Decideo - Actualités sur le Big Data, Business Intelligence, Data Science, Data Mining

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Une nouvelle étude montre que les directions d’entreprise soutiennent l'adoption des technologies d'automatisation


Rédigé par Communiqué de Uipath le 24 Juin 2019

Un sondage commandé par UiPath révèle que la plupart des organisations sont très satisfaites de leurs programmes d'automatisation et pensent que l'automatisation accélérera l'accomplissement humain.



UiPath, le leader de l'automatisation robotisée des processus (RPA), vient de publier une nouvelle étude qui explore la progression actuelle et future de l’automatisation dans les organisations du monde entier.
L’enquête, élaborée en collaboration avec The Economist Intelligence Unit, a révélé que plus de 90% des organisations utilisent déjà cette technologie pour automatiser leurs processus métier. 73% des répondants ont déclaré être très satisfaits ou complètement satisfaits par les avantages de l’automatisation et les entreprises de tous les secteurs interrogés en tirent de la valeur. De plus, la plupart des entreprises (88%) pense que l’automatisation va conforter les progrès de l’Homme et que l’automatisation est plus efficace quand elle aide les collaborateurs et non quand elle les remplace (79%).
Il existe peu de domaines d’activités qui ne soient pas touchés par l’automatisation. L’automatisation aide les entreprises de chaque industrie autour du monde dans leur recherche d’efficacité en remplaçant les tâches manuelles par des tâches effectuées par des machines. Mais aujourd’hui, de nombreuses organisations visent encore plus haut, avec l’adoption de technologies d’automatisation comme l’Intelligence Artificielle et la RPA pour accélérer leur croissance et pour encourager la créativité, la productivité et l’innovation des employés.
L’enquête – menée auprès de 502 cadres supérieurs issus de moyennes et grandes entreprises dont le chiffre d’affaires annuel dépassait 250 millions de dollars et 1 milliard de dollars pour la moitié, dans huit pays : Canada, France, Allemagne, Inde, Japon, Singapour, Royaume-Unis et Etats-Unis – constate que l’automatisation des processus d’entreprises a fait une considérable avancée et que le futur de l’automatisation semble prometteur :
L’automatisation est une priorité pour les directions et lance la transformation numérique des entreprises
84% des personnes interrogées ont déclaré que les directions pilotaient les initiatives d’automatisation au sein de leur entreprise, la responsabilité de l’automatisation revenant au PDG (22%), au directeur technique (CTO) (29%) et au directeur informatique (CIO) (17%). Plus de 70% des répondants au niveau Direction indiquent que la RPA et l’IA sont une priorité importante ou essentielle pour réaliser leurs objectifs stratégiques, principalement parce qu’ils pensent que ces outils les rendront plus compétitifs. 69 % des répondants français ajoutent que la RPA avec l’IA sont des technologies à mettre en œuvre devant la Blockchain, l’automatisation avec robots physiques et la réalité augmentée pour réaliser ces objectifs. À deux ans, ces derniers voient la RPA comme un élément stratégique de compétitivité plus particulièrement dans les domaines suivants : Opérations/production, Opérations IT, Service Client et Finance.
Les technologies d’automatisation ont été à l'origine de la transformation numérique dans 94 % des organisations interrogées.
Parmi les avantages notables de l'automatisation, on dénombre :
• Une augmentation de la satisfaction des clients (92%)
• Une concentration de l’attention des employés sur des tâches moins répétitives et banales (91%)
• Une augmentation de la capacité à gérer la charge de travail (91%)
• Une efficacité accrue du marketing produit et service (90%)
• Une augmentation de la fidélisation des clients (88%)
• De nouvelles sources de revenus (85%)

L’Inde est le pays le plus satisfait des technologies d’automatisation
À travers le monde, ce sont 73% des répondants qui sont satisfaits de leurs technologies d’automatisation. Cependant, l’Inde est le pays le plus satisfait des avantages résultant de l’automatisation des processus avec 86% des répondants du pays. En Inde, la RPA est une priorité importante, voire essentielle, pour atteindre les objectifs stratégiques des entreprises (84 %).
90% des personnes interrogées en Inde attendent une amélioration des résultats financiers de leur entreprise grâce à l'automatisation, notamment sur la rentabilité, les coûts d'exploitation et la croissance des revenus.
La maturité de l’automatisation est à son maximum aux Etats-Unis
Aux Etats-Unis, 61% des organisations ont largement recours à l’automatisation. La France (60 %) et l'Allemagne (57 %) suivent de près les États-Unis, tandis que l'automatisation au Canada est à la traîne, 28 % seulement des entreprises l’ayant adoptée à grande échelle.
L'industrie manufacturière surpasse les autres industries en matière d'automatisation des processus métier
Le secteur manufacturier est le secteur ayant le plus largement adopté l’automatisation des processus : 61% des personnes interrogées dans l'industrie déclarent une utilisation intensive – ce qui n'est peut-être pas surprenant compte tenu de sa longue histoire avec les générations précédentes de technologies d'automatisation. En revanche, les institutions gouvernementales et publiques sont les moins avancées parmi les secteurs étudiés, avec seulement 35% d'entre eux qui utilisent largement cette technologie.
L'automatisation des fonctions de gestion est plus courante dans le secteur des technologies de l’information mais plusieurs autres se profilent dans un avenir proche.
Parmi les entreprises mettant en œuvre l'automatisation, la plupart ont automatisé des fonctions de back-office hautement répétitives. L'automatisation des fonctions est particulièrement poussée dans les domaines de l'informatique, de l'exploitation et de la production, du service client et des finances. Les processus tels que la gestion des mots de passe et l'enregistrement des demandes de service sont des tâches typiquement sujettes à l'automatisation dans le domaine informatique, tandis que dans les opérations, la planification de la maintenance est souvent automatisée. Toutefois, dans deux ans, les personnes interrogées estiment qu’il sera important d’automatiser le service client, le marketing et la R&D.
Les déploiements d'automatisation logicielle éclipsent la robotique dure
L'automatisation logicielle telle que la RPA dépasse la robotique dure en tant que priorité pour atteindre les objectifs stratégiques de l'entreprise : 69% des répondants considèrent l'automatisation logicielle comme une priorité élevée contre 56% pour les robots physiques. C'est le cas sur la plupart des marchés, à l'exception du Japon, où les deux types d’automatisation ont le même niveau de priorité.
Les facteurs qui entravent l'adoption de l'automatisation sont cohérents d'une organisation à l'autre
Comme pour toute nouvelle technologie, il y aura des facteurs qui empêcheront les entreprises de mettre complètement en œuvre leur projet. Pour l'automatisation, les préoccupations en matière de confidentialité et de sécurité des données arrivent en tête de liste, notamment pour les entreprises publiques et les dirigeants du secteur de la santé. En effet, en France, les répondants ne voient pas les problématiques techniques comme étant les plus bloquantes dans l’implémentation de la RPA (36%)mais se disent très soucieux des problématiques légales (normes et respect de la vie privée à 50,9%).
Les dirigeants citent également le déploiement de la technologie, le manque de talents et de compétences pertinentes et la résistance des employés comme obstacles à l'adoption de l'automatisation. C'est en Asie, en particulier au Japon, que le déficit de compétences se fait le plus sentir, tandis que la résistance au changementest la plus marquée au Royaume-Uni. C’est pourquoi, 42 % des cadres estiment qu'il est très important d'offrir des possibilités de formation et de perfectionnement des compétences pour faciliter la mise en œuvre de cette technologie. Les français sont même 57% à le souligner.
Le rapport complet est disponible ici : https://automationfirst.economist.com/




Nouveau commentaire :
Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.