Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


L‘optimisation de la mémoire et du stockage sur toutes les plateformes ?


Rédigé par Jean-Pierre Boushira, Veritas Technologies le 19 Juillet 2020

Tout le monde le sait, mieux gérer ses ressources et plus particulièrement les données permet d’en faire une utilisation plus judicieuse. Aspects critiques de la gestion de données, l’utilisation pertinente du stockage et l’analyse aident notamment, lorsque ceux-ci sont gérés convenablement, à diminuer les coûts mais aussi à répondre aux exigences en matière de conformité.



Jean-Pierre Boushira, Vice President South Region chez Veritas Technologies
Jean-Pierre Boushira, Vice President South Region chez Veritas Technologies
A l’heure actuelle, les principaux fournisseurs de systèmes de stockage proposent des outils de gestion très sophistiqués avec la vente de leur matériel. Ils permettent notamment de contrôler le lieu de stockage des données. Ces outils surveillent notamment l’intégrité de l’ensemble du système et vérifient si les sauvegardes programmées ont bien été effectuées.

Cette approche s’avère fluide et efficace dans un environnement IT restreint, mais atteint ses limites lorsqu’il s’agit d’infrastructures plus importantes ou hétérogènes. Si chaque îlot matériel et sa solution de sauvegarde sont surveillés individuellement et associés à des outils de reporting distincts, la gestion de la sauvegarde devient extrêmement difficile. En fait, c’est comme si vous deviez gérer plusieurs entreprises et leurs infrastructures en une seule. De plus, les équipes IT sont également impactées : les responsables doivent en effet se familiariser avec chacun des outils, assimiler leur fonctionnement et leur conception.

Si vous souhaitez mettre de côté l’approche compartimentée des silos pour adopter une vision d’ensemble, il est possible de rassembler les différents outils (et leurs résultats) en un seul endroit et ainsi obtenir une vue "agnostique". Grâce à ces logiciels, les entreprises peuvent par exemple reconnaitre les machines virtuelles n’ayant jamais été activées alors qu’elles ont été demandées par tel ou tel service. Elles peuvent aussi identifier rapidement les configurations dans lesquelles un administrateur a accidentellement défini comme « permanent » le temps de rétention pour que la sauvegarde ne soit jamais supprimée. Enfin, ces analyses permettent également de déceler des anomalies, telle que l’exclusion accidentelle de certains disques lors du processus de sauvegarde.

Des solutions comme Aptare IT Analytics ont fait leurs preuves dans de telles situations. Elles consolident jusqu'à 30 000 points de données et aident les entreprises à économiser un espace précieux de stockage. Ces solutions ont également l’avantage d’être applicables aux environnement cloud, on-premise, et hybrides.

Elles présentent également un potentiel intéressant en matière de conformité, notamment pour les entreprises qui évoluent dans des secteurs critiques. C’est le cas des banques qui doivent prouver, lors des audits réguliers, que les données critiques sont correctement stockées.

Un retour sur investissement rapide

Grâce à cette transparence, les entreprises peuvent non seulement améliorer leur système d’archivage mais aussi réduire de façon substantielle les coûts associés. Le retour sur investissement suite à la mise en place de ce type de solutions est rapidement visible car, en effet, chaque téraoctet de données enregistré permet d'économiser en moyenne entre 600 et 700 euros.

Autre avantage : les responsables IT peuvent documenter leurs structures de coûts de façon très précise. Les fonctionnalités de prévision aident à mieux gérer l'achat de stockage : si vous achetez de petites quantités de stockage de façon occasionnelle, la négociation avec le fournisseur sera beaucoup plus compliquée que si vous aviez une prévision de commande exacte pour les deux années à venir. De même, les remises associées aux volumes seraient également plus importantes.

Par ailleurs, les fonctionnalités de hiérarchisation du stockage peuvent être implémentées de manière plus efficace. Des solutions comme Aptare mettent par exemple en lumière les zones de mémoire particulièrement ou fréquemment sollicitées. Idéalement et pour plus d’efficacité, celles-ci sont stockées sur des SSD rapides. Par conséquent, les autres données, moins fréquemment utilisées, peuvent être transférées vers des types de stockage moins coûteux (du disque dur SATA au lecteur) pour un archivage à long terme. Les solutions de déduplication de données peuvent également être contrôlées et optimisées de cette manière.

Pour faciliter la combinaison entre toutes ces analyses et les coûts, il est également possible de faire des entrées spécifiques selon les différents fournisseurs de stockage. Par exemple, les données de facturation AWS Glacier peuvent être stockées. Le logiciel reconnaît immédiatement quelles données de sauvegarde sont extraites de la mémoire pour ensuite pouvoir les héberger sur des solutions alternatives moins chères et plus rapidement disponibles. Globalement, la solution génère un tableau de bord avec des informations immédiates sur les parties de l'infrastructure IT à l‘origine de problèmes récurrents en matière de sauvegarde.

Des informations disponibles à tous les niveaux

Avec la mise en place d‘une solution appropriée, les entreprises obtiennent un bon aperçu de l'ensemble de l'infrastructure on-premise ou dans le cloud et prennent de meilleures décisions. Grâce à une plateforme qui leur fournit toutes les informations en un clin d’œil, les responsables ont de la visibilité sur l’ensemble de l‘infrastructure allant du disque dur jusqu’au cloud. Ceci est un énorme avantage, en particulier dans des environnements hybrides et multicloud. Cette solution permet également aux services IT de mieux évaluer les futurs besoins de stockage et de réduire les coûts en optimisant l'infrastructure. Enfin, une solution appropriée permet d’assurer plus facilement le respect des exigences de conformité et de SLA.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.