Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


167 recettes pour SQL !


Rédigé par O'Reilly le 22 Juin 2007

Le langage de requêtes SQL est commun à la plupart des logiciels de bases de données relationnelles. Si formuler des requêtes SQL simples est aisé, la maîtrise de ce langage est bien plus difficile. Cet ouvrage 100% pratique va vous y aider.



Pour accéder aux bases de données, un langage de requêtes est un plus indéniable. Il permet d'interroger ou de manipuler les bases de données relationnelles de façon sophistiquée.

SQL (Structured query language) est le langage structuré de requêtes le plus célèbre du marché. Il fut créé en 1976 par IBM (sur les bases de Sequel), la première version commerciale ayant été proposée par une société connue maintenant sous le nom… d'Oracle ! Ce produit a été normalisé par l'ANSI en 1986 puis par l'ISO en 1987 (ISO/CAI 9075). Les versions les plus récentes sont SQL-99 (SQL 3) et SQL:2003.

Il n'est donc pas étonnant qu'il soit adopté aussi bien par les grands noms de l'informatique (IBM, Oracle, Microsoft) que par les développeurs du monde du logiciel libre. Il est ainsi à l'œuvre dans des applicatifs de gestion de bases de données majeurs : Microsoft SQL Server, Oracle, IBM DB2, PostreSQL, et MySQL.

Il est aisé de manipuler une base de données avec SQL, ou d'effectuer des requêtes simples. Mais qui peut se targuer de le maîtriser ? Anthony Molinaro est un spécialiste et un passionné de SQL. Il en connaît les limites et les difficultés et se fait un devoir de les contourner pour en exploiter tout le potentiel. Dans son livre SQL par l'exemple, il ne propose pas moins de 167 recettes prêtes à l'emploi qui abordent toutes les facettes de ce langage.

SQL in extenso

Anthony Molinaro prend soin de présenter les solutions les plus complexes en n'utilisant que SQL. Il montre que, dans la plupart des cas, il n'est pas nécessaire d'utiliser un langage de programmation tiers. A ce titre il explique comment créer du code SQL dynamique… à partir de SQL !

Les premiers chapitres se focalisent sur la lecture des données, la formulation de requêtes simples et leur tri. Le travail sur plusieurs tables est également abordé, tout comme les requêtes sur les méta-données. Mais lire des informations n'est pas suffisant. Les insertions, mises à jour et suppressions de données sont donc le sujet du chapitre suivant.

L'auteur aborde ensuite la manipulation des chaînes de caractères, des nombres, des dates et des intervalles. Vous avez alors toutes les clés en main pour générer des requêtes avancées, agréger des données ou créer et publier un rapport. Enfin, le traitement hiérarchique des données fait l'objet d'un chapitre dédié.

La dernière rubrique, dénommée « bric à brac », traite de sujets particuliers, comme les fonctions PIVOT et UNPIVOT de SQL Server, la clause MODEL d'Oracle, la génération de listes au format CSV ou encore les fonctions de fenêtre… une nouveauté de la norme SQL:2003.

Que vous soyez utilisateur, administrateur quotidien des principales bases de données du marché ou Webmaster, SQL par l'exemple deviendra rapidement votre guide de survie. Vous y trouverez des solutions clé en main aux cas de figure que vous rencontrez fréquemment.

SQL par l'exemple, d'Anthony Molinaro

1ère édition, juin 2007,
ISBN : 2-84177-462-7, ISBN 13 : 978-2-84177-462-3,
688 pages, 48 €.