présent en France sur l’activité de services, Manthan Systems, en la personne de Christophe Martinoli, s’attache aujourd’hui au développement commercial de l’offre produit avec pour cible principale les 300 entreprises réalisant au moins 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, sur l’ensemble d’un marché français de la distribution estimé entre 700 et 800 comptes de toutes tailles, franchisés et indépendants.
Pour s’adresser aux PME qui ne comptent que de 5 à 25 magasins, Manthan souhaite mettre en place des partenariats avec les différents éditeurs métier, tel que Retail Pro qui vend d’ores et déjà en OEM le module Pro Max, issu du produit ARC. Pour les comptes plus importants, Manthan a choisi le modèle de la vente directe, escomptant prioritairement s’adresser aux marchés de la mode, du luxe, et de la parfumerie de taille moyenne.
Le ticket d’entrée d’un projet pour les produits Manthan est de l’ordre de 50 K €, ce qui impliquera de convaincre un certain nombre d’entreprises pour atteindre l’objectif ambitieux des 800 K € de chiffres d’affaires pour 2005.
Manthan estime donc le marché de la distribution relativement mûr pour l’achat de ce type d’outil qui, il faut bien le reconnaître, n’apporte pourtant pas d’innovation technologique majeure. Toutefois, les besoins des entreprises ne semblent pas porter sur ce point, mais être plutôt liés à une adaptation des outils décisionnels à des analyses opérationnelles et à la mise à disposition des opérationnels d’une batterie d’indicateurs.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.