Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


IBM met son expertise en matière de blockchain au service de ses clients français de toute taille


Rédigé par Communiqué de IBM le 15 Avril 2019

IBM annonce deux nouveaux projets, l’un dans le domaine de la traçabilité alimentaire avec Carrefour et Nestlé, l’autre, dans celui des compétitions et loisirs hippiques avec Equineledger.



Photo by Mathew Schwartz on Unsplash
Photo by Mathew Schwartz on Unsplash
A l’occasion de la Paris Blockchain Week du 15 au 19 avril 2019, IBM (NYSE: IBM) annonce de nouveaux projets dans le domaine de la blockchain :

La traçabilité de bout en bout du premier produit de grande marque nationale, la purée MOUSLINE® de Nestlé avec Carrefour
La création d’une plateforme distribuée d’échange d’informations actualisées relatives aux chevaux permettant de renforcer la transparence dans le secteur équin avec Equineledger
IBM, reconnu comme le leader dans la blockchain d’entreprise au niveau mondial et en France, mène de nombreux projets sur le territoire national avec ses clients autour de cette technologie.

Créer un circuit alimentaire mondial plus sûr, plus transparent et plus efficace

Un des cas d’usage de la blockchain concerne la traçabilité alimentaire à travers la solution IBM Food Trust qui réunit les grands leaders de la grande distribution et des biens de consommation avec pour objectif de créer un système de production et de distribution alimentaire mondial plus sûr, plus transparent et plus efficace. Carrefour a souhaité utiliser le réseau blockchain d’IBM, dont fait également partie Nestlé, afin de renforcer ses actions en matière d'excellence alimentaire.

Aujourd’hui, IBM, Carrefour et Nestlé annoncent une nouvelle étape dans le domaine de la traçabilité alimentaire au service des consommateurs. Carrefour et Nestlé, acteurs majeurs du domaine de la grande distribution, et membres fondateurs du programme IBM Food Trust lancent conjointement la traçabilité, via la blockchain, du premier produit de grande marque nationale, la purée MOUSLINE®.

Dans un souci de transparence, un QR code situé sur les paquets de 520g, permettra aux consommateurs via leurs smartphones, d’accéder à de nombreuses informations sur le produit, de la culture des pommes de terre en région Picarde, jusqu’à sa mise en rayon dans les magasins Carrefour, en passant par sa fabrication dans l’usine Nestlé. Les consommateurs pourront ainsi connaître les variétés de pommes de terre présentes dans leur paquet de purée, le processus de fabrication du produit, ou encore les contrôles qualité réalisés.

La blockchain permet de s’assurer que les informations enregistrées à chaque étape du processus sont immuables et infalsifiables, ce qui renforce pour le consommateur l’assurance de la qualité des produits qu’il consomme.

Renforcer la transparence dans le secteur équin pour les compétitions et loisirs hippiques

IBM confirme son soutien aux jeunes pousses de la technologie blockchain en annonçant sa collaboration avec Equineledger, start-up dédiée à la traçabilité des données équines.

L’existence dans ce secteur de données hétérogènes réparties entre de multiples acteurs (propriétaires, vétérinaires, éditeurs de données équines,…) peut entraîner des incohérences impactant le commerce mondial - achats et ventes de chevaux - et peut compliquer le processus de transport des chevaux et de collecte des données relatives aux compétitions au niveau national et international.

« Nous sommes très fiers d’accompagner Equineledger dans le développement de sa solution.» déclare Luca Comparini, Leader blockchain pour IBM France. « Cette solution permettra d’améliorer la transparence dans le secteur équin et s’inscrit dans nos initiatives autour de la traçabilité. »

Equineledger a fait le choix de la technologie blockchain et souhaite renforcer la confiance et la transparence au sein de la filière équine. La solution visera à simplifier le partage d’informations telles que l’identification des chevaux, les performances en compétition et les données vétérinaires, à réduire les potentielles erreurs et à favoriser la symétrie de l’information partagée entre les acteurs tout en préservant l’immutabilité et la maîtrise de la diffusion des données.

« C’est une formidable opportunité pour nous de pouvoir bénéficier de la capacité d’IBM à industrialiser des solutions blockchain. » déclare Nina Caput, Présidente d’Equineledger. « Grâce à la solution que nous mettons en place, les parties prenantes peuvent bénéficier d’un système innovant d’échange de données neutre et sécurisé ».

D’autres cas d’usages blockhain ont déjà été développés par IBM en France dans le domaine judicaire et de la fraude bancaire.

Améliorer la gestion des opérations juridiques liées à la vie des entreprises

IBM a récemment annoncé avec le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce le déploiement d’un réseau blockchain permettant de fluidifier et de sécuriser la gestion du registre du commerce et des sociétés, une première dans le secteur judiciaire en France.

Réduire la fraude à l’usurpation d’identité bancaire de tiers en entreprise

Un autre secteur dans lequel la blockchain est très utilisée est celui de la finance. IBM a ainsi annoncé en juillet dernier avec SiS, une FinTech française spécialisée dans la connaissance de l’identité bancaire des bénéficiaires de paiements, la mise en production de MySis-id, une solution BtoB mondiale, basée sur une blockchain privée, qui aide à l’authentification et à la certification des coordonnées bancaires des entreprises de façon à sécuriser les données de paiement. MySiS-id peut réduire le risque de fraude ainsi que les coûts de prévention et de traitement d’une fraude.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.