Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Salesforce se décide enfin à investir dans l’analytique et rachète EdgeSpring


Rédigé par le 9 Juin 2013

Pour un montant modeste (mais non révélé), Salesforce met un pied dans l’analytique. Enfin ! Pourrait-on s’écrier, car son fondateur, Marc Benioff, avait jusqu’à présent boudé ce domaine. Cette « petite » acquisition pourrait être le signal d’un regain d’intérêt de Salesforce pour l’analyse de données, ce qui ne manquera pas de faire monter les prix…



Marc Benioff est un visionnaire, c’est certain. Mais il avait jusqu’à présent totalement sous-estimé le domaine de l’analyse de données ; ayant eu la chance de la rencontrer de nombreuses fois dans les premières années de Salesforce, je lui avais fais part de mon étonnement face au manque d’investissement de Salesforce dans ce domaine. Il avait toujours répondu que ce domaine de l’informatique décisionnelle n’était pas au cœur de l’activité de Salesforce et serait assuré par les partenaires de l’écosystème. Il semble avoir changé d’avis et Salesforce devrait annoncer demain officiellement le rachat de EdgeSpring.

EdgeSpring ne vous est certainement pas un nom familier. Créée en 2010, la société a obtenu de ses investisseurs la somme modeste de 12 millions de dollars, dont 11 millions de dollars le mois dernier de la firme Kleiner Perkins Caufield & Byers and Lightspeed Ventures. Mais sa notoriété n’avait pas encore réellement franchi les frontières américaines, pour ne pas dire californiennes. Comme semble l’indiquer la page d’accueil du site, le service actuel apporté par EdgeSpring devrait être suspendu, et la plateforme rejoindre celle de Salesforce. Si EdgeSpring ne vous est pas familier, Salesforce l’est à son fondateur et CEO, Vijay Chakravarthy, qui avait précédemment travaillé chez Salesforce.com. Du côté du choix des investisseurs, il est un peu étonnant qu’ils lâchent EdgeSpring juste un mois après y avoir investi 11 millions de dollars. Mais si cette opération leur permet de doubler ou tripler leur mise en un mois… c’est finalement une très bonne opération !

Marc Benioff a certainement reçu de nombreuses propositions de sociétés dans le décisionnel intéressées par son appétit d’acquisition. Mais quand on voit que Salesforce est capable de faire un chèque de 2,5 milliards de dollars pour une acquisition (ExactTarget), on imagine que les vendeurs sont également devenus un peu gourmands. Une autre stratégie de Salesforce pourrait être de racheter des équipes, puis de leur confier le développement d’un Salesforce Data Analytics fait maison.

En résumé, le point positif pour Salesforce est qu’elle acquiert à peu de frais une équipe compétente et les bases d’une solution décisionnelle qui peut être connectée à l’écosystème.
En revanche, plusieurs aspects méritent critique :
- Marc Benioff ne semble pas encore réellement convaincu de l’apport de l’analytique, puisqu’il ne consacre que quelques dizaines de millions de dollars à cette acquisition (comparés aux 2,5 milliards dépensés également cette semaine pour le rachat de ExactTarget) ;
- Si cette « petite » acquisition a pour objectif de préserver les partenaires, cela risque d’être difficile. Car si EdgeSpring ne peut seule remplacer les grandes solutions d’analyse de données, le signal est clairement donné par Salesforce, à ses ex-partenaires : « nous allons sans doute venir vous concurrencer ».
- EdgeSpring analyse des données structurées et semi-structurées. Mais la valeur cachée dans les données clients est également – et surtout – dissimulée au cœur des données non-structurées (commentaires commerciaux, documents, emails…) stockés par Salesforce. Il faudra donc étendre les fonctionnalités de EdgeSpring ou procéder à de nouvelles acquisitions/développements pour répondre à ce besoin.

Mais Salesforce conserve encore de nombreuses opportunités d’acquisitions, et les millions de dollars nécessaires. Le rachat de EdgeSpring n’est peut-être que le début de l’intérêt de son fondateur pour le Big Data ☺




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.