Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Unisys et SAS s’associent pour proposer du décisionnel sous Linux


Rédigé par le 27 Octobre 2004

Unisys ne met plus tous ses œufs dans le panier de Microsoft.



Depuis quelques semaines Unisys multiplie les annonces destinées à mettre en avant son travail dans le monde des systèmes Linux. Jusqu’à présent partenaire quasi-exclusif de Microsoft, Unisys a choisi de s’ouvrir aux systèmes d’exploitation du monde Linux. Le marché des serveurs sous Linux aurait progressé de 60% pendant le premier trimestre 2004 selon IDC, et le nombre de serveurs livrés sous Linux de 46% sur la même période. Unisys doit donc déplacer quelques œufs du panier Microsoft vers celui des systèmes Open Source, pour rester en phase avec les demandes de ses clients et prospects. Mais bien entendu le constructeur préserve sa relation existante avec Microsoft et chacun renouvelle les déclarations d’entente cordiale. Chez Microsoft, on est bien entendu gêné par cette évolution, mais on reconnaît toutefois que Unisys n’avait pas d’autres alternatives que d’explorer à son tour le monde Linux.

Du point de vue logiciel, Unisys mettait également en avant la solution Microsoft, SQL Server et ses composants décisionnels associés. Bien entendu cette évolution vers Linux impose à Unisys de trouver de nouveaux partenaires. Le premier d’entre eux est SAS, avec lequel Unisys a annoncé il y a quelques jours un accord de coopération, qui vise à proposer une solution globale matériel plus logiciel, s’appuyant sur Linux. Unisys met en avant les meilleurs temps de réponse de son architecture basée sur Intel Itanium 2 comparées aux architectures RISC concurrentes. Pour Chandler Khanna, vice-président de Unisys, « Nos serveurs Unisys ES7000, et leur architecture basée sur les processeurs Intel Itanium 2, ont été bâtis pour répondre aux besoins décisionnels des entreprises. En nous associant à des éditeurs leaders dans ce domaine, dont SAS fait partie, pour mettre Linux à la portée des entreprises, nous proposons des solutions standardisées pour la business intelligence et la constitution d’entrepôts de données, comparables aux architectures Unix/Risc, mais à un coût inférieur ».




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.