Big Data, Science des données, aide à la décision en entreprise, business intelligence, data warehouse, reporting, OLAP, web analytics, data visualization, data mining, internet des objets, informatique cognitive, intelligence artificielle...

Abonnez-vous gratuitement à Decideo !


Decideo

 


Le Réseau canadien sur l’arythmie cardiaque et IBM renforcent la recherche cardiovasculaire avec l’analytique


Rédigé par Communiqué de IBM le 21 Octobre 2016

Une nouvelle plateforme analytique fondée sur le Nuage IBM accélérera la recherche sur les principaux troubles cardiaques



Le Réseau canadien sur l’arythmie cardiaque et IBM renforcent la recherche cardiovasculaire avec l’analytique
IBM (NYSE : IBM) et le Réseau canadien sur l’arythmie cardiaque (ReCAr), réseau national financé par les réseaux de centres d’excellence (RCE) qui se consacre à la recherche et au développement sur l’arythmie, unissent leurs forces pour lancer Heart-SIGN (System for Information Gathering and Networking), plateforme analytique infonuagique conçue pour gérer, surveiller, stocker, corréler et analyser les données générées dans le cadre de tous les projets de recherche du ReCAr.

Le ReCAr utilisera les logiciels IBM BigInsights on Cloud et Watson Analytics pour construire une plateforme informatique visant à aider à déclencher de nouvelles idées et à partager les résultats de la recherche liés aux perturbations du rythme cardiaque. Les découvertes proviendront de son réseau regroupant plus de 100 professionnels de la santé, patients, universitaires, représentants du secteur public et spécialistes de l’industrie, qui en seront également les utilisateurs.

En incorporant les capacités évoluées d’IBM en analytique prédictive et en cognitivité, Heart-SIGN servira de source de données pour la recherche et la pratique clinique relatives à l’arythmie et constituera une plateforme permettant aux initiatives cliniques et de recherche d’aider les chercheurs à déterminer les besoins spécifiques, de suivre les patients dans le système et de mesurer les résultats.

De plus, la plateforme offrira aux chercheurs des points de départ fondés sur les données probantes recommandés pour l’analyse, autorisera les interactions en langage naturel et présentera les résultats au moyen d’une seule interface dynamique permettant de trouver d’autres informations dans les données.

«Cette importante collaboration avec IBM, a déclaré le Dr Anthony Tang, directeur scientifique et chef de la direction du ReCAr, permettra au ReCAr d’intégrer les points forts de la recherche de notre réseau et les forces analytiques d’IBM, de façon à améliorer la capacité de notre réseau à réaliser ses objectifs stratégiques.»

Dans le cadre d’un processus rigoureux de planification stratégique au cours des trois prochaines années, le ReCAr mettra l’accent sur trois des plus grands défis de la recherche cardiovasculaire : le diagnostic, la détection et les traitements.

Avec son vaste ensemble de données et ses capacités analytiques, la plateforme est conçue pour aider les chercheurs à tirer parti des vastes quantités de données disponibles et de découvrir des réponses aux questions en quelques minutes plutôt qu’en plusieurs années, ce qui aurait pu être le cas auparavant. L’objectif de cette initiative en collaboration est d’aider les chercheurs à découvrir des données pouvant les aider à obtenir des résultats cliniques plus rapides et plus cohérents.

«Aujourd’hui, la recherche sur les soins de santé est submergée par le volume des mégadonnées complexes, a affirmé Nathalie Le Prohon, vice-présidente du secteur des soins de santé d’IBM au Canada. En utilisant des outils cognitifs, les chercheurs et les fournisseurs de soins passent moins de temps à éplucher les données et plus de temps à obtenir des connaissances et à permettre la transformation là où nous en avons le plus besoin.»

Au Canada, des millions de personnes font de l’arythmie cardiaque. Ce problème, qui nuit grandement à la productivité et à la qualité de vie, peut être la cause d’une crise cardiaque soudaine entraînant la mort, ce qui est le cas pour quelque 40 000 Canadiens par an1. D’autres troubles qui découlent de l’arythmie comprennent la fibrillation auriculaire, qui affecte actuellement 350 000 Canadiens2, et la syncope, qui cause une perte de connaissance.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez commenter ou apporter un complément d’information à tous les articles de ce site. Les commentaires sont libres et ouverts à tous. Néanmoins, nous nous réservons le droit de supprimer, sans explication ni préavis, tout commentaire qui ne serait pas conforme à nos règles internes de fonctionnement, c'est-à-dire tout commentaire diffamatoire ou sans rapport avec le sujet de l’article. Par ailleurs, les commentaires anonymes sont systématiquement supprimés s’ils sont trop négatifs ou trop positifs. Ayez des opinions, partagez les avec les autres, mais assumez les ! Merci d’avance. Merci de noter également que les commentaires ne sont pas automatiquement envoyés aux rédacteurs de chaque article. Si vous souhaitez poser une question au rédacteur d'un article, contactez-le directement, n'utilisez pas les commentaires.