Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le Mayflower Autonomous Ship traversera l’Atlantique à l’aide des systèmes d’IA d’IBM


Rédigé par Communiqué de IBM le 5 Mars 2020

A l’occasion de l’anniversaire des 400 ans de la traversée du navire marchand Mayflower, le nouveau Mayflower Autonomous Ship (MAS) partira le 16 septembre 2020 de Plymouth au Royaume-Uni, pour rejoindre Plymouth dans le Massachussetts aux Etats-Unis. Sans équipage à bord, il sera le premier navire autonome de grande taille à traverser l’Atlantique. Cette traversée unique entremêlant passé, présent et futur propulsera le monde dans l’ère du navire autonome.



Le nouveau Mayflower effectuera sa traversée grâce au navigateur autonome « AI Captain ». Développé durant ces deux dernières années et entrainé à partir de plusieurs millions d’images maritimes, ce nouveau système totalement autonome a été conçu par les ingénieurs du Mayflower à partir des systèmes d’IA d’IBM et des technologies Edge. Il devrait désormais avoir des capacités de détection et de réflexion lui permettant de prendre des décisions en mer sans intervention humaine.

Des essais en mer dès mars 2020

Alors que les trois coques du trimaran MAS sont en phase finale de construction à Gdansk (Pologne), un prototype d’AI Captain sera mis à l’eau pour la première fois en mars 2020 sur le Plymouth Quest, un navire de recherche appartenant et exploité par le Plymouth Marine Laboratory au Royaume-Uni.

En mars, les essais en mer– menés sous la supervision de l’équipage du navire – permettront de déterminer comment « AI Captain » se comporte face à des scénarii maritimes réels. Ils fourniront par ailleurs des informations précieuses qui permettront d’affiner davantage les modèles de machine learning du navire.

Un marché important

La mise à l’eau du MAS initie une nouvelle ère dans le milieu des navires autonomes, une décennie marquée par un nouveau marché dont la valeur est estimée à plus de 130 milliards de dollars d’ici 2020 (Allied Research). De nombreux acteurs majeurs sont déjà impliqués dans le domaine – tels que Rolls Royce qui a récemment lancé le premier ferry autonome au monde ou encore Yara, grande chimiste norvégienne qui lancera cette année le premier cargo autonome à zéro émissions. Les grands ports mondiaux investissent déjà pour que leurs systèmes d’amarrage et d’approvisionnement s’intègrent automatiquement à cette nouvelle classe de navires robotisés à l’aide de l’IA. Ces navires pourront par ailleurs traverser des canaux et des voies intérieures navigables, ouvrant la porte à de nouvelles routes maritimes.

Des impacts scientifiques considérables

Le développement de navires autonomes à zéro émissions et sans équipage humain représente un atout majeur pour l’océanographie. La mise à l’eau d’un navire de recherche peut coûter des dizaines de milliers de dollars et est limitée par le temps que l’équipage peut passer à bord – un facteur prohibitif pour de nombreuses missions scientifiques marines actuelles. Ce type de projet représente donc une opportunité plus rentable et adaptable pour la collecte de données, qui contribuera à préserver la santé des océans en faisant progresser la recherche dans des domaines maritimes clés tels que la pollution, le réchauffement climatique et la surexploitation.

Plus d’informations à propos du Mayflower Autonomous Ship sur ce lien : https://newsroom.ibm.com/2020-03-05-Sea-Trials-Begin-for-Mayflower-Autonomous-Ships-AI-Captain




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.