Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Qlik perd son VP innovation et design, Donald Farmer


Rédigé par le 9 Septembre 2016



Donald Farmer
Donald Farmer
Annonce bien inattendue, celle du départ de Donald Farmer, VP Innovation & Design chez Qlik. Après 10 ans chez Microsoft, Donald Farmer, un des personnages les plus connus de la Business Intelligence aux Etat-Unis, était arrivé en Octobre 2011 chez Qlik. Cinq ans après seulement, il reprend sa liberté et dit souhaiter se consacrer à d'autres projets, de conseil et d'investissement.
Il s'explique dans un billet très lisse publié sur le blog de Qlik
L'ayant rencontré en avril dernier, il était à l'époque très enthousiaste sur le potentiel de développement de Qlik et sur les nouveaux produits innovants en cours de développement. Sa vision d'une aide à la décision intégrée dans tous nos outils du quotidien donnait un véritable souffle à l'entreprise. Atypique dans son look et dans sa liberté de parole, Donald Farmer est connu et respecté de l'ensemble de la communauté du BI.
Mais depuis, en juin dernier, Qlik a été racheté par un fonds d'investissement, Thoma Bravo, sans qu'une stratégie claire ne soit communiquée sur d'éventuels changement de positionnements. Nous en restons donc aux suppositions, peut-être Donald Farmer n'était-il tout simplement plus en phase depuis ce rachat avec la stratégie des nouveaux dirigeants.
Plus étonnant, Donald Farmer semble avoir également fermé son compte Twitter : https://twitter.com/donalddotfarmer




Commentaires

1.Posté par rocco carducci le 11/09/2016 00:30
Depuis la finalisation de l'acquisition de Qlik par Thomas Bravo, les effectifs fondent comme neige au soleil.
Déjà 250 licenciements depuis fin août, essentiellement dans le consulting et la formation, et 200 autres à venir. Quel est la stratégie définie par le nouvel actionnaire ? A première vue une réorientation vers le cloud et l'OEM. En tous cas la vente directe de license parait difficile pour une entreprise qui ne peut plus assurer l'expertise technique et la formation auprès de ses clients et partenaires.
Cela va dégager de l'espace pour la concurrence et principalement Tableau, Ce dernier va pouvoir profiter du vide laissé sur les marchés où il n'avait pas encore d'implantations locales et enfin s'extirper d'une stratégie commerciale concentrée sur les USA, ce marché arrivant presque à saturation en ce qui concerne la dataviz.
Pour Qlik, cela ressemble à se tirer une balle dans le pied. Après un investissement massif sur les marchés emergeants (Europe de l'Est, Russie, Moyen-Orient Afrique, Asie), après avoir créé la demande, l'entreprise va se replier sur des marchés saturés, les USA et l'Europe.
Microsoft devrait aussi profiter de l'aubaine, PowerBI se pose de plus en plus comme l'alternative frontale de Qlik Sense alors qu'Il y a 4 ans, IBM avait échoué à imposer Cognos Insight en QlikView killer.
Microsoft, Qlik et Tableau étaient les 3 seuls leaders du dernier MQ de Gartner.
En 2017, le MQ devrait avoir une allure bien différente.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.