Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Acquisitions : Retour sur le sondage du 15 juillet


Rédigé par par Philippe Nieuwbourg le 31 Août 2008



Il y a plusieurs semaines, au début de l’été, nous publiions dans les colonnes de Decideo, les résultats d’un sondage portant sur votre perception des rapprochements à venir sur le marché du décisionnel.
Comme toujours en matière de prédiction, les 16 % de lecteurs qui n’avaient aucune idée des opérations de regroupement potentiel de l’été, étaient les plus raisonnables.
En effet, on ne peut pas dire que les 16 % certains que la prochaine annonce majeure allait tomber pendant l’été ont eu raison d’attendre... Les 41 % persuadés que l’été allait être calme n’ont pas eu tort, mais pas vraiment raison non plus.
Les 28 % de répondants qui pariaient sur de petites annonces mineures sont les plus proches de la vérité. Le marché a en effet annoncé durant ces dernières semaines : le rachat de Datallegro par Microsoft, une opération mineure mais les rachats de technologies par Microsoft sont rares; le rachat de Ilog par IBM, celui de I2 Technologies par JDA, et le rachat de Instranet par Salesforce.com. Ces derniers ne font pas partie des acteurs purs du décisionnel technique, mais la frontière est mince s’agissant ici d’applications d’aide à la décision.
Et nous voilà repartis pour une année 2008-2009 qui apportera à son tour plusieurs dizaines de numéros de la newsletter Decideo et de nombreuses actualités pour les alimenter. Bonne rentrée à tous !




Commentaires

1.Posté par Emmanuel le 02/09/2008 07:45
Bonjour,
pensez-vous que la frontiere entre editeur et integrateur est egalement de plus en plus poreuse?
Si oui, pensez-vous que SAP est suffisement arme face a IBM, Oracle ou HP?
Cordialement

2.Posté par Philippe Nieuwbourg le 02/09/2008 09:05
@ Emmanuel
Il me semble en effet que la frontière est de plus en plus poreuse, en tous cas qu'elle accepte officiellement de le reconnaître. Face à la chute des ventes de licences à de nouveaux clients, le modèle économique des éditeurs repose de plus en plus sur les ventes de services (maintenance, formation, accompagnement...). Les grands éditeurs ne peuvent assurer à leurs actionnaires la croissance qu'ils attendent sans réaliser une part importante de leur chiffre d'affaires en prestations. SAP est sans doute moins présent dans ce secteur, ils ont toujours voulu préserver leurs contrats avec les grands intégrateurs qui réalisent chez millions de jours de prestations chaque année chez les clients, et en échange "recommandent" chaudement SAP dès que l'occasion se présente.
Mais SAP pourrait aussi choisir de rééquilibrer sa stratégie et de développer ses compétences services, pourquoi pas en réalisant l'acquisition d'intégrateurs spécialisés, et ils ne manquent pas.

3.Posté par Jean-Michel Franco le 02/09/2008 20:40
Parmi les acquisitions à noter, il y a celle de Zoomix (qualité de données) par Microsoft pour un montant estimé de 20 à 30 millions de dollars. On est certes loin des mégas fusions de l'année dernière, mais il est clair que Microsoft place ses pions pour les marchés de demain : les très grandes bases de données (Datallegro), la gestion des données non structurées (Fast!), l'information management (stratature l'année dernière et maintenant Zoomix).
Concernant la porosité évoquée dans le commentaire précédent, il me semble que la principale porosité qui apparait actuellement est au niveau de la séparation entre éditeurs et constructeurs : Microsoft qui entre sur le marché des appliances avec Datallegro, Sun qui, après le rachat de mySQL, étend son offre Open Source à l'Information Management (qualité de donnée, Master Data Management, ETL et EII dans le cadre du projet Mural), HP qui positionne une appliance BI (NeoView) intègrant une base de données maison...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.