Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


SAS prépare une offre Big Data pour juin 2012


Rédigé par le 15 Février 2012

Répondant aux initiatives de SAP et Oracle en matière de stockage de gros volumes de données à des fins analytiques, SAS préparerait pour la fin du semestre une offre combinant les atouts de l'analyse en mémoire et d'une architecture Hadoop.



Jim Goodnight, fondateur de SAS
Jim Goodnight, fondateur de SAS
D'après nos confrères de Information Week, SAS préparerait une nouvelle solution destinée à l'analyse des gros volumes de données.

Au menu de cette nouvelle solution, tous les mots-clefs à la mode : big data, hadoop, in memory. "Tous les logiciels de BI permettent de présenter des indicateurs verts, jaunes ou rouge… Nous irons plus loin et notre solution expliquera pourquoi un indicateur est d'une certaine couleur", explique Greg Hodges, directeur du marketing produits chez SAS.

L'architecture serait à trois niveaux :
- les bases de données sources (relationnelles ou SAS)
- l'infrastructure HDFS (Hadoop Distributed File System) qu'une console d'administration permettra d'alimenter à partir des données sources que l'on souhaite pouvoir analyser
- la montée en mémoire des données au moment de leur analyse pour une efficacité maximale

Attendue pour la fin du premier semestre 2012, cette solution serait à la fois une réponse aux initiatives SAP HANA et Oracle Exalytics, mais également aux outils de visualisation graphiques Tableau et Spotfire.
Mais si ce positionnement est confirmé, la solution SAS serait également en compétition avec Teradata, éditeur avec lequel SAS a pourtant signé des accords de coopération poussés… A moins justement que SAS ne profite de ce lancement pour l'implémenter sur Teradata et peut-être sur EMC Greenplum, avec des partenariats avancés. L'éditeur aurait en tous cas confirmé ne pas avoir l'intention de se lancer dans une offre matérielle propre. Une collaboration plus étroite avec EMC et Teradata aurait donc du sens.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.