Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Nstein Technologies acquiert la société Valsar


Rédigé par Nstein Technologies le 10 Septembre 2004

- L'entreprise agira à titre d'intégrateur des solutions logicielles
de Nstein
- Valsar prévoit terminer le présent exercice avec des revenus de 4 M$
et une profitabilité de 10 %
- Les synergies occasionnées par la mise en commun des clients de
Valsar et de Nstein permettront également à cette dernière
d'augmenter ses ventes



Nstein Technologies inc.
(TSX-V : EIN) a annoncé aujourd'hui l'acquisition de Cabinet Conseil Valsar
Inc., une entreprise d'intégration de solutions en technologies de
l'information (TI) auprès de grandes entreprises et de grandes organisations.
Elle compte notamment plusieurs réalisations en Business Intelligence (BI), en
maîtrise d'ouvrage et en ingénierie des processus. Au cours des dernières
années, l'entreprise a affiché une croissance annuelle de près de 20 % et
prévoit terminer le présent exercice avec des revenus de 4 M$ et une
profitabilité de 10 %.
"Il s'agit d'une transaction clé pour Nstein, qui s'adjoint une unité
d'affaires complémentaire essentielle à ses opérations, a déclaré M. Mario
Girard, président du conseil et chef de la direction de Nstein Technologies.
Qui plus est, cette acquisition répond parfaitement aux critères que nous nous
sommes fixés dans le cadre de notre stratégie de croissance. Valsar est
profitable, elle possède une clientèle bien établie et elle a la capacité de
prendre immédiatement en charge les activités d'intégration de nos solutions
logicielles. De plus, elle nous permettra d'augmenter nos ventes, par la mise
en commun de nos clients respectifs."
Cette acquisition permettra notamment à Nstein de recourir à l'expertise
de Valsar dans les domaines du BI et de la maîtrise d'ouvrage, d'élargir son
bassin de clients potentiels et d'offrir ses solutions en gestion de
l'information à la clientèle de Valsar, principalement située en Amérique du
Nord, en plus de compter sur plusieurs réalisations en Europe. Parmi sa
clientèle, mentionnons de grandes sociétés telles que Hydro-Québec, la Banque
Laurentienne et Vidéotron, en plus d'une présence dans plus de 18 organismes
fédéraux au cours des dernières années. L'équipe d'experts de Valsar jouera un
rôle d'intermédiaire et facilitera les échanges entre l'équipe de recherche et
développement de Nstein et les grands intégrateurs qui peuvent définitivement
apporter beaucoup de valeur à leurs clients avec la plateforme technologique
de Nstein.
"C'est une excellente nouvelle et un événement très positif pour notre
équipe et notre clientèle, souligne avec enthousiasme M. Jean-François
Desaulniers, président de Valsar. Notre plan d'affaires passait
incontestablement par un positionnement stratégique dans l'intégration de
grandes solutions logicielles et cette transaction nous permet de faire un
bond loin en avant sur ce plan. L'expertise en conseil senior et en maîtrise
d'ouvrage qui nous caractérise aussi favorisera également le développement
d'occasions d'affaires conjointes. Nos positionnements respectifs donneront
une fenêtre de visibilité inégalée pour Nstein et Valsar dans le marché."
M. Gaston Thibault, vice-président exécutif chez Valsar a renchéri en
déclarant que : "Nstein commercialise des solutions logicielles uniques -
telles que sa plateforme de Gestion intelligente et globale de l'information
(GIIM) - qui nous permettront d'enrichir considérablement notre offre et de
répondre encore mieux aux besoins de notre clientèle. Nos clients auront
l'opportunité de mesurer tout le potentiel inexploité résidant dans leurs
données non structurées et pourront constater à quel point ils sont en mesure
d'accroître leur efficacité et leur compétitivité grâce à cette solution. Le
potentiel d'affaires de la plateforme GIIM est important, et Valsar est
définitivement en mesure de contribuer à son déploiement local et
international."
M. Girard conclut ainsi : "Cette transaction permet à Nstein de
poursuivre son plan d'acquisitions stratégiques amorcé en 2004. Ajoutons
qu'elle permet également à Nstein de s'adjoindre des professionnels réputés
dans le milieu de l'intégration de solutions logicielles et une équipe qui a
su démontrer, depuis sa fondation en 1992, sa capacité à gérer de façon saine
et rigoureuse ses opérations ainsi qu'à générer des profits de manière
soutenue. En effet, l'entreprise a généré une profitabilité nette et un fonds
de roulement favorable et au dessus de la moyenne de l'industrie."
En vertu des dispositions de l'entente d'acquisition de Valsar, Nstein
émettra à la clôture de la transaction 12 053 846 actions ordinaires à un prix
de 0,26 $ par action, sujettes à un entiercement volontaire s'échelonnant sur
une période d'une durée de 24 mois. Le solde de la vente, au montant de
576 000 $, sera payé sur une période de trois ans à raison de 192 000 $ par
an, soit en argent comptant ou en actions ordinaires à un prix de 0,26 $ par
action. L'acquisition de Valsar est sujette à l'approbation des autorités
réglementaires.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.