Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Guerre déclarée entre IBM et Amazon, et Watson se lance dans la course


Rédigé par le 18 Novembre 2013

Au-delà du marketing de rue qui a vu s’affronter à Las Vegas, les arguments de Amazon et de IBM, ce dernier a annoncé l’ouverture aux développeurs de Watson, son offre d’intelligence artificielle et d’analyse de gros volumes de données non structurées. La santé est le domaine qui profite le plus de Watson actuellement, mais la porte est maintenant ouverte aux autres applications.



Les participants de la conférence organisée par Amazon la semaine dernière à Las Vegas ont pu admirer sur le Strip les autobus aux couleurs de... IBM. Pour IBM, Amazon est aujourd’hui le principal concurrent dans le domaine de l’infonuagique. Et IBM, perdu dans sa communication brouillonne et tellement généraliste, n’a jamais réussi à donner à IBM Cloud la même notoriété que celle acquise par Amazon Web Services. IBM doit donc affirmer clairement sa position, qu’il considère comme celle du leader en termes de parts de marché. IBM revendique 270 000 clients de plus que ceux hébergés par Amazon, et l’affichait sur les bus qui sillonnaient le centre-ville, aux abords de la conférence Amazon. Une part de marché supérieure, mais relativement récente, obtenue grâce au rachat de SoftLayer et de la consolidation des clients de ce dernier dans les chiffres de IBM...

Watson ouvert aux développeurs

Guerre déclarée entre IBM et Amazon, et Watson se lance dans la course
Mais la grande nouveauté annoncée par IBM la semaine dernière était du côté de Watson. Watson, c’est la machine d’intelligence artificielle développée depuis plusieurs années par IBM. Une machine qui comprend les requêtes en langage naturel et est capable d’apporter des réponses en digérant des quantités considérables de données non structurées. Watson c’est un peu l’interface idéale pour les architectures Big Data.
Dans un premier temps, Watson est resté complètement fermé, réservé aux ingénieurs de IBM qui le testaient et amélioraient ses algorithmes.
Puis IBM a ouvert l’usage de Watson à certains secteurs d’activité. On imagine que des applications dans le domaine de la défense et de la sécurité publique ont été développées avec le gouvernement américain, mais de manière publique IBM a choisi de confier à Watson le secteur de la santé. Le domaine en a besoin, et IBM soigne son image de contributeur à un monde meilleur.
Au mois de février dernier, IBM a par exemple annoncé un accord avec Memorial Sloan Kettering pour “apprendre” à Watson les données extraites de 600 000 documents médicaux, 1,5 millions de dossiers de patients, 2 millions de pages de journaux scientifiques dans le domaine médical, 15 000 heures d’explications sur la prise de décisions médicales, etc. Watson apprend donc le monde de la santé.
Bien sur, il est hors de question pour IBM de faire des raccourcis comme “Watson devient médecin”, sous peine de se mettre à dos la communauté médicale. Mais le résultat s’en rapproche. Watson est capable de délivrer les conseils de santé, basés sur l’analyse globale d’une population, mais aussi sur les données réelles d’un patient. Il digère des données structurées et non structurées, les analysent et répond à des questions. Voici un bel exemple de Big Data.
MD Buyline a ainsi créé une application d’aide à la prise de décision, appelée “Hippocrates”, qui combine et contextualise des données cliniques et financières pour fournir des indicateurs d’aide à la décision.

Pour l’instant l’inscription à l’API Watson nécessite de s’identifier et de présenter son projet. Vous pouvez obtenir plus d’informations et vous inscrire sur : http://www-03.ibm.com/innovation/us/watson/watson_power_applications.shtml




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.