Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Oqton Inc. lève plus de 40M$ en Série A – Nouvel acteur de l’industrie 4.0, cette plateforme de production tout-en-un basée sur l’IA compte bouleverser le secteur manufacturier


Rédigé par Communiqué de Oqton le 20 Janvier 2021

Les anciens dirigeants d’Autodesk, géant de la Silicon Valley, ont lancé une entreprise 4.0 révolutionnaire
Conçue comme une « plateforme de production end-to-end basée sur le cloud », la solution d’Oqton représente l’avenir des logiciels de fabrication
La dernière étape du financement, mené par Fortino Capital, PMV et Sandvik, sera l’occasion pour Oqton d’étendre sa plateforme logicielle et d’établir d’autres partenariats stratégiques à l’échelle mondiale



Oqton, Inc., société de logiciels basée aux États-Unis et en Belgique et spécialisée dans les solutions IA pour l’industrie manufacturière, annonce aujourd’hui qu’elle a levé plus de 40M$ lors d’un tour de table de financement en Série A, mené par Fortino Capital, investisseur de premier plan dans les logiciels B2B, par PMV, le fonds d’investissement de la Région flamande, et par Sandvik, groupe mondial d'ingénierie. Son équipe fondatrice (Samir Hanna et Ben Schrauwen) et plusieurs business angels, dont Carl Bass (ancien CEO d’Autodesk), Dries Buytaert (Drupal et Acquia) et Peter Mercelis (Layerwise) ont également participé au tour de table. Ces fonds seront utilisés pour poursuivre le développement de la plateforme, tout en étendant les partenariats commerciaux de la société dans différents domaines et sur plusieurs marchés verticaux (fabrication additive, soudage robotisé, machines CNC).

La solution d’Oqton est unique en ce qu’elle combine plusieurs fonctions de logiciels de fabrication (CAD, PLM, CAM, IOT, MES, QMS) sur une seule et même plateforme, permettant un degré inédit d’automatisation et d’optimisation basées sur l’IA. Ses utilisateurs peuvent recueillir automatiquement des informations d’expert et éliminer les tâches répétitives, accéder à des technologies à distance d’un site à l’autre et optimiser la planification de leur production pour améliorer l’utilisation et la qualité de leurs produits.

Samir Hanna, cofondateur et président d’Oqton : « Nous sommes déjà parvenus à une automatisation totale sur les marchés verticaux de la dentisterie et de la joaillerie, avec une réduction générale des coûts de 30 %. Vu la stratégie qui sous-tend la plateforme, notre logiciel peut convenir à toute une série de marchés verticaux spécifiques, comme les secteurs de la dentisterie, de la joaillerie, de la médecine, de l’industrie et de l’aérospatiale, ainsi qu'à différents profils et flux de travail au sein de ces industries. »

Intégrable à 100 %, cette plateforme peut également être connectée aux technologies traditionnelles de ses utilisateurs, telles que la machinerie CNC, les équipements de soudage robotisé et les machines de post-traitement pour une solution de fabrication véritablement end-to-end, améliorant du même coup la rapidité des processus, leur flexibilité et leur rentabilité. Oqton a déjà établi des partenariats avec EOS, Sisma, Trumpf, Prodways et Sandvik.

Ben Schrauwen, cofondateur et CEO d’Oqton : « Nous recherchons de nouveaux investisseurs capables de nous aider à nous étendre à l’international, qui pratiquent une approche commerciale à la fois directe et indirecte. Nous pensons sincèrement qu'il est temps pour le secteur manufacturier de passer au cloud, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour faciliter cette évolution. »

Ce tour de table de financement coïncide avec l’annonce de la nomination de Ben Schrauwen, précédemment CTO d’Oqton, au poste de CEO de la société ; Samir Hanna, cofondateur et ancien CEO d’Oqton, endossera désormais le rôle de directeur exécutif. Les deux hommes sont des entrepreneurs aguerris, qui ont tous deux occupé des fonctions de cadre chez Autodesk pendant 10 et 4 ans respectivement, avant de fonder Oqton.




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.