Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Une filiale de Danone choisit de passer à l'open source avec Pentaho


Rédigé par par Philippe Nieuwbourg le 17 Février 2009



Une filiale de Danone choisit de passer à l'open source avec Pentaho
C’est une double innovation dans laquelle plonge Nutricia, filiale de Danone : celle du décisionnel en open source avec Pentaho, et celle du « cloud computing » avec l’hébergement de son application chez Amazon.
Nutricia est un spécialiste de la nutrition clinique (allergies, épilepsie infantile, dérèglements métaboliques...) et de l’alimentation pour bébés. Confrontée à un problème classique d’accès à une information multidimensionnelle (lignes de produits, périodes, secteurs géographiques), Nutricia cherchait, pour l’Amérique du Nord, un outil pour supprimer les saisies manuelles de données et rendre l’information largement accessible à travers une interface Web. C’est la solution Pentaho qui a été retenue pour ses trois composantes : intégration de données, analyse et restitution sous forme de tableaux de bord. Il a suffi de six semaines pour que les experts Pentaho de l’intégrateur OpenBI mettent en place un data mart complet et les tableaux de bord associés. Les données ont été extraites de Sage MAS90 connecté à la base SQL Server, pour être intégrées dans la base décisionnelle MySQL. Originalité supplémentaire du projet, MySQL est hébergé chez Amazon, au travers du service de cloud computing Amazon EC2. Nutricia explique avoir comparé la solution Amazon avec d’autres plus classiques, mais Amazon semble apporter plus de flexibilité dans la tarification, l’évolution, la capacité de stockage... « Avec Pentaho, MySQL et Amazon EC2, nous avons maintenant une solution décisionnelle ‘’low cost’‘, basée sur des standards du marché et qui peut facilement évoluer, tant du point de vue matériel que logiciel », explique Scott Grabo, directeur informatique chez Nutricia Amérique du Nord.
Cet usage d’un hébergement externalisé auprès d’un prestataire mutualisant une infrastructure complète est originale et encore rare dans les grandes entreprises qui, pour des raisons de sécurité et d’habitude, privilégient encore des solutions sur lesquelles elles exercent plus de contrôle direct. « Nous voyons la combinaison de la Business Intelligence en open source et du cloud computing, comme la solution idéale pour les entreprises qui souhaitent moderniser leur système d’information sans investissement initial trop important, surtout en période de resserrement des budgets informatiques », explique Steve Miller, Président de OpenBI.




Commentaires

1.Posté par Philippe de Suzzoni le 23/02/2009 14:45
cette filiale correspond à 0,6% du chiffre d'affaires de Danone
la solution n'a pas été validée par l'organisation informatique de Danone
le nom de Danone a été utilisé dans cet article sans l'accord de Danone

2.Posté par Philippe Nieuwbourg le 24/02/2009 08:59
On peut en effet y voir une "anecdote" mais Nutricia réalise tout de même un chiffre d'affaires conséquent dans le monde. Et il n'est pas anecdotique de constater qu'une filiale d'un grand groupe peut aujourd'hui s'affranchir des "recommandations" centrales et ose aller vers une solution open source. Comme l'ont fait Yves Rocher ou La Poste dans le domaine de l'ERP.
Quant à l'utilisation du nom de Danone, nous ne sommes heureusement pas dans un pays totalitaire et le presse est libre d'informer, sans demander au préalable un quelconque "accord".

3.Posté par Philippe de Suzzoni le 24/02/2009 12:12
C'est vrai que nous sommes dans un pays libre et que vous avez le droit de donner des informations tellement partielles qu'elles induisent vos lecteurs en erreur. En écrivant "à dessein" une filiale de Danone vous savez que vous saviez que vous seriez lu par plus de lecteurs.
Quand à votre appel à l'insoumission des filiales face au dictat du central, je laisse vos lecteurs juge de cette ingérance.

4.Posté par Sylvain Decloix le 24/02/2009 14:23
C'est assez intéressant le commentaire de Philippe:
"la solution n'a pas été validée par l'organisation informatique de Danone"

Mais elle a surement été validée par l'organisation informatique de Nutricia ? ;-)

Pentaho communique officiellement sur son site, et le nom de Danone est naturellement cité :
http://www.pentaho.com/news/releases/20090210_nutricia_uses_pentaho_on_amazon_cloud.php

Et Nutricia est bien une composante du groupe Danone :
http://www.danone.com/fr/marques/nutrition-clinique.html




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.