Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Comment le big data révolutionne le domaine de la santé


Rédigé par Mathias Robichon, NetApp France le 24 Avril 2018



Mathias Robichon, Directeur Technique, NetApp France
Mathias Robichon, Directeur Technique, NetApp France
Le boom des données de santé
Santé connectée, cybersanté, dossiers médicaux numérisés, big data, wearables, e-santé ou télémédecine ont tous un point commun…leur avenir repose sur une exploitation agile des données. La croissance des appareils connectés, estimée à 161 millions en 2020*, bénéficie considérablement au secteur de la santé. L’Internet des objets (IoT) appliqué à ce secteur est en effet aujourd’hui dominé par les wearables qui dominent le marché des appareils médicaux connectés. La croissance du marché de la santé connectée pourrait atteindre 4 milliards d’euros en France en 2020 ². Le partage des données en interne dans les établissements de santé et au service de la recherche est un levier considérable d’amélioration de la qualité des diagnostics et des soins délivrés, tiré également par la dématérialisation croissante des données de santé. Les nouvelles technologies, les nombreuses réglementations et la transition vers les dossiers médicaux électroniques (DME) génèrent des volumes de données toujours plus importants. De la même façon, l’intelligence artificielle constitue un levier d’amélioration considérable en matière de coût, de productivité, de qualité et d’accès. La croissance de cette dernière sur le marché de la santé devrait d’ailleurs atteindre 6,6 milliards de dollars d’ici 2021.

La santé connectée au service de la transformation numérique des soins apportés au patient
Avec un volume énorme de data capturées, le secteur de la santé, qui repose sur des données et systèmes d’information particulièrement sensibles, est entré dans une phase de révolution profonde en matière d’administration des soins. Ces données, éléments clés de la vie privée des patients et outils vitaux pour les professionnels de santé, requièrent des solutions d’hébergement respectueuses et sécurisées. Des données anonymisées et des données spécifiques à des patients sont utilisées pour favoriser l'expérience de ces derniers tout au long de leur parcours de soins, afin d’améliorer les résultats cliniques et la santé globale des populations.

Comment capitaliser pleinement sur les données au rythme de la transformation numérique, concevoir des centres de données de nouvelle génération et exploiter des technologies de plate-forme tierces, tout en garantissant la confidentialité, la protection et la sécurité des ces dernières ?
Les innovateurs dans ce domaine franchissent ces obstacles grâce à des partenariats avec des fournisseurs de technologies porteurs de nouvelles façons de dégager, de traiter et de consommer des données. Pour maximiser leur potentiel, les acteurs de ce marché doivent s'assurer qu'ils ont la capacité et la possibilité de tirer parti de la transformation numérique, en s'alignant sur des géants du secteur tels qu’Amazon, Microsoft ou Google, et en s’appuyant notamment sur des sociétés de gestion de la donnée dans le cloud hybride. Ainsi, les entreprises de soins de santé pourront davantage prospérer dans cette économie numérique en mutation et poser les jalons de la santé connectée de demain.
La transformation numérique génère de gros volumes de données distribuées, dynamiques et variées. Être en mesure de les exploiter pour gérer les populations à risque permettra au secteur de la santé d’adopter un modèle de soins axé sur la valeur. Ces capacités permettront de vivre plus longtemps, de manière plus indépendante et en meilleure santé.
Cela repose sur une vision, un changement de leadership et un engagement à maximiser le potentiel des données. Les leaders dans cet écosystème possèdent deux caractéristiques clés : ils se focalisent sur les données et comptent parmi leurs effectifs un visionnaire à l’avant-garde du changement. De plus, dans un avenir qui pose la question du transhumanisme, le Big Data change considérablement la donne. La collaboration, par exemple, entre Google DeepMind qui dispose d’un accès aux données de santé des patients, et le NHS, illustre le champs des possibles en la matière.

Quand les acteurs de la santé capitalisent sur leurs données pour se recentrer sur leurs patients
 Un hôpital pour enfants a décidé que sa mission serait de faire en sorte que son canton soit l'un des endroits les plus sûrs pour les enfants. L'hôpital a examiné les facteurs contribuant à la mortalité infantile et les a comparés aux données de l'État concernant les activités criminelles pour évaluer la corrélation possible entre le taux de criminalité et le taux de mortalité des enfants. L'hôpital a ainsi créé un programme de sensibilisation qui investit dans la population pédiatrique à risque. La transformation numérique, l'analyse avancée et le machine learning facilitent ce type de révolution en matière de gestion de la santé des populations.
 L’hôpital Nord Ouest de Villefranche sur Saône qui gère et sécurise plus de 100 Tera de données de santé s’est associé à un acteur reconnu de gestion de données dans le cloud hybride pour palier au goulot d’étranglement de sa solution de stockage. Son infrastructure actuelle, arrivée à saturation, a été revue par M.G.M. Solutions en se basant sur les solutions NetApp pour accueillir et traiter au mieux leurs patients.

Les données de santé sont sans conteste celles soumises aux réglementations les plus strictes. Les établissements de santé expriment par ailleurs de forts besoins en faveur de solutions sécurisées, fiables et économiques, capables de les aider à gérer l’explosion de leurs volumes de données. Cette dernière résultant en grande partie des nouvelles réglementations, de la dématérialisation et de l’informatisation généralisée des données patients très consommatrices d’espace de stockage.
Dans ce contexte, les acteurs de la santé et de gestion de la donnée ont tout intérêt à travailler de concert pour répondre aux besoins actuels et futurs du secteur. Pour ce faire, ils devront s’appuyer sur des solutions de stockage non seulement résilientes, performantes, et fortement disponibles mais aussi “cloud ready”, capables de palier aisément à l’évolution de leurs besoins. Ainsi, ils deviendront à même de gérer le cycle de vie des informations, et de simplifier la coordination et la consolidation des données patients en les rendant accessibles à tous les niveaux de l’établissement. In fine, la collaboration entre les entreprises du secteur de la santé et les fournisseurs de gestion de données, permettra d’accompagner la transformation digitale des hôpitaux dans les meilleures conditions possibles, face à l’explosion des données de santé.

* selon une étude de Grand View Research
²selon une étude de Xerfi.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.