Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Projet Airmès : Eurogiciel met l’intelligence embarquée au service des drones


Rédigé par Communiqué de Eurogiciel le 13 Janvier 2016

L’entreprise pilote actuellement un projet de R&D visant à fournir de l’autonomie décisionnelle à des aéronefs télépilotés



La surveillance des infrastructures, telles que les réseaux électriques ou ferroviaires, est une priorité pour les industriels. Bien qu’efficaces, les solutions de surveillance actuellement utilisées (inspection humaines, capteurs, moyens héliportés) demandent pourtant à être optimisées en termes de coût, de précision des mesures et de sécurité des personnels. Eurogiciel, dans le cadre du projet de R&D Airmès, vise à répondre à cette problématique en développant une architecture logicielle modulable permettant la coordination d’une flottille de drones hétérogènes, coopérant au sein d'une même mission.

Optimiser la coordination des flottilles

Si les drones aériens sont déjà capables de surveiller des infrastructures, ils trouvent souvent leurs limites dans leurs spécificités : mono-tâche ou mono-mission, dotés d’une faible autonomie et prise de décision, l’intérêt de leur exploitation pouvant s’avérer minime notamment dans des opérations récurrentes.
L'utilisation d'une flottille de drones hétérogènes, permet quant à elle de bénéficier de l’expertise de chaque véhicule en les combinant pour mener à bien des missions précises et sécurisées (complexes ou multitâches). Malheureusement, les solutions pour faire coopérer de multiples drones en simultané n’existent pas au niveau industriel ou, s’il en existe, elles sont limitées à un cas d’utilisation.
Ces solutions sont propres à chaque appareil et non modulaires dont voici ci-après deux exemples :
- Deux drones cartographient simultanément une large étendue d’eau ou de terre, avec des conditions d’éclairage identiques ou des points de vue différents.
- Trois drones surveillent une infrastructure : un drone détecte des défauts potentiels, un autre qualifie le défaut et le dernier assure la sécurité des acteurs de la mission ou son impact dans son milieu.

Pour optimiser la communication entre les aéronefs, Eurogiciel développe une solution modulable gérant l’organisation sous forme de groupes et de rôles, la rendant compatible avec tous les types de drones. Cette solution permet donc de faciliter la coopération, tout en améliorant la sécurité et la fiabilité des interventions.

Autre atout de taille, le projet Airmès vise également à faciliter la coopération entre les différents types de véhicules autonomes terrestres, marins et sous-marins, tels que coupler un drone aérien avec une intervention au sol ou encore coordonner des chariots automatiques dans une usine.

Développer les compétences en région

Pour viser la généricité et l’ouverture vers des marchés multiples et donner à Airmès un éclairage plus large des besoins, des solutions et des expérimentations, le consortium est soutenu par un comité d’experts, comprenant des constructeurs, opérateurs, industriels, scientifiques et donneurs d’ordres. Le consortium est quant à lui composé, en plus d’Eurogiciel, de SNCF Réseau, d’EDF, du laboratoire de robotique Heudiasyc mixte entre l’UTC et le CNRS et du constructeur de drones Aero Surveillance.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.