Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Que pensez-vous des « appliances » dans le décisionnel ?


Rédigé par le 24 Février 2007



Que pensez-vous des « appliances » dans le décisionnel ?
Allers-retours habituels ; mainframe, client-serveur, consolidation de serveurs, et maintenant « appliances ». La mode est aux « tout en un ». Ces « appliances » sont des serveurs intégrés fournis avec le matériel, le logiciel pré-installé et l’ensemble des périphériques internes nécessaires à leur fonctionnement. Dédiés à une application, ils sont testés et installés par un fournisseur unique ; cette spécialisation permet une meilleure fiabilité et stabilité de l’ensemble. Google a par exemple convaincu certaines grandes entreprises avec son offre Google Box qui permet de créer un moteur de recherche interne sur la base des documents disséminés sur les serveurs de documents.
Le décisionnel est encore dans ce domaine en position d’attente. Peu d’initiatives ont été mises sur le marché, à l’exception notable de la solution Celequest, rachetée par Cognos.
Mais alors que pensez-vous, professionnels du décisionnel, de ces nouvelles offres ? Y voyez-vous une tendance qui pourrait impacter le marché du décisionnel ?

Les avis sont très partagés. Il semble qu’aucun signe fort ne soit encore donné aux fournisseurs pour faire évoluer leurs offres massivement dans cette direction des solutions prêtes à l’emploi. 46 % des personnes interrogées croient « beaucoup » ou « à la folie » au développement des « appliances » dans le décisionnel. 32 % n’y croient pas du tout et 22 % n’y croient qu’un peu…
Dans l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide, les fournisseurs peuvent considérer que le marché est mur puisque près de la moitié des sondés lui voient un avenir… ou l’inverse…
Pour les plus précis des lecteurs, précisons que cette enquête a été menée en janvier/février et que 238 réponses ont été analysées.




Commentaires

1.Posté par Patrick De Freine le 26/02/2007 09:24
"Croyez-vous aux appliances ?" Sans doute faudrait-il dissocier le contexte "serveur + SGBDR" de celui des logiciels de valorisation des données. Le premier domaine a plutôt le vent en poupe, avec l'émergence de nouvelles offres récentes qui viennent concurrencer le précurseur Teradata. Pour le second domaine, malgré le vaste catalogue existant d'offres métiers clé en main (logiciel + modèles + rapports), force est de constater que de manière générale, j'ai l'impression que leur présence dans les grands comptes reste confidentielle. Alors faut-il croire aux applicances ? L'important n'est pas de croire mais d'avoir la foi. Sourire.

2.Posté par REKIK Mustafa (NOUVELI) le 28/02/2007 16:53
A mon avis, le développement que nous constatons actuellement des solutions décisionnelles type ‘Appliance’ ou ‘prêt à l’emploi’ (serveur + base de données + disques) vient combler les insuffisances des solutions traditionnelles face à l’augmentation exponentielle des volumétries de données d’un côté et la demande des applications BI d’un autre côté.
La plupart des solutions décisionnelles appliance ont vu le jour dans le monde anglophone (principalement aux USA) et font parler d’elles depuis déjà pas mal de temps. Les témoignages des clients (la ba) qui se sont dotés de ce type de solutions sont positifs et parfois même surprenants.
Le retard que nous constatons en France est lié à mon sens au manque de maturité du marché. En effet, le décisionnel Appliance n’a de vraie valeur ajoutée que dans un environnement décisionnel mature avec des volumétries très importantes, des besoins d’accès temps réel (ou presque temps réel) et un trafic d’utilisation très dense.
Je pense que peu d’entreprises françaises sont prêtes à ce jour à investir en force dans ce sens.