Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Microsoft rachète OfficeWriter pour enrichir Katmai


Rédigé par le 16 Mai 2007


Travaillant déjà aux fonctionnalités qui seront proposées dans la prochaine version de SQL Server, Microsoft a choisi d’accélérer certains développements en rachetant le produit OfficeWriter développé par SoftArtisans.



David WIHL, CEO de SoftArtisans
David WIHL, CEO de SoftArtisans
Microsoft n’a pas choisi de racheter l’ensemble de l’entreprise, mais un de ses produits ainsi qu’une équipe de quelques développeurs associés. SoftArtisans développe deux principaux produits, OfficeWriter et FileUp. Ce dernier, un logiciel de transfert de fichiers n’est pas concerné par l’opération de rachat.

Disponible en deux versions, OfficeWriter propose une interface entre des bases de données distantes, accessibles par le web, et les applications Microsoft Office présentes sur le poste de travail de l’utilisateur. OfficeWriter génère ainsi des feuilles de calcul Excel ou des documents Word à partir des données présentes sur le serveur, sans avoir besoin de Word ou d’Excel sur ce serveur. Ces documents sont ensuite téléchargés automatiquement par le Web sur le poste de travail de l’utilisateur qui y accède par son application Microsoft Office locale.
Les bases de données interrogées peuvent être Microsoft, Oracle ou IBM, mais rien ne dit que le rachat par Microsoft préservera cette hétérogénéité.
Plus original, le fonctionnement bidirectionnel qui permet à la suite d’une requête de mettre à jour la base de données source, sous réserve bien entendu de disposer des autorisations nécessaires, à partir de la feuille Excel.

Pour Microsoft, ce rachat va être exploité dès la prochaine version de SQL Server, Katmai, qui devrait comporter plusieurs fonctionnalités issues de OfficeWriter. D’après David Wihl, fondateur de SoftArtisans, « Katmai proposera au moins la fonction de reporting vers Microsoft Word ». Mais il reconnaît que l’intégration de l’ensemble des fonctionnalités, y compris celles de la version Enterprise, prendra sans doute plusieurs années. Pour ne pas décevoir ses clients actuels et en attirer de nouveaux, SoftArtisans va d’ailleurs poursuivre le développement OfficeWriter, en coordination avec les équipes de Microsoft et continuera à le vendre comme produit indépendant jusqu’à l’intégration totale.