Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Des requêtes BO pour administrer votre environnement Business Objects, avec 360Eyes


Rédigé par Propos recueillis par Stéphane THIA, Unovia le 26 Avril 2011

Dans le monde SAP/BO tout le monde attend avec impatience la sortie du prochain module de GB and Smith. Entretien avec Sébastien GOIFFON, président fondateur de GB and Smith, à quelques jours de la sortie annoncée de ce nouveau module 360Eyes.

GB and Smith est un éditeur de logiciels, français, spécialisé dans les solutions « complémentaires » à SAP Business Objects. Ils annoncent un nouveau module très attendu par la communauté des utilisateurs Business Objects. Proche de ses clients, et reconnu mondialement (près de 200 clients à travers le monde), leur suite 360 n’a cessé d’évoluer comme en témoigne la sortie de 360eyes. En exclusivité pour Decideo, petit retour sur une French success story peu connue du grand public, mais qui fait notre fierté, notamment à l’étranger.



Sébastien GOIFFON, GB and Smith
Sébastien GOIFFON, GB and Smith
Stéphane THIA : Sébastien, quel est le curriculum Vitae de GB and Smith et pourquoi une société française est elle plus connue à l’étranger ?

Sébastien GOIFFON : J’ai été administrateur Business Objects pendant plus de 10 ans depuis la version BO3 et bien qu’étant créée en 2007, la société existe réellement depuis 2004. Le premier module permettait aux utilisateurs et administrateurs de requêter le référentiel Business Objects, dès la version 4. Puis, il y a 6 ans en participant au béta programme XIR2 on a rapidement compris qu’avec la CMC, la migration vers BOE XI serait compliquée et que la gestion de l’administration au quotidien serait un enfer.

Ainsi, à partir des retours clients et de notre expérience terrain, nous avons développé notre premier module, 360view, qui remplace la CMC et simplifie la vie ! Le ROI était tel, que l’engouement s’est vite fait ressentir, et nous avons rapidement eu l’occasion de le présenter lors des différents clubs utilisateurs Business Objects / conférences de l’époque (USA, Asie Pacifique, Europe, etc.). C’est la raison pour laquelle, notre outil est plus connu à l’étranger. Cette reconnaissance axée à l’international a contribué surtout à nous faire remonter de nombreuses problématiques terrains, permettant ainsi le développement d’un outil ayant des fonctionnalités très proches des besoins de clients finaux.

Cependant, notre société est connue en France, puisque en quelques années, GB and Smith a conquis près de 200 clients, dont la moitié en France. Nous avons tous types de clients du plus petit (type hôpital local et ses 17 utilisateurs BO) à des multinationales comme (Harley, la FED, Adobe, SwissRE …et leurs milliers d’utilisateurs), de l’Amérique du Nord en passant par l’Europe, le moyen-orient, l’Asie et même l’Afrique.

Stéphane THIA : Il m’a semblé comprendre que l’un de vos outils est le seul à être juridiquement labellisé. En quoi cela consiste-t-il ?

Sébastien GOIFFON : En effet, notre outil Integrity est un outil ayant obtenu une approbation juridique. On est aujourd’hui les seuls au monde à pouvoir vous garantir si vous êtes ou pas en conformité avec votre parc de licences SAP Business Objects acheté.

Stéphane THIA : D’autres outils existent sur le marché. En quoi le business model de GB and Smith se différencie-t-il ?

Sébastien GOIFFON : Il n’existe pas vraiment de concurrents (type substitution de la CMC ou de l’assistant d’importation) …. Il existe deux autres éditeurs qui « survolent » la partie sécurité ou qui offrent des boîtes à outils permettant de répondre à des besoins très spécifiques…. 360view+ regroupe toutes ces fonctionnalités dans une seule interface et offre beaucoup plus : si on utilise 360view+, on n’utilise plus du tout la CMC ni l’assistant d’importation ! C’est un concentré du meilleur de la CMC et du Supervisor !
Il existe des solutions également de reporting sur les données de la CMC mais encore une fois il s’agit d’une des nombreuses fonctionnalités de la suite 360…
Notre objectif n’est pas de commercialiser de nombreuses solutions, mais de faire évoluer les solutions existantes stables et robustes pour permettre à nos clients d’en bénéficier à travers leur contrat de maintenance. Le cas échéant, nous créons des nouveaux modules, lorsque la demande cliente est suffisamment forte et récurrente, ce qui est le cas de 360EYES.

Stéphane THIA : Justement, que pouvez-vous nous dire de 360eyes ?

Sébastien GOIFFON : 360eyes est une base de données relationnelle qui contient l’ensemble des données de votre plateforme BO : la sécurité, les documents, les univers et les données d’Auditor. Un univers et des rapports Webi permettent d’interroger sans limite ces données et de les croiser entre elles ! L’intérêt majeur de cette solution est la possibilité d’instancier votre déploiement ou de conserver des snapshots et donc de suivre son évolution au fil du temps. Il s’agit simplement d’un data warehouse alimenté toutes les nuits (par exemple) mais avec les données de BO et non pas les données métier !

Globalement, 360 EYES vous permettra de documenter sans limite votre plateforme, de diffuser son contenu. Idéal pour gérer au quotidien son déploiement et effectuer vos migrations.

Stéphane THIA : Cela me paraît intéressant mais reste théorique. Pouvez-vous nous citer quelques fonctionnalités de la solution ?

Sébastien GOIFFON : Bien sûr, 360 Eyes permet de :
Documenter, interroger et analyser les données de votre plateforme BOE :
• Documents (objets et conditions utilisés), univers, données Auditor et données de sécurité.
• Comparez différents environnements ou différentes versions de BO.
• Effectuez de l’analyse croisée entre les données 360eyes (Analyse d’impact comme l’effet d’une modification dans un univers sur les documents de ma plateforme), détection des documents et univers inutilisés et donc à supprimer en mixant les données de la CMS et d’Auditor.
• Garder le contrôle de vos déploiements :
• Conserver différents snapshots de votre plateforme et donc suivre son évolution au cours du temps.
• Suivre l’activité de vos utilisateurs, y compris au travers de Deski. Les données d’Auditor deviennent exploitables de manière plus visible !

Stéphane THIA : On parle souvent d’Informatica comme l’un des derniers éditeurs indépendants. Un rachat de GB and Smith par SAP ou par un autre éditeur est-il envisagé ?

Sébastien GOIFFON : Étant le seul éditeur à avoir la certification juridique, nous avons eu effectivement des propositions de rachat, notamment auprès des grosses sociétés spécialisées dans la compliance. Cependant, l’indépendance est une liberté qui n’a pas de prix.




Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Emmanuel le 11/05/2011 11:55
Bonjour à tous,

la discution autour de ces outils est intéressante, peut être un peu "nerveuse", ... mais c'est normal quand les sujets sont intéressant
En tant que consultant BI chez GFI, je ne suis pas attaché à l'une ou l'autre des solutions, j'essai d'être force de conseil pour l'interne mais aussi et surtout pour mes clients.

Ces débats m’apportent quelques réflexions, dans notre monde actuel ou la rapidité est un facteur important dans la prise de décision, il me semble que le coté temps réel est un plus, il permet de réaliser ses visualisations au "bon moment", c'est à dire au moment ou l'on en a besoin, et pas à J+1, ensuite pour une historisation, tous les ETL du marché permettent de réaliser ces traitements, et pourraient être réaliser si nous avons besoin et uniquement dans ce cas là !

J'ai été amené à cotoyer les produits softNtic, d'abord en avant vente (présentations des outils par une personne de softNtic), et ensuite en prestation d'audit de plateforme (EnterpriseConnector) et d’optimisation (External Schedule et Instance Cleaner). Ces produits ont comblés pour moi et mes équipes des manques dans nos prestations d'analyse, de préconisation aux clients et d’optimisation dans nos prestations. Avec une formation trés réduite, nous avons pu les utiliser et sortir des résultats immédiatement utilisables et avec une valeur ajoutée pour mes clients, il me semble que c’est que nous pouvons attendre de ces outils.

À vos commentaires
Cdlt
Emmanuel - GFI

20.Posté par Thomas Trolez le 28/04/2011 23:11
Mr Thia,

J'approuve votre proposition qui me semble bien plus efficace pour nos clients et nos lecteurs et reste à votre disposition

Bien cordialement

19.Posté par THIA le 28/04/2011 21:18
Je suis également de l'avis de monsieur QUEMENER.

par ailleurs, il faut comparer ce qui est comparable.

Aussi, ce que je propose, plutôt que de faire un bench pour faire du bench, c'est lors de mes prochaines problématiques clientes, de faire intervenir SoftNTic et GB and Smith sur des POC, sur des contextes différents, des volumétries différentes, etc ...

Pourra alors mettre en place un tableau comparatif, qui pêut être mettra les solutions en concurrence sur certains points et/ou les présenteront comme des solutions complémentaires.

N'oublions pas que le client est roi, et qu'il sera peut être intéressant de proposer l'un ou l'autre des solutions selon les cas.

Voilà une perspective qui intéressera certainement plus des lecteurs avisés de DECIDEO, plutôt que des querelles de ménagères qui n'ont pas lieu d'être.

amicalement,

Stéphane THIA

18.Posté par Thomas Trolez le 28/04/2011 20:19
Mr Glineur,
Je ne suis pas certain que ce débat soit très important pour la communauté. Je tiens néanmoins à préciser que « Auto proclamé » n'est pas le terme que j'ai employé, j'ai seulement fait état du fait que nous possédions actuellement une gamme riche qui offrait la plus large couverture fonctionnelle. Et pour rendre à César ce qui appartient à César, 360View a longtemps proposé à ses clients des fonctions qui ont surement rendu de grands services à ses utilisateurs, qu'en sera-t-il de 360 Eyes vis à vis de la concurrence ?

Mes commentaires n'ont fait état que des fonctionnalités de nos produits vis à vis de ceux de GB & Smith et de l'intérêt que ceux-ci pouvaient avoir en particulier en ce qui concerne les différences de philosophie.

Je reprendrais pour conclure le commentaire de Mr THIA, «'il n'y a pas de meilleurs outils, mais des outils adaptés à des besoins clients » et j'ajouterais que l'évolution fait partie de l'histoire.

17.Posté par Yann Glineur le 28/04/2011 19:45
Bonjour Mr Trollez,

Leader auto proclamé, cela me semble un peu partial, et je pense, qu'au vue de vos réactions que votre connaissance de la concurrence est aussi assez partial...
Donc permettez moi de douter de cette soit disant position.

Cordialement

16.Posté par Franck Quemener le 28/04/2011 15:39
Monsieur Thia,

Je me suis permis d'intervenir car j'avais déjà constaté que vous travailliez avec GB Smith et je me demandais alors quelle pertinence pour un article comme celui-ci, qui selon moi, ressemblait alors d'avantage à une réponse au produit de M. Trolez qu'à un écrit journalistique.

Je comprends mieux le contexte maintenant et je vous remercie pour vos explications.

15.Posté par Thomas Trolez le 28/04/2011 15:15
Bonjour M. Glinneur,

Pour être tout à fait clairs, nous n'avons pas été désignés leaders mais plus précisement le sommes devenus par la couverture fonctionnelle et la richesse de notre gamme.

Bien à vous,

14.Posté par Yann Glineur le 28/04/2011 14:52
Bonjour Mr Trollez,

Je suis un surpris comment SoftNtic a t'il été désigné "leader en terme de solutions pour SAP BusinessObjects" ?

Merci d'avance de votre retour

13.Posté par Thomas Trolez le 28/04/2011 11:27
Stéphane THIA: Je suis d'accord qu'il faut trouver le bon outil adapté à chaque client. Le mode de fonctionnement de chacun dépendent donc du point de vue et des besoins. Pour ce qui concerne votre demande d'interview et de benchs impartiaux, j'en prends note et vous propose une date à votre convenance. Mes coordonnées sont sur le site web. Vous pouvez m'appeler ou m'envoyer un mail.


Yann GLINNEUR: La Suite a bien évolué, effectivement, et c'est ce qui a permis à SoftNtic de devenir le leader en terme de solutions pour SAP BusinessObjects.
Les "Toolkit" sont des outils d'intégration et ne sont qu'une facette pas forcément représentative de notre gamme car ils font partie d'une Suite bien différente. Il n'ont pas pour vocation de traiter de la sécurité de BO.

Là où je ne vous rejoins pas totalement c'est que le recouvrement entre les offres repose tant sur la partie sécurité que sur l'analyse ou sur la visualisation des éléments de la plate-forme. La Suite Advanced Administration de notre gamme propose également un ensemble d'outils fonctionnels facilitant l'analyse & l'administration mais aussi l'intégration dans le SI.
Cela avec une approche effectivement différente mais en aucun cas la sécurité ne saurait être "survolée".

En effet, 360View propose la modification de la sécurité. Pour ma part, j'ai toujours considéré que l'application de la sécurité se faisait très bien via la CMC et que l'utilisation de l'héritage la facilitait grandement. Probablement une vision partiale due à mon passé sur la plate-forme Crystal Enterprise. Néanmoins, j'ai toujours trouvé, même sur cette plate-forme, qu'il manquait à l'évidence un outil de visualisation globale de la sécurité effective et/ou appliquée. C'est pourquoi nous avons intégré ces fonctionnalités dans notre driver SQL Enterprise Connector.

Ceci dit, je reste à votre disposition pour vous faire découvrir nos solutions. Comme je le disais à M. THIA, mes coordonnées sont sur le site web. Vous pouvez m'appeler ou m'envoyer un mail.

12.Posté par Yann Glineur le 28/04/2011 08:33
Bonjour Mr Trollez,

Pour terminer Webi ou tout autres outils de reporting permet effectivement de faire des tableau à double entré, mais 360 permet aussi de modifier aussi à travers ces tableaux.. ce qui est très différent...la sécurité affecté au couple ressource/groupe utilisateur ou utilisateur

Vous avez fait une présentation de vos outils à mon client de l'époque et à moi même, il y a 3 ou 4 ans, mais votre suite semble avoir pas mal évolué depuis donc je ne peux me prononcer sur vos outils.

Par contre au vue de votre site j'ai l'impression qu'entre 360 et Softntic ont à une approche assez différente. 360 est plus sur une suite d'outils en client léger offrant des fonctionnalités déjà packagés qui vont correspondre aux besoins les plus récurrents. Alors que Softntic offre plus une boite à outils permettant de faire ses analyses et ses fonctionnalités à façon avec une partie en client lourd.
Votre Toolkit permettant de faire une personnalisation du portail BO est une spécificité de votre solution non offerte par 360, comme les modifications de sécurité faite directement via 360 ne semble pas offerte par votre solution.
Donc le recouvrement entre les 2 offres semblent uniquement sur la partie analyse et visualisation des éléments de la plateforme SAP BO.
Mais pour aller plus loin je serai intéressé pour évaluer votre solution.

Cordialement
Yann Glineur

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.