Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Stéphane Fermigier publie un livre blanc sur le big data et l'open source


Rédigé par le 26 Mars 2012



Stéphane FERMIGIER
Stéphane FERMIGIER
Sous-titré "une convergence inévitable", ce document proposé gratuitement par l'auteur en téléchargement fait le point sur les atouts et les avancées des technologies ouvertes pour la gestion des gros volumes de données non structurées. Derrière les raccourcis technologiques comme NoSQL, NewSQL, MapReduce, Hadoop, il y a bien souvent des projets en technologies ouvertes.
Pour Stéfane Fermigier, la complémentarité est donc évidente.
Mais il va plus loin, et propose que l'Ile-de-France devienne un pôle de compétences pour le développement de ce croisement technologique. Stéphane Fermigier pense que c'est à la fois le rôle des pouvoirs publics et des organismes privés que de développer ce domaine. "Pour ce qui est de la recherche publique, c'est tout simplement son rôle principal de repousser l'état de l'art. C'est déjà un combat permanent pour arriver à faire en sorte que les technologies issues de la recherche publique soient utilisables dans un contexte d'entreprise (avec ce que cela représente comme efforts supplémentaires, par rapports à l'évaluation des chercheurs, en terme d'assurance qualité, de montée en charge, de support, etc.). Pour ce qui est des acteurs privés, le consensus me semble être que les acteurs de l'open source se positionnent majoritairement comme fournisseurs de techno ("technoproviders"), laissant à des éditeurs verticaux le soin de faire de l'innovation métier", explique l'auteur.

Le "big data" n'est-il qu'un mot à la mode de plus, cherchant à remplacer le "cloud" dont on parle maintenant depuis trois ans ? Et le monde de l'open source ne tente-t-il pas de reprendre l'initiative alors que le cloud fait disparaitre la technologie, tout comme son aspect ouvert ou fermé ?
"Le cloud est probablement le "frennemi" de l'open source dans le domaine du Big Data comme dans d'autres. Après, que j'utilise MongoDB sur mes serveurs, sur EC2, sur MongoHQ ou sur Heroku, c'est un choix à faire entre des garanties, réelles ou supposées, de qualité de service pour un prix donné, mais au moins on n'est pas coincé sur une option si on se rend compte après coup qu'on n'a pas fait le meilleur choix (à l'opposé de ce qui se passe, par exemple, avec les utilisateurs d'AppEngine)", pense Stéphane Fermigier.

Le monde des technologies ouvertes est indiscutablement présent dans les nouvelles technologies destinées à traiter de gros volumes de données. Résistera-t-il à la montée en puissance de ce marché et à l'arrivée des grands fournisseurs propriétaires ? Qu'en pensez-vous ?




Commentaires

1.Posté par Jean-Pierre Riehl le 30/03/2012 19:07
Excellent article qui apporte une quasi-exhaustivité des références.
Bravo.

2.Posté par Philippe Nieuwbourg le 30/03/2012 19:58
Et c'est un expert Microsoft qui le dit !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.