Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


SAS et Capgemini lancent une offre permettant de détecter et réduire la fraude et les paiements indus dans le secteur public


Rédigé par Communiqué de Capgemini le 15 Octobre 2012

Le leader du décisionnel et de la business analytics, SAS, et Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, proposent une solution pour aider les organismes publics à réduire les pertes de revenus liées à la fraude fiscale et sociale, ainsi que les paiements irréguliers.



Les organismes publics peuvent désormais bénéficier de l’expérience de Capgemini en matière de Business Intelligence, notamment dans le secteur public, et de la puissante technologie analytique de lutte contre la fraude de SAS. La collaboration entre Capgemini et SAS dans le secteur public fait suite à une série de projets de gestion des risques et de la fraude menés conjointement dans le secteur des services financiers, notamment grâce à la ligne de services Business Information Management (BIM) de Capgemini.
Capgemini et SAS travaillent sur les solutions décisionnelles de risque stratégique utilisées par HM Revenue & Customs, le service des contributions du Royaume-Uni, pour lutter contre la fraude et gérer la dette. Capgemini a également été sélectionné pour mettre en œuvre une solution décisionnelle et de veille stratégique SAS® pour le Maharashtra Sales Tax Department (MSTD) en Inde.
« Le secteur public a besoin de solutions décisionnelles à la pointe du progrès », déclare Florence Giuliano, Directeur Fraude Europe chez SAS. «Ces solutions reposent sur des règles métiers intelligentes et des analyses prédictives avancées pour aider les organisations gouvernementales à identifier des anomalies, parmi de grandes quantités de données, qui permettent de mettre à jour des fraudes. La solution proposée couvre l’ensemble du processus, de l’intégration des données à la détection de la fraude, en passant par L’investigation. Elle repose sur une plateforme unique et peut être mise en œuvre dans l’ensemble de l’organisation pour répondre à toutes les problématiques de fraude et de paiements indus. La collaboration SAS-Capgemini représente un atout pour les organismes publics. »

La solution SAS Fraud Framework dédiée à la lutte contre la fraude, intègre la détection des anomalies, la modélisation prédictive ainsi que l’analyse des réseaux sociaux pour détecter les comportements suspects et immédiatement alerter les contrôleurs et lesinspecteurs Le logiciel recherche parmi les données les anomalies susceptibles d’impliquer une fraude ou une erreur. La modélisation prédictive utilise des informations comportementales historiques pour déceler les comportements douteux similaires à des modèles de fraude connus. L’analyse des réseaux sociaux détecte les relations ou liens cachés suggérant l’existence d’associations et de groupements de fraudeurs organisés. Le logiciel intègre des données, les analyse pour détecter d’éventuelles anomalies synonymes de fraude ou d’erreur, et transmet des alertes à une cellule anti-fraude.
« Le gouvernement des pays industrialisés sont invités à réduire leurs dépenses, et ceux des économies émergentes s’efforcent de respecter les règles en vigueur. Cela incite les organismes collecteurs de taxes et d’impôts et ceux qui distribuent l’aide sociale à adopter des mesures plus sophistiquées pour protéger les revenus fiscaux et combattre aussi bien la fraude que les paiements indus », a indiqué Dominique Buczinski, Directeur du Centre de Compétences Business & Technology Services, Capgemini France. « Travailler avec SAS nous permet de répondre plus globalement aux besoins des instances publiques et de proposer les meilleures solutions technologiques disponibles à leurs problèmes décisionnels, où qu’ils soient dans le monde et quel que soit le niveau de maturité de leurs opérations fiscales et d’aide sociale. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.