Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Microsoft dévoile la prochaine génération de SQL Server et encourage les entreprises à exploiter davantage l’analyse décisionnelle


Rédigé par Communiqué de Microsoft le 6 Octobre 2008

De nouvelles technologies d’analyse décisionnelle « en libre-service » et des capacités améliorées en référentiels de données pour les grandes entreprises permettent de généraliser l’usage de l’analyse décisionnelle à tous les employés.



Aujourd’hui, Microsoft a inauguré sa seconde conférence annuelle sur l’analyse décisionnelle, la « Microsoft Business Intelligence Conference 2008 », en annonçant de nouvelles technologies révolutionnaires qui permettront aux entreprises de mettre l’analyse décisionnelle à la portée de tous leurs employés appelés à manipuler de l’information en entreprise.

Microsoft a présenté de nouvelles fonctions d’analyse en libre service connues sous le nom de code « Projet Gemini », et de futurs rapports en libre service qui seront disponibles dans la prochaine version de Microsoft SQL Server, nom de code « Kilimanjaro », qui sera dédiée à l’analyse décisionnelle. Parallèlement à cela, Microsoft proposera aussi un référentiel de données présentant des fonctionnalités évoluées, sous le nom de code « Madison ». Ces nouveaux outils permettront aux entreprises d’étendre les avantages de l’analyse décisionnelle à un large panel d’employés, sans nécessiter une intervention lourde des services informatiques. Ainsi, les prises de décision seront plus rapides, plus efficaces, tout en réduisant largement les coûts de déploiement et en libérant les administrateurs informaticiens qui pourront se consacrer à des tâches à plus forte valeur ajoutée.

« L’objectif de Microsoft est de transformer la façon d’utiliser l’analyse décisionnelle dans les entreprises, grâce à la mise en place d’outils familiers et intuitifs ; chacun pourra ainsi accéder à la puissance et aux avantages de l’analyse décisionnelle », explique Stephen Elop, président de Microsoft Business Division, devant plus de 2500 participants à la conférence. « Si vous savez utiliser Word et Excel, vous serez capable d’utiliser notre solution d’analyse décisionnelle. C’est notre engagement envers les clients. »

Analyse décisionnelle en Libre-service

Ted Kummert, vice-président de la division Data & Platform Storage chez Microsoft, a présenté « Kilimanjaro » qui enrichira les fonctions d’analyse décisionnelle de SQL Server, tout en fournissant une plateforme de données robuste et capable de monter en charge pour faire face aux déploiements les plus importants en analyse décisionnelle. « Kilimanjaro » inclura de nouveaux outils d’analyse, simples à utiliser en libre service, connus sous le nom de code « Gemini ». Les utilisateurs pourront ainsi analyser leurs données, créer leurs propres applications d’analyse décisionnelle, et partager et collaborer via les outils de productivité Microsoft Office que tous utilisent déjà. Clients et partenaires auront accès dans les 12 prochains mois à la version préliminaire de « Kilimanjaro » via une version CTP (Community Technology Preview) ; la version définitive du produit sera mise sur le marché au cours du premier semestre de l’année calendaire 2010.

« Pour capitaliser sur la valeur réelle et le potentiel de l’analyse décisionnelle, les organisations inversent leurs approches traditionnelles, en mettant les fonctions de gestion de la performance et de l’analyse décisionnelle à la portée de nombreux utilisateurs professionnels et de leurs responsables » ajoute Bill Hostmann, vice-président et analyste chez Gartner. « Les utilisateurs souhaitent analyser les données et exploiter ces informations pour mieux connaître leur entreprise et améliorer les processus métier. »

Déploiements à grande échelle et coût total de possession réduit

Microsoft a aussi présenté une nouvelle solution en cours de développement, nom de code « Madison », pour augmenter considérablement la capacité à monter en charge et pour déployer des centres de données de très grandes tailles. Cette solution, qui intégrera des technologies en provenance de DATAllegro, fournisseur de matériels pour centres de données récemment acheté par Microsoft, pourra faire face à des charges très importantes, représentant des centaines de téraoctets de données, et à des milliers d’utilisateurs en parallèle, tout en affichant un faible coût total de possession comme sont en droit de l’attendre les possesseurs de SQL Server. Les clients pourront essayer cette solution via une version CTP dans les 12 prochains mois. Toujours dans la volonté d’étendre la capacité de sa plateforme de données, Microsoft a acquis Zoomix afin d’extraire des données de meilleure qualité et plus pertinentes pour les futures versions de SQL Server, ce qui permettra aux clients de maximiser la précision de leur analyse décisionnelle. Microsoft travaille avec plusieurs fournisseurs importants comme Bull, Dell, EMC, HP et Unisys pour construire un puissant environnement capable d’apporter aux clients une expérience proche des matériels dédiés, à partir de la solution « Madison ». Bientôt, les clients obtiendront de ces partenaires, des configurations de référence pour centres de données bâties sur SQL Server 2008.

Analyse décisionnelle people-ready

La conférence a présenté aussi des déploiements des produits et des technologies Microsoft en analyse décisionnelle, pour de grandes entreprises.

« Tenter d’improviser n’est certainement pas la bonne solution dans notre métier » explique George J. Carlin, directeur de l’intégration métier chez les laboratoires Merck & Co. Research. « Les solutions d’analyse décisionnelle de Microsoft permettent à nos employés de faire plus que la différence dans leurs tâches quotidiennes ; elles assurent que nos décisions sont toujours rigoureusement prises dans toute l’entreprise en fonction des données, et alignées avec des objectifs en termes de stratégie et de performance. »

L’analyse décisionnelle Microsoft exploite les applications Microsoft Office Excel et d’autres applications Office pour une aide à la décision personnelle ; Microsoft Office SharePoint Server pour une aide à la décision au niveau d’une équipe ; et Microsoft Office PerformancePoint Server pour une aide à la décision au niveau de toute l’entreprise, SQL Server constituant la plateforme de données. Cette homogénéité de bout en bout dans toute l’entreprise des solutions d’analyse décisionnelle offre aux entreprises des avantages très intéressants, notamment :

• Un plus faible coût total de possession. La capacité à exploiter les investissements existants dans SQL Server, SharePoint et Office, et l’adoption par les utilisateurs de la solution permettent d’abaisser de façon sensible les coûts par utilisateur et d’enclencher des économies sans précédent.
• Déploiement rapide et avantages obtenus plus vite. Chacun accède facilement à de puissantes fonctions d’analyse décisionnelle intégrées dans des outils de productivité utilisés chaque jour, ce qui facilite l’adoption de l’analyse décisionnelle par les utilisateurs.
• Allègement de la charge sur les professionnels de l’informatique qui peuvent dès lors se consacrer à des tâches plus stratégiques. Les utilisateurs professionnels accèdent rapidement aux informations et effectuent par eux-mêmes leurs propres analyses en dépendant très peu du service informatique de l’entreprise, ce denier pouvant alors concentrer ses efforts sur des points plus stratégiques pour l’entreprise.
• Puissantes synergies avec d’autres applications Microsoft. Il est possible de déployer des fonctions de communications unifiées, via Office Communications Server par exemple, pour réagir rapidement sur des vues obtenues par une analyse décisionnelle, et partager cette « richesse » avec des collaborateurs, des clients, des partenaires et des fournisseurs.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.