Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Chronique de la RGPD : les 2 astuces pour aborder le RGPD avec vos collaborateurs


Rédigé par Xavier Leclerc, DPMS le 24 Avril 2018

CEO de DPMS et Fondateur et Président de l'Union des Data Protection Officer (UDPO), Xavier Leclerc est une référence en termes de protection des données personnelles depuis environ 20 ans.
A travers ses chroniques régulières autour du RGPD, Xavier Leclerc prodigue ses 3 astuces pour aborder le RGPD avec vos collaborateurs.



Xavier Leclerc, CEO de DPMS et Fondateur et Président de l'Union des Data Protection Officer (UDPO)
Xavier Leclerc, CEO de DPMS et Fondateur et Président de l'Union des Data Protection Officer (UDPO)
Le 25 mai 2018 est une date butoir attendue par les entreprises mais également par les salariés. En effet, le RGPD vient modifier profondément la manière de traiter, de collecter et surtout de protéger les données personnelles manipulées par les entreprises et les organismes publics. Ce nouveau règlement impose diverses obligations dont les manquements peuvent entraîner des amendes considérables.
Et les collaborateurs dans tout ça ? Que doivent-ils attendre de leur entreprise en amont de cette échéance ?

1. L'entreprise se doit de sensibiliser son personnel au RGPD, pourquoi ?

D'emblée, il faut savoir que la formation du personnel au RGPD devrait être l'une des préoccupations majeures pour toute entreprise souhaitant se conformer au RGPD. Une raison principale explique cela. Sans un personnel formé, les risques d'enfreindre les nouvelles réglementations seront plus grands d'autant plus que le RGPD vient modifier profondément le monde de la protection des données. Pour s'y conformer, il faudra souvent passer par une révision complète de la politique de confidentialité ou encore une révision de l'organisation interne pour limiter les risques de non conformité.

2. La formation en ligne recense de nombreux atouts non négligeables pour les entreprises

Bon nombre d'entreprises rechignent à former l'ensemble de leur personnel au RGPD en raison du coût important que cela représente. Pourtant, cela se révèle être fondamental. Aujourd'hui, la solution la plus économique pour former l'ensemble du personnel reste le recours aux formations en ligne.
DPMS, s'est d'ailleurs récemment associé à Daesign, spécialiste des serious games et du digital learning afin de lancer une nouvelle offre de formation au RGPD, appliquée, gamifiée, interactive et certifiante. Ce dispositif est soutenu par 4 OPCA : l'Afdas, Opcalim, FAF.TT et Opcalia. Il sera entièrement disponible en mai 2018.

Fondateur et Président de l'Union des Data Protection Officer (UDPO), Xavier Leclerc créé DPMS en 2016. Sa vocation, accompagner les entreprises dans la protection, la gestion et le traitement de leurs données personnelles, mais aussi les professionnels (DPO et experts RGPD) en leur proposant une formation qualifiée par Bureau Veritas Certification. Au programme, un accompagnement de ses clients d'un bout à l'autre de la chaîne de valeurs sur le sujet, afin de préserver les libertés individuelles et respecter le règlement général de la protection des données et la loi Informatique et libertés.

Depuis près de 20 ans, Xavier Leclerc participe à tous les grands rassemblements autour de la protection des données, sujet dont il a fait son cheval de bataille. En 2001, il est le seul professionnel de France à porter le titre de Data Protection Manager, poste qu'il occupe au sein d'Experian. Directeur du Service CIL dès 2006 pour la profession notariale, et co-fonde l'association Française des Correspondants à la Protection des Données Personnelles en 2004.
https://www.dpms.eu/




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.