Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


TALEND et Neo4j s’associent pour permettre aux entreprises de tirer un meilleur parti du Big Data


Rédigé par Communiqué de Neo Technology le 5 Février 2015

Avec la multiplication des bases de données, de leurs sources, de leurs formats, les entreprises ont de plus en plus de mal à combiner toutes les informations dont elles disposent. Il est donc indispensable de disposer d’outils permettant une utilisation et un traitement de toutes ces données d’entreprise ensemble.



Neo Technology, le créateur de Neo4j, la première base de données de graphes du monde, et Talend, leader mondial des logiciels d'intégration des Big Data, annoncent la signature d’un partenariat technologique. Aux termes de cet accord, la solution Talend se verra dotée d’un connecteur permettant aux entreprises de tirer profit des données contenues dans les bases de données de graphes Neo4j.

Intégrer toutes les données opérationnelles de l’entreprise
Aujourd’hui, une entreprise dispose d’un nombre toujours croissant de données opérationnelles issues de nombreuses bases de données de différents types. Quand il s’agit de tirer profit de cette masse d’informations - par exemple pour aider à la décision, « profiler » un client ou un utilisateur dans des temps réduits… - la tâche est particulièrement ardue. Talend a donc fait son cœur de métier de l’intégration de données (Data Integration) et du Master Data Management. Fort de ces compétences, l’éditeur s’est tout naturellement lancé dans le Big Data, où sa solution prenait toute sa signification et sa valeur ajoutée.

Les connecteurs – base même de l’expertise de Talend – opèrent comme un traducteur de données : un connecteur SQL associé à un connecteur XML va ainsi pouvoir rendre possible la discussion entre ces 2 formats . L’entreprise utilisatrice va ainsi pouvoir très rapidement intégrer des données de sources différentes, les traiter, les associer, les combiner, pour une meilleure performance opérationnelle.

Aujourd’hui, la solution de Talend propose environ 800 connecteurs différents en standard et propose l’ajout d’autres connecteurs en personnalisation.


Le connecteur Neo4j

Selon Forrester Research, en 2017, 25% des bases de données mondiales seront des bases de données de graphes. Il est donc essentiel pour une solution comme Talend de proposer à ses clients un connecteur en la matière.

Laurent Bride, Directeur technique de Talend, précise : « Aujourd’hui, Neo4j est la seule base de données de graphes mature, facile à implémenter et à utiliser. Et les retours des clients qui l’utilisent sont tous positifs ; il nous a donc semblé évident que c’était cette base que nous devions inclure dans nos connecteurs ».

Cédric Fauvet, représentant pour la France de Neo4j, complète : « Ce partenariat technologique, dont les premiers contacts ont été noués il y a déjà 2 ans, coulait de source dans la mesure où nous partageons déjà des clients, qui utilisent notre base de données de graphes avec la solution de Talend, comme SFR, Meetic ou d’autres ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.