Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Siemens et Teradata forment un partenariat stratégique mondial pour le big data dans le domaine des services publics


Rédigé par Communiqué de Teradata le 17 Avril 2013



Siemens Smart Grid Division et Teradata (NYSE : TDC) annoncent aujourd'hui un accord de coopération stratégique mondiale dans le domaine du big data. Grâce à cette collaboration, Siemens Smart Grid optimise toujours plus sa gamme de solutions fournissant aux services publics de distribution d'énergie un niveau supérieur de transparence sur l'état et l'activité de leurs réseaux. Ceci permettra aux clients de Siemens Smart Grid d'améliorer la fiabilité de leur infrastructure et d'exploiter leur réseau de manière plus efficace, dans un contexte de plus en plus sensible aux coûts.

« Forts du portefeuille le plus étendu de technologies de réseau intelligent et d'une position de leader dans les solutions d'automatisation pour l'énergie et la gestion des données de compteurs, nous connaissons les paramètres-clés du fonctionnement optimal des réseaux. En conjuguant ces atouts à l'expertise de Teradata dans le domaine des solutions analytiques, nous pouvons fournir à nos clients des informations pertinentes et utiles, qui leur permettront de prendre des décisions plus rapides et mieux avisées », explique Jan Mrosik, le PDG de la division Smart Grid de Siemens.

Grâce à une gestion, une manipulation et une analyse plus ingénieuses des données, Unified Data Architecture™ (UDA) de Teradata est un système sûr et économique permettant aux services publics d'optimiser l'exploitation des volumes considérables de données qu'ils doivent traiter actuellement. Des données de cette ampleur apparaissent lorsque la division Smart Grid de Siemens effectue la mise à niveau d'une infrastructure réseau traditionnelle en un réseau intelligent, caractérisé par une automatisation accrue, ainsi que de nouveaux systèmes de communication, technologies de capteurs et applications logicielles. Les compteurs intelligents constituent un bon exemple: 1 000 000 d'équipements de ce type peuvent générer à eux seuls plusieurs péta-octets de données par an. Actuellement au nombre de 178 millions selon IMS Research, les compteurs d'énergie intelligents devraient atteindre les 343 millions d'unités à l'horizon 2016.

Alors que les services publics sont confrontés à un environnement économique de plus en plus difficile, le rôle croissant de l'informatique dans le secteur de l'énergie se révèle être une solution-clé face à la concurrence. Pour rester compétitifs et à même de faire face à des exigences réglementaires et économiques en constante évolution, les services publics doivent s'appuyer sur des données à la fois techniques et commerciales, apparaissant dans des délais toujours plus courts, afin d'optimiser leurs systèmes. Pour tirer réellement profit d'un tel volume et d'une telle variété de données d'une manière pertinente et accessible, les services publics doivent être en mesure de les collecter, de les organiser et de les analyser très rapidement.

Les clients de Teradata tels que Southern California Edison et Oklahoma Gas and Electric gèrent et analysent déjà des volumes conséquents de données pour offrir des services d'avant-garde dans leur secteur. Grâce à la possibilité d'évaluer rapidement le coût et la durée de rétablissement du courant en cas de coupure, les services publics peuvent fournir proactivement des informations plus précises à leurs clients. Des requêtes concernant les pertes de transmission en fonction des types de fabricants, des emplacements géographiques et des conditions météo permettront une meilleure planification des réseaux et des flux de charge. La maintenance peut être effectuée sur la base d'informations d'usure réelle plutôt qu'en fonction d'un cycle prédéfini. L'exploitation des données géographiques permet un déploiement plus efficace des effectifs.

Siemens et Teradata seront les premiers à proposer une intégration de bout en bout des données opérationnelles avec les données issues des compteurs intelligents en vue de leur analyse sur une plate-forme unique, offrant ainsi une vision totalement nouvelle du réseau. Les entreprises développent conjointement des modèles de données et continuent à optimiser le Utilities Logical Data Model de Teradata, composant fondamental de l'analyse des données des services publics. Leader du secteur, le Utilities Logical Data Model de Teradata fournit la structure et la standardisation requises par des aspects métier essentiels, rend les données accessibles, permet leur réutilisation dans d'autres applications et rend possible une communication rapide et précise avec les clients et les régulateurs.

« Se contenter de collecter et de stocker des données n'apporte bien sûr pas le moindre bénéfice au service public et n'aide en rien les consommateurs à comprendre leur consommation d'énergie », relève Hermann Wimmer, le président international de Teradata. « En intégrant leurs données et en les analysant via la plate-forme Teradata, les services publics peuvent exploiter intelligemment les mesures, ressources et autres données liées à leurs réseau, afin de développer leur efficacité opérationnelle, améliorer leurs services et accroître la satisfaction de leurs clients. Autant d'aspects susceptibles de générer une véritable valeur ajoutée. »




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.