Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Oracle annonce une nouvelle version d'Oracle Business Intelligence Applications


Rédigé par Communiqué de Oracle le 26 Octobre 2009

La dernière version de ces applications analytiques prédéfinies se caractérise par l'arrivée d'Oracle Spend Classification, une nouvelle intégration avec Oracle JD Edwards World et le support de plates-formes et de langues supplémentaires



· Disponible immédiatement, Oracle Business Intelligence (BI) Applications Version 7.9.6.1 se caractérise par l'arrivée d'un nouveau composant, Oracle Spend Classification, une intégration prédéfinie avec Oracle JD Edwards World et le support de nouvelles plates-formes tierces.
· Avec Oracle BI Applications Version 7.9.6.1, les fonctionnalités, les contenus et les intégrations dévoilés dans la version précédente (cf. le communiqué correspondant) sont désormais accessibles pour des plates-formes et des langues supplémentaires.
· Oracle BI Applications est l'un des composants de la famille de produits Oracle Fusion Middleware.

Cette suite regroupe des applications analytiques prédéfinies pour les logiciels applicatifs Oracle et non-Oracle, qui permettent aux clients de prendre des décisions opérationnelles en s'appuyant sur des informations concrètes et anticipées, et d'optimiser ainsi les performances de l'ensemble de leur entreprise.
Le nouveau module Oracle Spend Classification offre une analyse encore plus claire de l'historique des dépenses
· Associé à Oracle Procurement & Spend Analytics, Oracle Spend Classification est un nouveau module d'Oracle BI Applications conçu pour aider les services achats à classer les dépenses selon une segmentation prédéfinie. Doté d'une base de connaissances qui analyse les habitudes d'achat de l'organisation, Oracle Spend Classification utilise Oracle Data Mining pour appliquer l'apprentissage automatique et d'autres techniques prédictives afin de segmenter automatiquement les dépenses. Avec une classification améliorée des dépenses, les responsables des achats disposent d'une représentation plus claire des dépenses de l'ensemble de l'organisation et sont en mesure d'identifier plus facilement les opportunités de réduction des coûts et d'augmenter leur pouvoir de négociation auprès des fournisseurs.
· Oracle Spend Classification est pré-intégré avec Oracle Procurement & Spend Analytics Version 7.9.6.
Nouveau support d'Oracle JD Edwards World
· Cette nouvelle version comporte un nouvel adaptateur qui assure l'intégration d'Oracle Financial Analytics, un module d'Oracle BI Applications, avec Oracle JD Edwards World Financial Management (version A9.2).
· Grâce à cette intégration, les responsables opérationnels qui utilisent JD Edwards World Financial Management peuvent améliorer leur performance financière en s'appuyant sur des informations complètes et disponibles rapidement concernant les frais, les dépenses, les ventes et le chiffre d'affaires imputables à leur service.
· Oracle Financial Analytics intègre également des paramétrages prédéfinis des fonctions d'extraction / transformation / chargement (ETL – Extraction, Transformation & Load) pour les données des suites Oracle E‑Business Suite, PeopleSoft Enterprise, Oracle Siebel CRM, Oracle JD Edwards Enterprise One et maintenant JD Edwards World Financial Management, afin d'aider les clients à mettre en œuvre efficacement cette solution pour accélérer leur retour sur investissement.
· Oracle BI Applications Version 7.9.6.1 introduit également le support d'Oracle E-Business Suite Version 12.1.1.
Support de nouvelles plates-formes et de nouvelles localisations
· Avec Oracle BI Applications Version 7.9.6.1, Oracle Loyalty Analytics, Oracle Price Analytics et Oracle Project Analytics sont désormais disponibles dans les 28 langues supportées.
· Oracle BI Applications Version 7.9.6 est étroitement intégré avec Oracle Database 11g et convient parfaitement aux datawarehouses exploitant la solution Sun Oracle Database Machine. Cette version des applications de BI d'Oracle supporte maintenant :
o Informatica PowerCenter 8.6.1 pour l'ETL.
o Les bases de données tierces IBM DB2 9.5, Microsoft SQL Server 2008 et Teradata v13.
o Les systèmes d'exploitation Oracle Enterprise Linux 5, IBM AIX 6.1, Microsoft Windows Server 2008 et Red Hat Linux 5.
· Bâti sur Oracle Business Intelligence Suite Enterprise Edition Plus, Oracle BI Applications bénéficie des mécanismes d'intégration à chaud de ce logiciel afin que les entreprises puissent regrouper leurs fonctions de Business Intelligence pour leurs sources de données et applications existantes, Oracle ou non-Oracle.
Citation
· “Avec cette nouvelle version d'Oracle BI Applications, cette solution d'analyse opérationnelle devient accessible à une gamme plus étendue d'utilisateurs d'Oracle Applications et de plates-formes technologiques,” déclare Paul Rodwick, Vice President Product Management, Oracle Business Intelligence. “Oracle BI Applications permet aux entreprises du secteur public comme du secteur privé de valoriser encore plus leurs logiciels de gestion, en bénéficiant d'analyses de leurs finances, de leur personnel, de leurs clients, de leurs projets ou encore de leurs achats, afin d'améliorer le fonctionnement de l'ensemble des services de leur organisation.”




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.