Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Une étude menée par Capco révèle un surprenant manque d’efficacité dans la gestion des données au sein des institutions financières


Rédigé par Communiqué de Capco le 30 Octobre 2012

L’importance de la gestion des données au sein des institutions financières est encore sous-estimée et incomprise. Presque un quart des institutions financières ne réalise pas les bénéfices que peut apporter une bonne gestion des données en termes de profits pour l’entreprise.



Capco, un fournisseur global de services intégrés en conseil, technologie et transformation dédié à l’industrie financière, annonce les résultats de son étude sur la gestion des données et ses perspectives au sein des institutions financières européennes. Dans cette analyse intitulée« La gestion des données, cette inconnue méconnue », Capco souligne les incohérences et les opportunités manquées au fil de ces dernières années ainsi que les conséquences d’une mauvaise gestion des données au sein des établissements financiers. Dans le cadre de cette étude, plusieurs directeurs financiers européens ont été interrogés sur cinq points fondamentaux de leur approche des données, à savoir, leur gestion, leur propriété, leur coût, leur qualité et leur structure.



Voici les principaux résultats de l’étude :

· Les institutions financières ont une faible connaissance de la législation en terme de gestion des données

· Près d’un quart des personnes interrogées ne voit pas l’impact d’une bonne gestion des données sur le P&L d'une entreprise

· 42% des personnes sondées considèrent les données clients comme une contrainte réglementaire sans y voir un véritable potentiel économique pour l’entreprise

· 80% des personnes interrogées n'ont pas encore totalement exploré l’utilisation de données diffusées sur les réseaux sociaux et n’en voient pas l’intérêt


« Les institutions financières ont besoin de prendre des mesures dès à présent. Durant les deux dernières années, le secteur financier s’est considérablement métamorphosé : chute des prix, multiplication des régulations, évolution des demandes du consommateur, émergences de nouveaux médias… Autant de nouvelles pratiques qui ajoutent une pression supplémentaire à un secteur déjà sous pression. On ne peut plus se permettre d’ignorer ou de ne pas comprendre la pertinence de la gestion des données. » commente Maurizio Bradlaw, associé de Capco.
Cette étude Capco confirme que chaque société a sa propre approche de la gestion des données. Il n’est pas rare qu’au sein d’une même institution financière, la gestion des données diffère. Cette hétérogénéité vient de l’approche que peuvent en avoir les seniors managers.
Soulever le problème ne suffit pas, il faut apporter des réponses tangibles. Capco met en exergue le besoin d’adopter une approche transversale, constructive et concrète de la gestion des données au sein des établissements financiers. Cette nouvelle approche doit être appuyée par des technologies et systèmes adaptés auxquels s’ajoute une culture commune de la gestion des données.
Bernd Richter, Partner chez Capco, ajoute : « Le futur succès des groupes financiers se fera en partie grâce à leur capacité à fournir une structure solide pour la gestion des données. Afin d’améliorer la gestion des données, d’augmenter leur fiabilité et ainsi obtenir un avantage compétitif,des objectifs clairs et précis peuvent d’ores et déjà être définis.»

Les cinq points fondamentaux pour une gestion efficace des données sont :
1. Une conformité par rapport aux régulateurs : mettre en place un système fiable et durable qui permette d’alléger les coûts.
2. Une gestion des risques : améliorer son efficacité en favorisant l'accès à des données fiables.
3. Une augmentation des revenus : être en mesure, grâce à une bonne connaissance des données clients, de cibler et d’étoffer les opportunités de ventes.
4. Une innovation : Via une bonne utilisation des données client, pouvoir davantage pénétrer leur intimité afin de leur faire part de nouveaux produits et/ou services et ainsi les fidéliser et conserver un avantage compétitif.
5. Une diminution des prix : Améliorer l’efficacité en limitant les erreurs et la redondance de certaines tâches.
Selon Capco, appuyées par de nombreuses missions menées auprès de clients en Europe, le succès des institutions financières se fera grâce à une bonne gestion des données plutôt que par la contrainte de devoir gérer les données.

Les résultats de l’étude Capco sur la gestion des données sont disponibles ici




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.