Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Chômeurs de longue durée sans qualification informatique : Retour à l'emploi grâce à Intelligence Artificielle


Rédigé par Communiqué de DXC Technology le 28 Août 2019

Depuis juillet dernier, la première promotion d’étudiants de l’École IA Microsoft – Simplon – DXC Technology a fini son cursus de formation à l’intelligence artificielle (IA) et commencé son année d’alternance au sein des équipes de DXC Technology. Cette formation de « Développeur data et intelligence artificielle » vient d’être labellisée Grande école du numérique (GEN). Cinq femmes et quinze hommes, pour certains chercheurs d’emploi en reconversion professionnelle, se sont ainsi formés, pendant sept mois, aux technologies de l’IA. Leur profil répond à la demande du marché, qui souffre d’une pénurie de talents maîtrisant les données et en capacité de développer les nouvelles formes d’IA. Un constat largement partagé par DXC Technology, 1er fournisseur mondial indépendant de services numériques, et ses clients.



Chômeurs de longue durée sans qualification informatique : Retour à l'emploi grâce à Intelligence Artificielle
L’intelligence artificielle, créatrice d’emplois
Âgés de 20 à 49 ans, les 20 étudiants ont des formations et parcours professionnels très variés. Certains travaillaient dans la finance, en contrôle de gestion, d’autres chez des opérateurs de télécommunication. La promotion a également regroupé des traducteurs, des doctorants/chercheurs, et, au final, peu de profils informatiques, si ce ne sont quelques développeurs web.
Ils ont suivi une remise à niveau en mathématiques, en particulier sur les algorithmes, mais aussi sur les principes de programmation. Ils ont appris à manipuler et à transformer la donnée, à utiliser le machine learning – apprentissage automatique – et le deep learning – apprentissage profond. Cet enseignement a représenté 50 % de leur cursus. Après un an de contrat de professionnalisation au sein de DXC Technology, ils arriveront au terme de leur formation de développeur spécialisé en data et IA.

Pour maîtriser les données, il faut en effet savoir les identifier, les chercher, les traiter mais surtout les interpréter pour, enfin, faire des recommandations pertinentes. La science de la donnée en elle-même ne représente que 20 % du temps de travail des data scientists. La problématique aujourd’hui est de passer du stade de l’idée à son industrialisation.

Un enjeu de recrutement mais aussi un avantage concurrentie
Si beaucoup d’entreprises ont compris le potentiel de l’intelligence artificielle, le marché est frappé par la pénurie de profils. En investissant dans l’Ecole IA de Microsoft, DXC Technology répond à cet enjeu. Au sein de l’Ecole IA, les étudiants collaborent sur des cas concrets et suivent une formation pour savoir présenter les résultats de leur travail.
« La promotion DXC de l’Ecole IA Microsoft correspond à nos investissements continus pour former nos propres collaborateurs, en les dotant de nouvelles capacités numériques et certifications, afin de démultiplier nos compétences dans le digital. Nous les mettons ainsi au service des projets de transformation à grande échelle de nos clients. Avec des résultats tangibles et très rapides : en sept mois, cette promotion a pu modéliser les données d’un de nos clients du secteur des télécommunications, et l’aider à améliorer ses prédictions de ventes au sein de son réseau de boutiques. Avec nos partenaires Microsoft et Simplon, nous sommes ravis de démontrer, grâce à la dynamique créée par l’Ecole IA Microsoft, que le digital et l’intelligence artificielle sont des outils incroyables pour créer des emplois et générer de la croissance », déclare Pierre Bruno, Vice-président Europe du Sud de DXC Technology.

Chatbots et prévisions des ventes au programme des étudiants
Les étudiants ont travaillé sur des cas très concrets comme le développement de chatbots, ou assistants virtuels, qui devaient combiner algorithme, dialogue et reconnaissance des sentiments, le tout en plusieurs langues. Un projet dont les linguistes de la promotion ont été très friands.
Autre sujet : comment rendre plus intelligentes les prédictions de ventes d’accessoires dans les boutiques d’un grand opérateur de télécommunications ? Les étudiants devaient créer un algorithme, en se fondant sur les données des deux dernières années – lesquelles pouvaient présenter des lacunes ou des erreurs de saisie – pour améliorer la prédiction des ventes de produits, en tenant compte de la saisonnalité et d’opérations de promotions (comme la Saint Valentin ou la Fête des Mères). Quatre équipes de cinq étudiants se sont affrontées dans un datathon – organisé un jour par semaine, durant un mois – pour présenter, sans jargon, la solution qui présente le meilleur retour sur investissement.

« Notre enjeu était de mieux maîtriser nos données afin d’obtenir de meilleures prédictions sur nos ventes. Les résultats que nous ont présentés les étudiants de la promotion DXC de l’Ecole IA, après juste un mois ont dépassé nos attentes. Ils ont su identifier des produits avec un cycle de vie court et certains produits sujets aux effets de mode ce qui complexifie les prévisions », explique Annick Mullet, Directrice Approvisionnement Logistique et Projet Supply chez Orange.

Les étudiants ont intégré des équipes pluridisciplinaires qui modélisent les problématiques de leurs clients, les aident à choisir la solution la plus adaptée et leur font découvrir l’ensemble des savoir-faire de DXC Technology.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.