Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L'opinion des salariés sur l'intelligence artificielle - automatica index


Rédigé par Communiqué de Automatica le 7 Juin 2018

En France, 54 pour-cent des salariés voient l'intelligence artificielle (IA) comme une technologie grâce à laquelle les machines deviennent de meilleurs assistants sur le poste de travail. Le pilotage intelligent via la reconnaissance vocale ou le pavé tactile va notamment permettre aux humains de pouvoir attribuer plus facilement de nouvelles tâches à la machine (66 pour-cent). Selon 78 pour-cent des salariés, les informaticiens et leurs assistants numériques ne pourront pas remplacer les aptitudes sociales des humains. Tels sont les résultats de l'automatica trend index 2018, suite à une enquête menée en France auprès de 1.000 salariés représentatifs de la population par un institut d'études de marché pour le compte d'automatica, le salon international de l'automatisation et de la robotique.



« Les tout derniers développements dans le domaine de l'IA devraient avoir pour effet une assistance toujours meilleure des robots sur le poste de travail »

« Les tout derniers développements dans le domaine de l'IA devraient avoir pour effet une assistance toujours meilleure des robots sur le poste de travail », déclare Junji Tsuda, président de la Fédération internationale de robotique. « À l'avenir, les machines ne feront pas qu'exécuter des ordres pour lesquels elles sont programmées. Elles seront également capables de comprendre les questions des collègues humains, d'y répondre et de réagir à leurs gestes. Dans une seconde étape il s'agira d'anticiper les étapes de travail d'un humain afin de reconnaître les obstacles au préalable et de les supprimer. »

Les innovations dans l'IA visant l'étroite interaction entre l'homme et la machine doivent satisfaire à de strictes exigences en matière de sécurité. C'est pourquoi leur lancement sur le marché requerra plus de temps qu'il n'en faut pour les applications logicielles dans le domaine de l'IA qui, elles, peuvent être testées et adaptées dans une configuration simulée live. Les salariés ont une grande confiance dans la protection publique : 72 pour-cent d'entre eux misent sur le fait que des lois contrôlent rigoureusement l'IA.

D'après environ 54 pour-cent des personnes interrogées, l'utilisation de machines qui, dotées d'une IA, sont capables de traiter des tâches de manière autonome, vont enrichir le poste de travail. Pour 66 pour-cent des salariés, « l'intelligence artificielle » est toutefois un concept trompeur car une machine ne peut pas apprendre intelligemment ou agir de façon autonome comme le fait un être humain.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.