Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Teradata lance un outil permettant le développement d'applications d’intelligence d’entreprise


Rédigé par Teradata le 24 Novembre 2005

Les entreprises et les utilisateurs IT peuvent créer des composants analytiques Teradata réutilisables pour développer de nouvelles et puissantes applications



Teradata, une division de NCR Corporation (Bourse de New York : NCR), leader technologique global en matière d’entrepôts de données, annonce la sortie de Teradata Application Platform 1.2, un outil de développement et de déploiement permettant aux entreprises de développer rapidement de puissantes applications d’intelligence d’entreprise exploitant les informations utiles dans les entrepôts de données Teradata.

« Considérez cette plateforme comme un outil permettant aux utilisateurs d’entrepôts de données d’entreprise de construire une bibliothèques de composants analytiques. A partir de cette bibliothèque, les développeurs pourront rapidement retrouver et réutiliser les composants analytiques existants lorsqu’ils créent de nouvelles applications », a expliqué Scott Gnau, Vice Président et directeur général du département Recherche et développement de Teradata.

« La plupart des groupes informatiques doivent accroître leur productivité et améliorer leur capacité à prendre en charge les utilisateurs entreprise. Teradata propose déjà de nombreux avantages bien connus de type ‘capture-once/use-many’ avec les données client et d’entreprise contenues dans un entrepôt de données. La Teradata Application Platform offre à nos clients des avantages similaires au niveau des composants analytiques.» ajoute t-il.

La Teradata Application Platform permet de gagner jusqu’à 35 % du temps nécessaire au développement et au déploiement d’une application en proposant des services de langage de programmation en Java 2 Enterprise Edition (J2EE) pour développer des applications utilisant une bibliothèque centralisée de composants analytiques écrits soit par le client soit par Teradata.

La Teradata Application Platform permet également aux applications de s’intégrer facilement aux architectures IT d’entreprise courantes, et s’inscrit parfaitement dans la tendance actuelle du secteur consistant à remanier les applications en utilisant une architecture orientée service, et à les réécrire en utilisant des normes de service Web.

D’après M. Gnau, on peut déjà parler d’avantages substantiels, comme l'attestent les expériences des premiers utilisateurs de la Teradata Application Platform tels que Saks Fifth Avenue Enterprises, ainsi que le développement de deux applications Teradata – une réécriture de Relationship Manager, la solution CRM de Teradata, et le développement d’un nouveau produit appelé Teradata Analytic Calculator.

Robert Schroko, Vice Président du marketing chez Saks Fifth Avenue Enterprises, a déclaré : « Avec 57 magasins Saks Fifth Avenue et 52 magasins Saks Off 5th, le personnel des magasins locaux avait besoin d’un outil plus rapide et plus performant pour toucher les clients locaux susceptibles d’être intéressés par les promotions spéciales ou les nouvelles collections saisonnières. Chez Saks, nous avons développé une nouvelle application de CRM - que nous avons très rapidement appelée ‘List and Labels’ - sur la base de la Teradata Application Platform ; elle permet aux vendeurs locaux de stimuler les ventes du magasin et d’améliorer le service à la clientèle. En deux semaines à peine, nous avons utilisé List and Labels pour générer plus de 30.000 interactions personnalisées avec les clients de Saks. »

Basée sur J2EE, la Teradata Application Platform fonctionne sur des serveurs applications tels que JBoss, IBM WebSphere et SAP NetWeaver, et est compatible avec Microsoft .NET. En outre, la Teradata Application Platform utilise des outils de développement courants (y compris des normes) pour garantir l’accessibilité des composants analytiques, tels que des services Web utilisant le WDSL (Web services description language) et le XML (extensible markup language), couramment utilisés pour l’échange de données.